Référence multimedia du sénégal
.
Google

VELINGARA: 94 % des femmes sont excisées

Article Lu 1990 fois

«Les mutilations génitales féminines sont devenues un problème de santé publique à Vélingara. 94 % des femmes sont excisées» . Cette révélation est faite par Mme Aminata Sarr, responsable du projet de lutte contre les mutilations sexuelles féminines. C’était au cours de la journée réservée aux femmes du patiana ce vendredi.



VELINGARA: 94 % des femmes sont excisées
Selon Mme Sarr : «Cette pratique qui consiste à l’ablation d’une partie du clitoris, des petites et grandes lèvres à des conséquences très néfastes sur la santé maternelle». C’est pourquoi, dira –t-elle : «Nous comptons organiser plusieurs foras communautaires intergénérationnelles , des rites de passages alternatives pour les adolescences et l’utilisation des contes et histoires dans les classes d’alphabétisation pour impliquer les femmes dans la lutte contre certaines pratiques très ancrées dans les mœurs dans le Fouladou.

Prenant la parole au cours de cette manifestation qui a réuni toutes les couches de la société : imams, chefs de villages, exciseuses, autorités …., le conférencier Mamadou Coulibaly a souligné qu’il ne s’agit pas de stigmatiser la communauté mais bien de combattre partout une pratique comme toutes les autres pratiques néfastes. Il s’agit pour lui d’agir chez nous et pour nous afin de pousser les populations à une meilleure prise en charge de leur propre problème de santé. Il poursuit : «L’éradication de cette pratique qui remonte à l’antiquité avant Jésus Christ est nécessaire. L’Islam constitue un élément crucial. Les cérémonies d’initiation doivent être combattues avec une nouvelle approche allant dans le sens de la responsabilité de la communauté face à son destin mais pas d’imposer des recettes qui peuvent différer d’un milieu à un autre.

Saisissant cette occasion, le président de l’union pour le développement du Pathiana M. Boiro indique que «Les mutilations génitales féminines et les mariages précoces font des ravages avec comme preuve le nombre trop élevé d’évacuation et de décès pendant l’accouchement. Il appartient à toute la communauté de lutter efficacement contre les infections, de descendre à la base". Là où l’information et la sensibilisation font défaut pour un changement de comportement en matière de sida, de mutilations génitales féminines et de mariages précoces

Source: Le Matin

Article Lu 1990 fois

Samedi 22 Mars 2008





1.Posté par mdou le 22/03/2008 12:51
cest vilin et moche

2.Posté par newyorkaise le 23/03/2008 03:18
c du n'importe koi cette pratique.il faut vraiment que la population prend conscience et essayer de banir cette pratique.j'encourage toutes les personnes ki lutte pour stopper l'excision et le mariage force.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State