Référence multimedia du sénégal
.
Google

Un responsable du Pds écroué pour trafic de drogue

Article Lu 1440 fois

Après l'arrestation d'un responsable politique du parti démocratique sénégalais dans un bar clando ; et un autre responsable politique du même parti, surpris en plein marchandage avec une prostituée dans un bar de la place, les frasques continuent chez des responsables libéraux de Tambacounda. Les hommes du commissaire Mame Seydou Ndour de la police de Tambacounda viennent de mettre fin aux activités illicites du jeune responsable politique des jeunesses libérales de la capitale orientale. Abdoulaye Baydi Coulibaly a été arrêté avec 20 cornets de « Niakoye » destinés à la vente. Il a été déféré ce lundi dans l'après-midi au parquet.



Né en 1971 dans la capitale orientale, Abdoulaye Baydi Coulibaly est un responsable politique du parti démocratique sénégalais à Tambacounda, très engagé auprès des jeunesses libérales. Ce dernier est très connu suite à ses sorties musclées. Il n'hésite aucun instant à cracher de l'huile sur le feu pour dénoncer les chapelles et les querelles qui animent leurs aînés et frères libéraux. Derrière cet homme politique se cache un grand trafiquant de l'herbe qui tue. En 1998, il a été arrêté par les limiers avec une quantité de drogue destinée à la vente. Jugé, il a écopé de deux ans de prison ferme pour détention et trafic de drogue. En 2000, Abdoulaye Baydi Coulibaly, marié à une épouse, et père d'un enfant, domicilié dans le quartier Salikéné, recouvre la liberté après deux années passées à la citadelle du silence de Tambacounda. Sorti de prison, il continue ses activités politiques, et reste toujours fidèle au parti du Pape du Sopi. Intégré au sein des jeunesses libérales, il a participé activement aux campagnes électorales des législatives et présidentielles dans la capitale orientale aux côtés des responsables libéraux. Mais, Abdoulaye Baydi n'avait pas pour autant abandonné son trafic de yamba ; oubliant que la toute nouvelle brigade de recherche de la police mise en place par le commissaire Mame Seydou Ndour est efficace, et décidée à traquer les trafiquants dans leurs derniers retranchements. Suite à une information anonyme faisant état d'un intense trafic de drogue au quartier Salikéné, et dont le cerveau n'est personne d'autre que le jeune responsable politique libérale. Les limiers investissent son domicile le vendredi 27 juillet dernier vers 14 heures. Abdoulaye Baydi est surpris dans sa chambre avec 20 cornets de chanvre indien déjà confectionnés, et destinés à la vente. Suffisant pour être arrêté et jeté dans le panier à salade, sous les regards ébahis de sa famille et de son épouse, qui ne peuvent que constater les dégâts. Ecroué et soumis au feu roulant de l'Inspecteur Sakho, il reconnaît sans ambages les faits. Il a été déféré au parquet ce lundi après-midi, et devrait certainement être placé sous mandat de dépôt à la citadelle du silence de Tambacounda pour un repos forcé, et loin des militants libéraux.

ASSANE DIALO
Source: L'office

Article Lu 1440 fois

Mardi 31 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State