Référence multimedia du sénégal
.
Google

Un navire de guerre américain à Dakar

Article Lu 11139 fois

Au terme d’une escale de cinq jours à Dakar, le navire de guerre américain « Forrest Sherman » a effectué vendredi dernier, au large du Cap-Vert un exercice de sauvetage. Les armées sénégalaise et française étaient impliquées dans cette simulation à laquelle ont assisté un officier et huit sous-officiers de la Marine nationale.



Un navire de guerre américain à Dakar
Deux hélicoptères Seahawk, 96 cellules de missiles Tomahawk, des torpilles, un canon et des mitrailleuses à l’avant du pont : le « Forrest Sherman » est une véritable armurerie flottante. Mis en service en 2006, ce contre-torpilleur de missiles téléguidés est l’un des derniers nés de la Navy. Après avoir quitté son port d’attache de Norfolk dans l’Etat de Virginie en juillet dernier, le « Forrest Sherman » a rejoint la Mer Noire, avant de faire une tournée africaine.

De la Turquie à la Tanzanie en passant par les Comores, la lutte contre le trafic d’armes et la piraterie fut au cœur de la collaboration militaire entre les Etats-Unis et les pays où ils ont jeté l’ancre. C’est la seconde fois qu’un navire de guerre américain collabore avec le Centre de coordination et de sauvetage de Dakar (Ccsd). Une occasion, notamment après le drame du « Joola », d’améliorer la sécurité maritime et les sauvetages en mer. L’exercice mené vendredi au large du Cap-Vert visait à porter secours à « Oscar », un mannequin largué par un avion de patrouille de l’armée française. Ce même appareil a ensuite lâché un fumigène afin que l’hélicoptère MI-17 du Ccsd repère la cible. Les conditions météorologiques étant défavorables, les plongeurs sénégalais n’ont cependant pas pu opérer et « Oscar » a été repêché par l’un des deux hors-bord du « Forrest Sherman ». Pour les officiers de la Marine sénégalaise, cet exercice a été une occasion de découvrir un navire de guerre de la 1ère puissance militaire du monde et d’assister à une opération de sauvetage « grandeur nature ». Ils ont pu visiter la salle de contrôle et assister à la mise à l’eau et au hissage des hors-bord.

Le sous-officier, Maître Racine Kenny , ravit de découvrir « ce qu’il y a de mieux », a dit regretter « de ne pas avoir pu pénétrer dans le poste de pilotage ». En début d’après-midi, les marines ont raccompagné les officiers sénégalais jusqu’au port, laissant derrière eux l’immense silhouette du « Forrest Sherman », déjà près à appareiller pour l’Espagne et le Portugal. Les 300 membres d’équipage seront chez eux pour Noël, avec beaucoup de choses à raconter autour du sapin.

Source: le Soleil

Article Lu 11139 fois

Jeudi 29 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State