Référence multimedia du sénégal
.
Google

Un candidat conscient du grand mépris des électeurs (PAR MARVEL)

Article Lu 1966 fois

Beaucoup d'observateurs en ont certainement ri aux larmes lorsqu'ils ont entendu le plus vieux président au monde encore en poste déclarer sa candidature après avoir débuté à peine un mandat usurpé grâce à des tours de passe-passe, des "boîtes noires", des tripatouillages dignes des républiques les plus bananières au monde. C'est parce qu'il sait que le ridicule ne tue pas que Abdoulaye Wade en use et en abuse, c'est d'ailleurs son indifférence totale au ridicule et à toute forme d'humiliation qui fait quelque part sa force car aucun de ses adversaires n'est prêt à se rabaisser au dixième des niveaux abyssaux d'indignité dans lesquels Wade arrive aisément, voire y trouve son épanouissement.



Un candidat conscient du grand mépris des électeurs (PAR MARVEL)
Wade a déclaré sa candidature lors d'un voyage aux USA au cours duquel il a humilié une fois de plus les sénégalais durant un exercice d'imposture comme il les chérit tant, tentant de s'exprimer sans interprète dans un anglais qui indisposait plus qu'il ne faisait sourire, pendant une cérémonie où toute l'assistance s'étonnait de la présence d'un chef d'état à une signature d'un simple accord de financement où n'importe quel Directeur de Cabinet, et peut-être un Ministre, aurait suffi à faire l'affaire. Mais c'est bien connu, Wade est le seul président au monde qui s'invite, s'incruste, s'impose, ou saute à pieds joints à tout évènement, sans exception, dont il a eu vent et qui lui donne l'occasion de jouer l'intelligent à défaut d'être incapable de le prouver dans les faits dans son propre pays.



Au delà de l'aspect comique, cette candidature peut s'expliquer de plusieurs manières dont entre autres :



- La médiocrité d'un fils, ce fils à qui il a essayé d'inventer toutes sortes de compétences est incapable d'en prouver une seule, bien au contraire, il s'avère être un simplet qui n'arrive même pas à réussir un seul œuf sur le plat avec 10 tablettes d'œufs, c'est même quasiment impossible d'être aussi borné



- Il fallait également faire un peu oublier ce fils dont le dernier livre de Abdou Latif Coulibaly a révélé qu'il pouvait porter le surnom de "supervoleur" (même si Superman n'était qu'une fiction), mais un voleur si stupide qui opère sans une once de subtilité, par exemple rajoutant selon toute vraisemblance et tout simplement un "zéro" derrière les chiffres des devis qui lui sont présentés. En guise d'illustration, un appareil photo chiffré à 900.000 f , Karim rajoute un "0" derrière et hop le tour est joué pour lui, et il en est même fier de cette trouvaille. Parfois il va jusqu'à rajouter deux "zéro" lorsqu'il y'a trop d'intermédiaires à satisfaire. Il parait même que pour certains devis, le petit cancre a tout bêtement changé "CFA" en "USD". C'est quand même fantastique non ?



Oublions ce fils dont aucun père saint d'esprit n'aurait assumé la paternité pour reparler de cette fameuse candidature de celui que la presse mondiale considère à présent comme le président guignol qui a tenté de corrompre aussi grossièrement la dernière personne qu'il ne fallait justement pas tenter de corrompre. "C'est mon aide de camp qui s'est trompé de montant". Sic …. Et avec ça il prend au mot ses laudateurs qui lui chantent qu'il est le plus diplômé de la terre, avec ses fameux certificats, les pistons de Senghor, et ses études qui l'ont poursuivi jusqu'à ses 50 ans.



C'est donc une annonce de candidature sans conviction aucune à laquelle nous avons assisté car ce candidat est le premier à être conscient du dégout des électeurs à son égard. Il l'a d'ailleurs expérimenté lors des élections locales du 22 Mars au cours desquelles il en a vu de toutes les couleurs, surtout le rouge. Pendant que son fils assistait à une nouvelle forme de rejet, manifestée par des Strings rouges, des chaussures rouges, des pots de tomate, etc…., mêmes les chèvres et les moutons s'étaient mis au rouge pour le père à Podor par exemple où il avait d'ailleurs boudé le déjeuner. On aurait cru entendre venant des troupeaux "Mbèèèè, satchièyyy, Mbèèèè, franc-maçon, Mbèèèèè, Mbèèèèè". Les cailloux pleuvaient également à sa vue, mais heureusement pour lui, les forces de l'ordre nettoyaient et barricadaient les lieux avant son passage, sinon le vieux y passait 100 fois de vie à trépas lors de cette campagne électorale qui était la sienne et pas celles de ses minables élus locaux qui auraient certes pu faire un score moins lamentable si leur chef de gang ne s'était pas mêlé à la danse.



La déclaration de candidature de Wade démontre si besoin en était encore qu'il est entouré et soutenu par des pouilleux, des vauriens, des bouffons dont certains renient jusqu'à leur nature humaine pour continuer à amasser les butins qu'il leur laisser voler. Wade n'a nul eu besoin de leur avis avant d'annoncer sa candidature, il sait qu'ils l'auraient soutenu même s'il l'avait annoncé sur une civière, il sait qu'ils avaleraient n'importe quelle quantité de boue tant qu'il conserve les dossiers qu'il détient sur certains, ou qu'il menace de couper les vivres à ceux qu'il nourrit lui-même en attendant de leur confier des postes où ils pourront "voler" avec leurs propres ailes.



Wade est le premier à être convaincu du ridicule de sa candidature et du dégoût des électeurs qui étaient déjà prêts à le juger en Février 2007 ou à le lyncher le 22 Mars 2009 sans attendre 2012. Il en est si convaincu que le voilà qui cherche, non pas comment convaincre l'électorat sénégalais qu'il sait l'avoir vomi depuis bien avant la fin de son premier mandat, mais comment brouiller les cartes à nouveau et décourager, voire dégoûter les autres candidats. Pour cela il va imaginer tour à tour tout ce qui est possible, suppression du second tourooo, caution à 100 millions woo, rappel de tous les déchets ou serpents woo, concrétisation de l'armé wooo, multiplication des détournements wooo, achat des marabouts et Khalifoooo, bref, l'on assistera à tout et n'importe quoi car Abdoulaye Wade sait que c'est la potence qui l'attend, et le bucher pour son fils. Si il devait massacrer tous les sénégalais pour ne pas perdre ces élections, non seulement il n'hésitera pas une seule seconde à le faire, mais il pense même devoir en passer par là, et c'est peut-être pour cela qu'il a envoyé à la tête de l'armée le sous-fifre à son fils, celui-là même qui déclarait lors de la dernière campagne électorale qu'il était capable d'offrir 100 millions à n'importe grâce à la fortune que ses amis arabes lui ont offerte. A force de fréquenter un individu aussi simplet que Karim et de se comporter comme son chiot, Baldé en a visiblement adopté le QI pour être capable de dire pareilles inepties.



Il me vient une image pour faire le parallèle avec le comportement et la candidature de Wade, celle du boxeur.



Quel type de boxeur va au combat en cachant des lames de rasoir dans ses gants, du chloroforme dans sa bouche, des canifs dans son short et ses chaussures, et comme ce n'est pas suffisant à son goût, il truque les gants et les chaussures de son adversaire, fait empoisonner son repas, corrompt son entraîneur, fait kidnapper sa femme pour du chantage, etc….. Cette attitude n'est certainement pas celle d'un boxeur honnête, téméraire, convaincu de sa force et de sa victoire à la loyale. Voilà donc le type de boxeur et de candidat qu'est Abdoulaye Wade. Mais la poisse et le ridicule l'accompagnant dans toutes ses entreprises, il est le type à arriver sur le ring, s'aplatit au sol en tentant de sauter au dessus de la troisième corde, le chloroforme lui monte alors au nez, la lame de rasoir lui lacère le poignet, le canif lui transperce la culotte, et comme son fils est son premier complice, ce dernier s'est trompé et a kidnappé la femme du voisin, a confondu et a empoisonné le repas du coach corrompu plutôt que celui du boxeur.



A mieux y penser, on peut parfois s'expliquer pourquoi Wade veut détruire le Sénégal et les sénégalais. C'est parce qu'il leur en veut. Senghor a fait près de 20 ans au pouvoir. Abdou Diouf a fait près de 20 ans au pouvoir également. Wade voit ses pairs africains faire 20 ans ou plus au pouvoir. Mais il constate que les sénégalais n'ont même pas voulu lui confier son second mandat et le haïssaient déjà bien avant la fin de son premier mandat. Alors pour se venger du dégout manifesté par les sénégalais à son égard et à celui de son fils, Wade est décidé à le leur faire payer. Il est bien décidé à détruire toutes leurs valeurs, à prostituer toutes leurs institutions, à salir tous leurs symboles, à torchonniser leur constitution, à hypothéquer leur avenir, à brader leurs terres, à se payer leurs marabouts, etc……



Pour finir ce "travail", devant l'incapacité de son inénarrable de fils, il va rechercher l'autre, le fils d'emprunt qui est aussi politiquement fini que lui, pour compter sur sa compagnie une fois tous les deux envoyés dans les égouts de l'histoire politique du Sénégal.



Voilà donc le sens à donner à la déclaration de candidature de Wade, et aux actes qu'il posera jour après jour. Mais lui et ses fils, le supervoleur et le supertortueux, vont se rendre compte que le dégoût des sénégalais est tel qu'il ne pourra attendre jusqu'en 2012 pour s'exprimer par les urnes.

CONTRIBUTION PAR

MARVEL

marvel@hotmail.fr

Article Lu 1966 fois

Mercredi 4 Novembre 2009





1.Posté par amath le 04/11/2009 07:17
"Oublions ce fils dont aucun père saint d'esprit n'aurait assumé la paternité "wow marvel

2.Posté par thio le 04/11/2009 12:11
merci marvel de ton engagement et cela prouve qu'il ya tjr des hommes de foi dans le sang des sénégalais!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State