Référence multimedia du sénégal
.
Google

UTILISATION DE LA CRISE CASAMANCE COMME FONDS DE COMMERCE: Les 'amis de Baldé' demandent à Farba Senghor d’arrêter ses agissements

Article Lu 1634 fois

Suite aux propos tenus par Moustapha Bassène, le "soi-disant représentant du Comité des sages de Casamance", pour un retour définitif de la paix dans la région méridionale du pays, lequel s'est, récemment, attaqué aux cadres casamançais notamment à Abdoulaye Baldé, Innocence N'Tap et à Mamadou Lamine Keita, les accusant de n' avoir rien entrepris pour une solution définitive de la crise en Casamance, les amis d'Abdoulaye Baldé, réunis au sein de la Cellule d'Initiative pour un Pds fort à Ziguinchor, sont montés au créneau, hier , pour fustiger la sortie du "repris de justice". Taibou Diédhiou et Cie demandent à Farba Senghor, le "bailleurs de fonds" de ce dernier, de mettre fin à ses agissements.



UTILISATION DE LA CRISE CASAMANCE COMME FONDS DE COMMERCE: Les 'amis de Baldé' demandent à Farba Senghor d’arrêter ses agissements
Selon Taibou Diédhiou, les attaques proférées contre les cadres et les autorités casamançais- lesquels, dit-il, se "battent chaque jour que Dieu fait pour le développement de la région sud du pays"- par celui qu’il révèle être un "repris de justice" et tout sauf un "homme honnête" ne sont qu’un moyen pour faire sa propre "promotion" et celle de ceux qui sont derrière lui, notamment le Ministre Farba Senghor. Ce que nous "récusons", a martelé Taïbou Diédhiou, c'est le fait que des "gens choisissent un Moustapha Bassène qui est "loin d’être la personne indiquée" parce que n'étant pas "sage" de part son "comportement" de part "ses actes et de part son "âge"comme représentant des sages de la Casamance devant parler au nom des casamançais. " C’est une insulte pour la Casamance" a clamé le "Baldeiste". Et Taïbou Diédhiou de charger Farba Senghor le Ministre de l'Artisanat et des Transports Aériens à qui il demande "d’assumer, ayant accepté de travailler avec "quelqu' un qu’il ne connaît", un "fou du village", toutes les conséquences liées aux sorties "tristes" de Moustapha Bassène. Selon le représentant de la Cellule d' Initiative pour un Pds fort à Ziguinchor, les casamançais qui chaque jour vivent des affres du conflit, n’accepterons plus que des "gens tapis dans l’ombre puissent utiliser la crise en Casamance pour s’enrichir". Ce dernier qui interpelle Farba Senghor pour qu'il "arrête ces agissements" lance un appel au Président de la République pour qu'il retire le véhicule mis à la disposition de Moustapha et arrête par l'entremise de Farba de l’envoyer de l’argent. Et qu’il puisse, désormais, confier le dossier casamançais à "ceux qui ont le mérite". Pour que, véritablement, les actes posées depuis l'avènement de l’alternance par les autorités, les cadres casamançais et le président de la république, et qui entre en droite ligne avec le processus de réconciliation et de la consolidation de la paix en Casamance puissent aboutir à une paix définitive.

Source: L'office

Article Lu 1634 fois

Samedi 14 Juin 2008





1.Posté par saloum saloum senegalais d italy le 14/06/2008 19:08
farba soit plus sage ngour nekhna mais tòt ou tard gorgui day wathie et qu est ce que tu deviendras apres?

2.Posté par MISTERE le 15/06/2008 17:53
il deviendra le RATé de la rèpoublik

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State