Référence multimedia du sénégal
.
Google

VAGUES DE DEMISSION AU PDS: Une trentaine de conseillers municipaux suivent Macky Sall

Article Lu 11741 fois

Avec l’interdiction de leur rencontre par le préfet de Fatick, c’est au domicile de Sitor Ndour que se sont retrouvés les partisans de Macky pour démissionner en masse du Pds. Cette vague de démission s’est déroulée en présence de l’adjoint au maire, Bouba Diallo, et d’une foule nombreuse. Sitor Ndour, qui déclare toujours conserver son poste de secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, a soutenu n’avoir plus rien à faire au Pds. Parmi les ex-libéraux qui ont décidé de suivre Macky Sall, figurent 30 conseillers municipaux sur les 40 que compte la municipalité.



VAGUES DE DEMISSION AU PDS: Une trentaine de conseillers municipaux suivent Macky Sall
Hormis le président de la fédération départementale Pds de Fatick, Ady Guèye, le directeur de cabinet de Awa Ndiaye, Boubacar Traoré, le secrétaire général de Anrac (agence nationale de la reconstruction de la Casamance), Boucar Diouf, ainsi que les trois conseillers municipaux de l’opposition, il ne reste plus d’élus au Conseil municipal de Fatick. Et pour cause, sur les 40 conseillers que compte la municipalité de Fatick, 30 élus dont Sémou Diouf, Me Bouba Diallo, 3ème adjoint au maire, Baye Diouf, Coly Ndour, Ablaye Senghor, Binta Seck, Gnilane Ndiaye… ont rompu les amarres d’avec le Pds et ont décidé d’accompagner l’ancien président de l’Assemblée nationale dans son projet politique. Ils ont décliné leur ambition de faire de leur mentor le successeur de Wade à la tête du pays en 2012. De l’avis de Sitor Ndour, secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, qui a retracé ce qu’il appelle « l’acharnement » et les « coups bas » dont a été victime Macky Sall depuis qu’il est devenu Premier ministre, « le Pds n’existe plus ». Expliquant son soutien à l’ex-maire de Fatick, il affirme :« Macky a été combattu uniquement par ce qu’il a la compétence pour prendre ce pays. Moi je suis un militant libéral depuis 1988, Macky n’est pas plus cadre que moi car je suis un professeur d’université. Mais je crois en lui », a-t-il lancé. Dans un discours pathétique, Ndour précise que c’est le Pds qu’il a quitté et non son poste de secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale. Très en verve, Me Bouba Diallo qui soutient que c’est Macky Sall qui l’a fait entrer en politique de nous apprendre que le Pds est mort à Fatick le 9 novembre et enterré ce 19 novembre 2008

Loyauté à Macky Sall…

Sitor Ndour a aussi révélé que lors du marathon budgétaire, les adversaires politiques de son « leader » ne cessaient de dire que certains collaborateurs de Macky Sall allaient continuer à garder leurs postes après avoir entraîné leur mentor à la sortie. Précisant tout de même qu’il n’a pas abandonné son travail, mais il ne sera pas surpris qu’il soit débarqué. « En tant que professeur de droit à l’Université, je suis prêt à retourner dans les amphithéâtres », dit-il. Avant de renchérir : « c’est par loyauté et par principe que je suis prêt à perdre un poste aussi juteux que celui de troisième personnalité de l’Assemblée nationale, qui a rang de président de commission ».

Le préfet tacle Macky

Pour le meeting, il a fallu que les pro-Macky fassent preuve de courage pour pouvoir le tenir. En effet, le préfet de Fatick, Mamadou Diallo a sorti un communiqué hier matin pour interdire toute activité dans la commune. Même cette rencontre initialement prévue dans la salle de fête de la mairie de Fatick. Une chose pourtant impensable il y a un mois. Ce comportement de l’autorité qui a irrité les Fatickois a occasionné des attaques de la part des militants de Macky, qui disent avoir accepté ce « dilatoire » uniquement pour leur leader. Ces désormais ex-libéraux, qui ont annoncé la « mort » du Pds à Fatick, ont déjà donné le ton pour une mobilisation pour la reprise de la mairie de Fatick dès les prochaines Locales prévues en Mars 2009, « sauf report ».

Papa Samba SENE

Source: L'as

Article Lu 11741 fois

Jeudi 20 Novembre 2008





1.Posté par jaguar le 20/11/2008 21:22
Macky on te soutient et on est pret .c'est quand tu voudras de toute facons ici en europe il y'a ceux qui compte sur toi .

Moi en personne je suis pret a financé pour chasser ses merdiers de Wadiste

2.Posté par FIDELLLLIO le 20/11/2008 21:55
quelle vague de démission?plus nuls que les journalistes sénégalais tu meurs.
Macky est fini politiquement et il est trop mal conseillé par des gens peu soucieux de l'avenir du pays et peu intelligents
Macky n' a ni la carure, ni la mine encore moins l'envergure d'un homme d'état.
Macky mome doyene!

3.Posté par lemzo le 21/11/2008 02:19
Cette démission massive annonce une fin de règne pour le régime de Wade. Comparez cette période avec le PS entre 1996 et 2000, c'est exactement la même évolution. L'âge avancé et les précipitations désordonnées de Wade ne sont sont pas du hasards. Il y a une urgence en ce moment d'assurer une transition paisible au Sénégal. Lisez l'analyse de Jeune Afrique du mois de septembre, et du Monde du mois d'octobre. Tous les signes annonciateurs d'un changement de régime au Sénégal sont expliqués et documentés. Même les chancelleries occidentales (Washington et l'UE en particulier) pronostiquent maintenant une éventuelle chute du régime de Wade. Surveillez bien les déclarations des responsables européens, ça rappelle bizarrement les dernières années du PS. Les choses vont s'accélérer l'année prochaine. Des réseaux de Sénégalais s'organisent de manière civile à l'intérieur et des groupes d'intellectuels sont déjà visibles à l'extérieur (et les Ambassades sont toujours informées). Affaire yi yaggatoul dara, surtout que la santé de Wade peut basculer d'un moment à l'autre, et les Occidentaux sont très attentifs là-dessus (ils suivent de près les Assises Nationales) et ne misent pas du tout sur Karim. Affaire yi yaggatoul dé.

4.Posté par girlaajo le 21/11/2008 03:08
bonjour monsieur le future president,nous somme tous derriere vous,inchallah,yor ngako,mangako,atangako,tee mounga yor reewmi,
reewmi yow la sokla.(leydi ndi ko aan yidi,jam e kisal yoo won e men.)
premier militant dans votre future part,voter macky sall.
macky,macky,macky,macky,macky,macky,macky macky macky macky macky.your brother in usa. peace presi.

girlaajo.

5.Posté par ali le 21/11/2008 04:52
Le Senegal de Demain se merite et si Macky pense qu'il est l'homme du moment. Il faudra qu'il nous le prouve.....pour l'instant tu as agi en homme, quand l'occasion c'est presenter. Les Hommes et Les Femmes que tu mettras au tour de toi dans les jours et semaines a venir nous en dira plus. Le Senegal n'a pas besoin d'homme providence nous avons besoin d'homme organises simple dans leur logique capable de comprendre la complexite du monde moderne et pret au travail. Si tu es capable de mettre cette equipe en place tu es l'homme du moment!!!

6.Posté par verzo le 21/11/2008 11:23
ali ta reson sui dacord avc toi

7.Posté par verzo le 21/11/2008 11:31
ali ta reson sui dacord avc toi wade na rien compri il a perdu thies il va perde fatick aprè ca sera ziguinchor quand il touchera a baldè weet end see

8.Posté par verzo le 21/11/2008 11:33
on ne comprend pa c vieux kelkun peu mexplikè c koi sn delir svp

9.Posté par alain le 21/11/2008 11:50
maky le seul sage..........et noble..............a avoir quitte ces brigands.............de bandits et voleurs.....................de ce club.............pds.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State