Référence multimedia du sénégal
.
Google

Une nouvelle affaire de gays emprisonnés

Article Lu 11022 fois

Quatre gays présumés sont emprisonnés depuis le 19 juin à Darou Mousty, une ville sénégalaise de la région de Louga, dans le Nord-Ouest du pays. La Commission internationale des droits humains des gays et lesbiennes (IGLHRC) et The Inner Circle, une organisation islamique des droits humains basée en Afrique du Sud militent pour leur libération.



Une nouvelle affaire de gays emprisonnés
«Agression contre l'Islam»

Accusés d’actes contre-nature suite à des dénonciations, deux d’entre eux ont été condamnés le 10 août à 2 et 5 ans de prison. Arrêté dans une autre affaire, un adolescent de 17 ans doit être jugé le 24 août dans une cour pour mineurs. Pas d’information, en revanche, sur le cas du quatrième gay présumé.

IGLHRC appelle à envoyer une lettre type, entre autres au président Abdoulaye Wade et au Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye. Ce même Premier ministre qui avait déclaré le 16 mai que «c’est la crise mondiale qui a amplifié les déviations comme l’homosexualité. (…) Cette pratique (…) comme toutes celles qui s’apparentent à elle sont des formes d’agression contre l’Islam».

«Persécution systématique des minorités sexuelles»

La missive d’IGLHRC a pour objectif d’«appeler le gouvernement sénégalais à relâcher les hommes condamnés, à ne pas condamner le jeune de 17 ans en attente de procès et à cesser la persécution systématique [de ceux supposés appartenir à des] minorités sexuelles en abrogeant l’article 319» du code pénal.

Selon cet article, l’homosexualité est passible de cinq ans de prison et d’une amende de 1,5 million de FCFA (près de 2.300 euros). Plusieurs homosexuels présumés ont été arrêtés puis libérés faute de preuves ces dernières années.

Des libérations qui ont parfois été suivies d’appels à la répression homophobe de la part de leaders religieux ou politiques. Comme cela s’était produit après l’annulation de la peine de huit ans de prison prononcée contre neuf hommes présumés gay.

Source Sunu-tv.com

Article Lu 11022 fois

Samedi 22 Août 2009





1.Posté par sally le 22/08/2009 23:55
c'est terrible

2.Posté par carl le 23/08/2009 00:21
b[i[u[

3.Posté par wi le 23/08/2009 10:24
bref moi je juge personne sur son corps, par contre y’a d’autre chose plus grave que homosexuel. Dans votre pays y’a des gens qui tue des personnes gratuitement, épis le président avec le gouvernements dépense l’argent du pays sur des cérémonies, baptêmes, ets…

4.Posté par ana le 23/08/2009 18:18
yaw le journaliste khana t'es homosexuel??? melni kouy booler !!!pfffffffff

5.Posté par amy le 23/08/2009 23:00
Le senegal est un pays d'hypocrites. Foutez les homos en prison, laissez les pedophiles libres.

6.Posté par robin le 24/08/2009 10:49
le pays va très mal.ke dieu nou guide et nous protège

7.Posté par robin le 24/08/2009 10:53
léta doi etre plu stricte.la majorité dan ce pays est musulmane donc on ne doi pa accepté ces choses la.g peur pour lé nouvell génération.il fau sanctioné cé gays et otr sévèremen sinon il ne von jamé arété

8.Posté par dfghjkl le 24/08/2009 12:22
moi j n sui pas avec avec les homosexuels j les deteste mai franchement ya des personnes ki sont plus dangereux que les homosexuels par exemple les pedophiles et les violeurs et on les laisse en liberte.au moins les homos ne font du mal à personne ils vivent leur vie et seul dieu peut les juger . mais les violeurs ,les tueurs et les pedophiles font beaucoup de mal aux gens detruisent tte une vie dune famille je crois k ce sont ces gens kon doiven chercher dabord

9.Posté par koriass le 24/08/2009 19:17
je vous jure celui qui bouffe un denier public est responsable aussi bien de ces genre de conneries que dela famine et detout autre désagrément subi par les populations. Alors regardons de nos jours l'etat actuelle de la situation: Combien de deniers sont viiiiiiiiidés de leur contenu pouvant etre estimé à des mil.....................................? les gouvernants nous indignent. khalassssssssss ...wala book dina mitiiiiii.

10.Posté par wa mbède bi le 25/08/2009 14:37
Si j' en croise kelk'1 si mbéde bi nala def lou xasaw.goor jigèèn araaaaam.
domou pabi on l' accuse dé prince bi ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh.............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State