Référence multimedia du sénégal
.
Google

Une réunion s'est tenue hier soir à l’hôtel Savana pour éliminer Abdou Latif Coulibaly: Un des Assasins de Me Seye été present

Article Lu 1696 fois

La vie du journaliste Abdou Latif Coulibaly est menacée. Selon des sources policières dignes de foi, un plan est en train de se concocter dans les milieux marginaux du Parti démocratique sénégalais (Pds) pour lui administrer une correction exemplaire, suite à la publication par le journaliste d’investigation, d’un brûlot sur la gestion de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase).



Le dernier ouvrage du journaliste Abdou Latif Coulibaly, « Lonase – Chronique d’un pillage organisé… », paru mercredi 25 juillet 2007, n’a pas encore fin de faire parler de lui. Après les commentaires qui ont accompagné la sortie de cet ouvrage, la double plainte (La Lonase et Baïla Wane intuiti personae) annoncée contre le journaliste et la sortie des cadres qui se sont essayés au démontage des faits soulevés dans l’ouvrage, l’étau se resserre davantage autour d’Abdou Latif Coulibaly. De sources bien informées, on nous apprend que le Directeur général de la Lonase, Baïla Wane incriminé dans l’ouvrage et Assane Diop, cité dans l’affaire Me Sèye comme faisant partie des assassins de Me Babacar Sèye, se sont rencontrés hier jeudi 26 juillet dans la soirée, à l’hôtel Savana de Dakar pour décider d’une expédition punitive contre Abdou Latif Coulibaly. Un face-à-face qui a été précédé d’un échange téléphonique au terme duquel les deux hommes ont convenu de se rencontrer pour décider de l’attitude à adopter après la publication de l’ouvrage « Lonase – Chronique d’un pillage organisé ». Le numéro téléphonique avec lequel Assane Diop a appelé, bien identifiable, commence par les chiffres suivants : 503.55… ; alors que le Dg de la Lonase Baïla Wane utilisait un 63992… C’est un véhicule dont l’immatriculation commence par DK 117… qui a servi de moyen de locomotion à Assane Diop qui s’est rendu le soir à Savana, lieu du rendez-vous. Selon les mêmes sources, décision a été prise, à l’issue de cette rencontre secrète, de mener une action punitive contre le journaliste d’investigation. Les organisations de défense des droits de l’homme devraient être informés dans les prochaines heures de la tournure prise par cette affaire.

Source: Nettali

Article Lu 1696 fois

Vendredi 27 Juillet 2007





1.Posté par demba le 27/07/2007 20:39
bayilene diambourbi mou ligueye bougoulene deugue

2.Posté par ndiol44 le 27/07/2007 23:47
elle est où la démocratie?? c pas la peine de lui faire du mal vous n'avez qu'à prouver le contraire de ce qu'il dit c tout.

3.Posté par SYLLA le 28/07/2007 00:08
Nous sommes dans un pays de liberté d'expression et d'oppinion,alors si un journaliste se permet de dire des choses que vous trouvez injuste, alors tournez vous vers la justice du pays,il sera sanctioné si faute y a .Mais menacer la vie d'un homme au vu et au su de tous je trouve que c'est une abération,et une négation de la démocratie.

4.Posté par kawkaw le 28/07/2007 00:43
Il y a toutde meme des hommes digne et integre ds ce pays . Et moi qui avait commence a baisser les bras. Bravo ALC

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State