Référence multimedia du sénégal
.
Google

UTILISATION DU TERRAIN RÉSERVÉ AUX 10 VILLAS VIP DE L’ANOCI: Khalifa Sall tient son 1ier dossier explosif

Article Lu 12689 fois

Les dossiers fonciers vont tomber sur la table du nouveau maire comme des gouttes de pluie sur une toiture en zinc. Mais, celui du terrain des 10 villas présidentielles doit passer en priorité, car l’aéroport Léopold Sédar Senghor risque d’être fermé, à cause d’un bras de fer entre les promoteurs de ces terrains et les travailleurs de l’aéroport.



UTILISATION DU TERRAIN RÉSERVÉ AUX 10 VILLAS VIP DE L’ANOCI: Khalifa Sall tient son 1ier dossier explosif
A peine installé, le nouveau maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, est appelé à arbitrer un dossier explosif. Il s’agit du dossier des 36 hectares que l’Etat a obtenus dans l’emprise aéroportuaire, côté Mamelle aviation, pour y construire 10 villas présidentielles pour les besoins du dernier sommet de l’Oci. Un an après la tenue de ce sommet, les villas ne sont toujours pas construites. Mieux, le terrain a été attribué à des promoteurs privés au détriment des travailleurs de l’aéroport, qui n’entendent pas laisser passer cette affaire sans réagir.

Interpellé, hier, sur la question, le maire de Dakar, qui a eu vent, a confié qu’il va «rencontrer, la semaine prochaine, les syndicalistes de l’aéroport pour s’informer, d’abord, de la situation», avant que l’irréparable ne se produise, car les syndicalistes menacent.

Servitudes levées en toute illégalité

D’après les documents dont nous avons copies, le comité restreint des servitudes aéronautiques s’était réuni le 16 octobre 2007 à la salle de conférence de l’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal (Anacs) à 10 heures 30. Avec comme ordre du jour, la levée des servitudes sur le terrain de l’Asecna pour le projet de résidences Vip dans de l’emprise aéroportuaire. Dans les normes, les structures comme la Haute autorité de l’aéroport (Haalss), le représentant de l’Asecna au Sénégal, l’Agence des aéroports du Sénégal (Aans) et l’Anacs devaient être représentés à cette réunion. Mais, il n’y avait que trois personnes à cette rencontre : un représentant de la Haalss et deux représentants de l’Anacs. Alors même que les 36 hectares en question font partie du titre foncier appartenant à l’Asecna depuis 1959, date de création de l’organisation interétatique. Les travailleurs ont dénoncé cette situation.

L’aéroport menacé de fermeture

Le morcellement des hectares en question était en train de se faire à l’insu des travailleurs de l’aéroport. Mais, ils seront alertés par le vol de 300 mètres de câbles de fibre optique lors du morcellement dudit terrain. Car, la communication a été interrompue pendant quelques minutes, mettant en danger la vie de plusieurs centaines de personnes. Après cela, le syndicat des cadres, qui a voulu porter plainte, est entré en contact avec les promoteurs des projets immobiliers. Face à un blocage noté dans les discussions, l’Intersyndicale des travailleurs de l’aéroport a décidé d’engager une bataille pour bénéficier de ces terrains. Et ils sont en train de confectionner un préavis de grève, après avoir reçu mandat d’utiliser les moyens en leur possession pour obtenir gain de cause. Certaines indiscrétions parlent de fermeture prochaine de l’aéroport après le dépôt d’un préavis.

Des personnalités de l’Etat déjà servies

Ce qui a le plus enragé les travailleurs de l’aéroport, ce n’est pas le fait que les servitudes soient levées dans l’illégalité, car c’était pour des raisons d’utilité publique. Mais, plutôt, le fait que 36 hectares soient réquisitionnés, pour seulement 10 villas, jusque-là non construites. Pis, un ministre de la République s’est servi une part dans les 36 ha, après le sommet de l’Oci. Un lot que le mis en cause a déjà morcelé et commencé à vendre, avec la complicité de certaines autorités de l’appareil étatique.

Latir Mane

Article Lu 12689 fois

Mercredi 22 Avril 2009





1.Posté par SY le 22/04/2009 10:15
l'article est paru dans quel journal? Franchement vous racontez ce que vous vouler, juste pour manipuler le peuple. Le Pays va mal, nous devons travailler ensemble, et pas écrire ces conneries ...

Merci
Fatou sy

2.Posté par Sy toucouleur le 22/04/2009 10:47
Parce que la parution de cet article dans un journal vaut caution pour vous, Sy? Toute contribution et article de presse demande interrogation, investigation etc.... à suivre!

3.Posté par naomed le 22/04/2009 11:03
Sur la ville de Dakar, ces privatisations sauvages et sournoises doivent se compter par dizaines. De quoi envoyer quelques ex-élus au trou pour quelques années si les nouveaux élus trouvent le courage de résister aux pressions familiales, maraboutiques, aux appels à la clémence et au pardon. Cela sera l'opportunité de vérifier que nos nouveaux édiles (d'opposition, pour les autres aucune illusion à se faire) rompent avec tout le fatras social qui justifie voire encourage les pires comportements et plombe notre développement.

4.Posté par vrai le 22/04/2009 11:05
Je suis dans l'immobilier et je vous confirme que ces propos sont véridiques. Les sénégalais n'imaginent même pas ce qui se passe ici, les raisons pour lesquelles les loyers sont élevés, le manque de terrains, la construction aussi rapide de grands bulding etc. Et oui ils ce sont partagés les terrains de LSS et c'est vrai.

5.Posté par pape s.kebe le 22/04/2009 12:30
je suis vraiment navré pour la libération de ces homos .et dans cette posture on ne sait sur quel pied faut il danser.mais ce que je déplore profondément c'est le fait que aliou TINE nous parle des droits de l'homme alors il y a pas mal de prisonniers condamnés a cause de YAMBA .je me demande pourquoi les arrètés alors qu'ils ont le droit de fumer .

6.Posté par touew le 22/04/2009 13:22
C'est pas vrai ce que vous mettez dans xalima,vous etes nulles v fète k rcopier les autres journo 2 la place,je ne s8 pas politicien mè vs xalima vs etes une partie politik DéMASKé VOUS, nou senegalè ns voulons 1 site ki ns parle 2 teknologie ,decouverte dans le progre,non a rechaufer lè keur, ou vs etes sorti??? kel ècole??

7.Posté par bara mbacké ibn le 22/04/2009 14:16
ici cest xibar sa waye touew

8.Posté par magatte le 22/04/2009 14:53
Ce probleme ne se pose pas qu'à Dakar et qui est le fait du regne dictatorial des libéraux sur l'étendue du territoire national durant ce septennat qui vient d'échoir. Allez à Linguère! Habib SY a fait octroyer des terrains à des mineurs de 9 ans là où des vieillards de plus de 60 ans avaient formulé des demandes qui n'ont meme pas été examinés. Je crois que si Abdoulaye WADFE avait sciemment choisi d'excuser Abdou DIOUF et sa famille en 2000, c'était pour pouvoir cautionner que ses WADAILLONS fassent pire! C'est cela la triste réalité...

9.Posté par martial philippe le 22/04/2009 16:10
Au début des années 60, la Chine, empire endormi, et l'Afrique, qui venait d'être décolonisée, partaient sur la même ligne. Quarante ans plus tard, la Chine est devenue la troisième puissance mondiale...loin devant l'Afrique. Les chinois travaillent dur, ils ont la culture du résultat. En Afrique, l'efficacité n'est pas considerée comme une valeur humaine fondamentale. Le travail non plus. C'est un choix culturel respectable en soi, mais qui freine le développement. Il faut que le reste du monde y contribue à travers les ONG et les raides au développement. Mais celà passera forcément par une gestion rigoureuse des biens publics. On ne peut tolerer qu'au vingt et unième siècle des gens continuent d'utiliser les biens publics aux fins propres avec une impunité déconcertante. La loi est bafouée au sénégal, les institutions ridiculisées, et la constitution malmenée. A quand l'avènement du sénégalais nouveau qui n'aura pour seul rêve que le développement du SENEGAL. Le reste du monde avance à pas de géant, notre continent recule d'une manière qui frise l'imcomprénensible. Nos dirigeants détournent des fonds énormes au vu et au su de tous sans qu'aucune institution même juridique n'ait de mots à dire pour cause de corruption et/ou tyrannie. C'est triste, trop triste, pourtant ceux là même qui apauvrissent le pays sont souvent dans les cimetières, ou dans les hôpitaux, assistants ça et là à des obsèques et enterrements. Ne" devraient ils pas avoir peu de leur jour à eux qui va arrivait tôt ou tard. C'est fou ce que l'argent peut rendre les hommes inhumains, ils se déchirent comme des chiens et vivent dans une richesse insolente à côté de malheureux citoyens qui sont loin d'avoir acquis l'autosuffisasnce alimentaire. Pensez qu'un jour tout ce paierai et essayez de rectifier le tir pendant qu'il est encore tant. Ayez au moins la dignité de faire du résultat, ailleurs les gens travaillent et les résultats suivent. Chez nous on passe plus de temps au travail qu'en europe et pourant les résultats sont effarants d'un continent à l'autre.

10.Posté par tima le 30/04/2009 15:50
Pour ceux qui conaissent bien Dakar, côté mamelles. Venant de Dkr., juste aprés le complexe Sadya, sur votre droite, vous avez des fleuristes. Dégagez tout ces fleuristes, faites tomber le long mur en dalles et vous verrez cette étendu de terrain qui servait autant à l'aviation civile qui a été ratissé, nivellé, et pr^t à l'enploi.

NOUS SOMMES A DAKAR ET VOYONS TOUS LES JOUR CE QUI SE PASSE

Vous de l'extérieur, veuillez intervenir sur des sujets que vous maintrisez ou à votre porté. Sinon, contentez vous de nous lire.

Pour touew

""""C'est pas vrai ce que vous mettez dans xalima,vous etes nulles v fète k rcopier les autres journo 2 la place,je ne s8 pas politicien mè vs xalima vs etes une partie politik DéMASKé VOUS, nou senegalè ns voulons 1 site ki ns parle 2 teknologie ,decouverte dans le progre,non a rechaufer lè keur, ou vs etes sorti??? kel ècole?? '''''''

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State