Référence multimedia du sénégal
.
Google

Université de Dakar : Les commerçants du campus social sommés de fermer boutique

Article Lu 1342 fois

D’ordinaire grouillant de monde de jour comme de nuit, avec des boutiques bien achalandées où l’on trouve n’importe quel article comme au marché Sandaga, en ces temps de vacances universitaires le campus social de l’université de Dakar n’a plus sa vie animée et frénétique d’antan. Les commerçants ont baissé rideaux pour aller on ne sait où. A travers les allées vides, règne un silence de cathédrale.



Ce qui frappe quand on débarque en ces temps de vacances universitaires au Campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, c’est le calme plat qui y règne. Et lorsqu’on emprunte la rue principale qui traverse le Campus de bout en bout, on est surpris de voir que toutes les boutiques ont baissé leurs rideaux. La plupart des commerçants ou simples vendeurs ambulants ont décidé momentanément d’arrêter la vente faute d’acheteurs. Mais il faut, à la vérité, reconnaître que c’est surtout la décision de la direction du Coud sommant les commerçants établis dans le périmètre sous son ressort à fermer boutique pour que les étudiants n’aient plus un lieu où se ravitailler en produits de consommation courante qui a précipité la décision de certains à prendre des ‘vacances forcées’. Les quelques rares boutiques qui ouvrent ont une autorisation expresse du Coud. A défaut, elles le font en cachette. Gare au commerçant appréhendé lors des contrôles !
Naturellement, cette décision de fermer boutique pendant les vacances n’est pas du goût de certains commerçants. L’un d’eux, Mbaye Diagne, qui a déménagé son stand de vente d’effets vestimentaires dans l’espace appartenant au rectorat, à proximité de l’Ucad II, ne cache pas sa colère. ‘C’est une décision de bureaucrates’, proteste-t-il amer. ‘S’ils étaient à notre place et ne comptaient que sur ce que nous gagnons ici pour nourrir leur famille, ils ne l’auraient pas fait’, râle-t-il. Malgré tout, ce commerçant envisage de fermer boutique bientôt pour attendre la rentrée d’octobre. ‘J’attends juste de recouvrer mes crédits auprès des étudiants pour aller me reposer’, confie-t-il, le regard hagard.

Amadou Sow, un autre commerçant de produits alimentaires, établi au campus n’envisage pas, lui, de fermer sa boutique durant les vacances même si, comme il le reconnaît, du reste, ‘il n’y a pas de clients’. Pour cela, il va introduire une demande d’autorisation auprès du directeur du Coud, Iba Guèye, pour exercer légalement et tranquillement son activité durant les vacances.

Issa Faye, un jeune coiffeur qui opère dans le Campus n’est guère enchanté lui aussi à continuer à ouvrir son échoppe pour ne voir que deux à trois clients par journée. ‘Ma clientèle a baissé plus que de moitié. Je ne peux pas continuer à ouvrir et à effectuer des dépenses sans rien produire. C’est pourquoi j’envisage d’arrêter pour attendre le retour des étudiants.

D’ailleurs la plupart de mes clients connaissent mon numéro. S’ils veulent se coiffer, je leur fixe un jour pour venir les raser’ explique-t-il.

Dans l’espace universitaire, la photocopie est un créneau lucratif qui remporte gros. Pourtant, pendant cette période, beaucoup de gens qui interviennent dans ce créneau ont baissé pavillon, surtout ceux qui sont établis dans l’espace géré par le Coud. Un propriétaire installé dans la partie de l’université qui dépend du rectorat se frotte les mains. ‘Les clients ne sont pas nombreux, mais on s’en sort. Nos concurrents ont fermé et on en profite’, se réjouit-il sous le couvert de l’anonymat. Et un étudiant de s’étonner de ne pas faire la queue ou d’être obligé de patienter pendant des minutes avant de faire une photocopie de documents. ‘Avant, il fallait faire la queue devant les photocopieuses. Parfois, on perdait patience. Maintenant, on est servi au bout deux minutes’, sourit-il.

Mamadou SARR
Source: Walfadjri

Article Lu 1342 fois

Mardi 28 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State