Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



VERDICT - Attrait à la barre par Sidy Lamine Niass pour diffamation : El Malick Seck condamné à 6 mois ferme, son magazine Exclusif suspendu

El Malick Seck, directeur de publication du magazine Exclusif, dont la parution est suspendue par le Tribunal correctionnel, a écopé de 6 mois ferme. Il doit aussi payer au Pdg du groupe Walfadjri qui l’a attrait à la barre, 100 millions de francs



VERDICT - Attrait à la barre par Sidy Lamine Niass pour diffamation : El Malick Seck condamné à 6 mois ferme, son magazine Exclusif suspendu
Le magazine Exclusif ne sera pas dans les rayons pendant un bon temps. C’est du moins ce qui ressort de la décision du Tribunal correctionnel. En rendant hier son verdict sur le procès en diffamation qui opposait le Pdg du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niass, au journaliste El Malick Seck, le Tribunal a condamné le directeur de publication de Exclusif à six mois de prison ferme en ordonnant aussi la suspension du journal comme l’avait sollicité l’avocat de la partie civile qui qualifiait le prévenu de multi-récidiviste. Le directeur de publication va aussi saigner car, il devra payer au patron du groupe Walfadjri la somme de 100 millions de francs Cfa. La partie civile avait réclamé la somme de 700 millions de francs en guise de réparation.
Sidy Lamine Niass poursuivait El Malick Seck pour diffamation. En fait, le journaliste El Malick Seck avait publié dans l’hebdomadaire Exclusif dans son numéro 5 du 5 au 12 juin 2012 un article intitulé : «Sidy Lamine Niass un maître chanteur». Dans les détails, il avait écrit : «En réalité, pendant longtemps, Sidy Lamine a tenu le régime sortant en respect et Wade a été toujours sensible et a appuyé sur la gâchette financière. Des re­coupements d’Exclusif démon­trent qu’effectivement 460 mil­lions de francs et non 400 millions ont été versés par le Trésor public dans les comptes du groupe Walfadjri.» Le journaliste avait aussi soutenu : «Dans le secret, Sidy Lamine Niass a perçu la somme de près de 250 millions de francs de la part de la Senelec, suite à des dégâts occasionnés sur le matériel de la télévision à cause des coupures. L’affaire a été gérée entre la Direction générale et Sidy Lamine Niass.» En plus de cela, il écrivait aussi dans son article : «au temps de Diouf, sentant la force de frappe de l’hebdomadaire Walfadjri, l’ancien président avait donné des instructions à son directeur de Cabinet de l’époque Jean Collin pour qu’il solde les fins de mois du journal (comprenez l’hebdomadaire Walfadjri). Ainsi, pendant des années, le groupe a reçu une subvention de près de 5 millions de francs que Sidy Lamine récupérait en personne et en liquide». El Malick Seck avait aussi écrit : «Force est de reconnaître que le Directeur du groupe Walfadjiri a encaissé sous le régime de Wade au moins 800 millions de francs.»

justin@lequotidien.sn

Mercredi 19 Décembre 2012




1.Posté par moussa le 19/12/2012 19:50
Gaston Mbengue demna ardo,Luc Nicola demna ardo,Youssou Ndour demna ardo,E M Seck demna ardo
Qui est reellement Sydi ?

2.Posté par diouma le 20/12/2012 14:56
bakh na thi danguen meuna fen rek lou len nekh bind

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:25 Fée pour les planches








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés