Référence multimedia du sénégal
.
Google

VENU A SAINT-LOUIS POUR ANNONCER LA NAISSANCE DE SON PREMIER ENFANT A SES PARENTS Le chauffeur arrêté avec des cornets de yamba

Article Lu 1648 fois


Mamadou Bâ natif de Louga est chauffeur de profession, il a quitté la capitale du Ndiambour pour venir à Saint-Louis annoncer à ses parents, la naissance de son premier enfant. Il a été cravaté avec 3 cornets de chanvre. Jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-louis, le chauffeur a été déclaré coupable avant d’être condamné à 15 jours de prison ferme.
Pour la naissance de son fils aîné, M. Bâ n'a rien trouvé de mieux à faire que de se procurer 3 cornets de chanvre indien dans le but de les griller une fois de retour dans la capitale du Ndiambour. Hélas il était loin de se douter que la police allait s’en mêler. Le nouveau papa a été arrêté sur le chemin de la gare routière par les forces de l’ordre avant d’être déféré au parquet.À la barre du tribunal correctionnel de Saint-louis, le nouveau papa a soutenu qu'il était venu à Ndar pour annoncer la naissance de son enfant à ses parents établis au quartier Guinaw rail, dans le faubourg de Sor. Les débats menés par le juge Mor Lô et ses deux assesseurs ont permis de lever le voile sur le passé de M.Bâ. En effet connu des archives de la police, M.Bâ a déjà eu dans le passé maille à partir avec la justice. « J'ai été une fois condamné par le tribunal de Saint-louis car j'avais battu ma femme » dit-il. Le maître des poursuites Cheikh Bamba Niang de pester sur l'attitude irresponsable du chauffeur en lui faisant remarquer que l'usage du chanvre indien est à l’origine de la plupart accidents relevés sur nos routes. « Au-delà même des passagers que vous avez à bord, vous rencontrez d'autres automobilistes sur la route et si vous fumez, comment pouvez-vous garder le contrôle de votre voiture ?» s’est demandé le procureur.

Une question à laquelle le prévenu n’a pas répondu préférant plutôt adopter un profil bas avant de demander la clémence de la justice. « C'est trop facile de vous comporter de la sorte et de demander pardon. Il faut arrêter de fumer du chanvre c'est mieux », tonne le procureur avant de demander au tribunal de disqualifier les faits. Le prévenu qui n'a pu assister au baptême de son enfant car étant pensionnaire de la maison d'arrêt et de correction a tout de même obtenu une seconde chance de pouvoir retourner auprès des siens et de faire amende honorable. Puisque le tribunal l'a finalement déclaré coupable avant de le condamner à 15 jours de prison ferme.

Source: L'observateur

Article Lu 1648 fois

Mardi 20 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State