Référence multimedia du sénégal
.
Google

Une vidéo d’elle nue sur des sites: Oumy Dieng brise le silence «J’ai repoussé sa main à 3 reprises mais… » Ecoutez

Article Lu 12513 fois


C’est une affaire de mœurs qui poussera à réfléchir beaucoup de gens fréquentant les salons privés et autres. Voulant se soigner d’une maladie de la peau, Oumy Dieng est tombée sur un dermatologue indélicat, qui s’est mis à la masser toute nue, avec une huile sensée enlever ses taches, mais qui, en réalité, est aphrodisiaque. Massée jusque dans ses parties intimes, la dame qui a cédé, après avoir repoussé plusieurs fois la main baladeuse du «toubib», ne savait pas que la scène était en train d‘être filmée. D’où le choc psychologique qui l’a envoyée à l’hôpital Fann, quand elle a découvert la vidéo sur des sites pornographiques. Elle accuse un policier d’en être l’auteur. En réalité, il s’agit d’une personne portant une tenue qu’elle a prise pour un policier. L’enquête est déclenchée…

Faut-il faire confiance à n’importe quel thérapeute qui vous est recommandé, surtout si ce dernier n’exerce pas dans une structure officielle ? En tout cas, Oumy Dieng ne le fera certainement plus de sa vie. Alors qu’elle voulait se faire soigner d’une maladie de la peau, le dermatologue qui lui a été recommandé et qui se trouve être aussi un policier ou se fait passer comme tel, n’a pas fait mieux que de la filmer toute nue, en train de la masser avec une huile sensée guérir ses boutons. Poussant le bouchon plus loin, le dermatologue indélicat s’est mis à tripoter le sexe de sa victime qui, après avoir écarté plusieurs fois sa main, a fini par se laisser faire, sous l’effet de l’huile qui, en réalité, selon elle, est aphrodisiaque. Et le soi-disant dermato ne l’a lâchée que quand une autre cliente l’a appelé.

Oumy Dieng atterrit au service psychiatrique de Fann après avoir découvert la vidéo sur des sites pornos

Après la séance de traitement qui a fini en sextape, la dame Dieng ne se doutait pas une seule seconde que tout a été filmé. Et elle sera terriblement surprise de voir un film d’elle, toute nue, avec le titre : «la sextape de Oumy Dieng dans un salon de massage à Bène Tally», sur le site pornographique . Elle a eu un choc psychologique tel qu’elle a été internée au service psychiatrique de Fann.

Plainte au niveau de la CDP…

Mais la dame, qui ne compte pas en rester là, a saisi la Commission des données personnelles, joignant à sa plainte le certificat médical de suivi ainsi que la capture d’écran de la vidéo. En attendant d’élucider l’affaire, la Commission des données personnelles a demandé au site en question la suppression de cette vidéo compromettante. Ce qui a été fait. En effet, la vidéo n’est plus visible sur le site. Et une enquête est en cours pour retrouver le coupable, qui se trouve être la dermatologue et policier, à moins que ça ne soit des fonctions usurpées.

«J’ai repoussé sa main à 3 reprises… »

Dans sa lettre de dépôt de plainte datant du lundi 11 juillet 2017, Oumy Dieng raconte. «Souffrante de problèmes de peau qui se manifestent par des boutons, on m’avait recommandé M. Diop qui se trouve être un policier et un dermatologue. (….). Il m’a proposé une huile efficace qui va enlever mes taches. J’ai alors accepté et je devais lui payer 30.000 F Cfa. Une fois chez lui, c’est sa femme qui m’a accueillie. Elle était enceinte à cette époque. Il y avait également ses enfants dans le couloir menant à son labo. Il m’a dit de me déshabiller afin de pouvoir appliquer l’huile. Après il a commencé à appliquer l’huile et s’est mis à mettre sa main sur mon sexe. J’ai repoussé sa main à 3 reprises avant qu’il ne me laisse, le temps que l’huile aphrodisiaque fasse son effet. Par la suite, j’ai perdu l’équilibre et je me suis laissé faire jusqu’à ce qu’une dame l’appelle pour lui dire de venir la récupérer. C’est ainsi qu’il a arrêté et m’a dit qu’il avait fini avec moi. Cependant, il était trop tard, parce que la vidéo a duré 10 minutes. J’ignorais que le monsieur était en train de me filmer sans mon consentement. La vidéo se trouve également sur le site : www..com, à www.com (Oumy Dieng)», a déclaré la plaignante. Suffisant pour qu’elle soit choquée au point de chopper une «affection psychiatrique », comme l’atteste le certificat médical de suivi signé le 13 juillet par le Dr M. K. Nayak du service psychiatrique de l’hôpital de Fann.



Mbaye THIANDOUM




Article Lu 12513 fois

Vendredi 21 Juillet 2017




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Août 2017 - 13:18 Ousseynou Diop bientôt fixé sur son sort…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State