Référence multimedia du sénégal
.
Google

USURPATION DE FONCTION ET ESCROQUERIE : Le faux agent de la Senelec écope un an ferme

Article Lu 1595 fois


Macodou Diagne a été condamné à un an de prison par le tribunal de Thiès où il était poursuivi pour usurpation de fonction, et escroquerie sur d’honnêtes citoyens qui désiraient être branchés sur le réseau électrique de la Senelec ou obtenir un compteur tout neuf.

Electricien de profession, Macodou Diagne s’est fait confectionner une tenue bleue à l’image de celle que portent les agents de la Senelec pour mieux ferrer ses victimes. C’est ainsi qu’il descendait au niveau de certaines localités pour décliner sa fausse identité d’agent de la Senelec aux fins de rassurer ses victimes. Une fois que la mayonnaise a pris dans le beurre, il encaisse l’argent et disparaît pour de bon. Et, comme seules les montagnes ne se rencontrent pas, il est revenu sur les lieux où il s’était joué d’une bonne dame habitant la localité de Mékhé. Racontant sa mésaventure vieille d’un an, la dame Fatou Mar dit avoir une fois été abordée par le bonhomme. Ce jour là, Macodou avait enfilé sa tenue bleue, porté des chaussures identiques à celles des agents de la Senelec. Il avait des tournevis, des papiers, mais pas de badge pour illustrer sa profession d’agent de la Sénégal.

Macodou, sachant que Fatou Mar était déjà ferrée, lui dit péremptoirement que la demande qu’elle avait adressée à la direction départementale est en bonne voie. Et pour la finaliser, la dame devait s’acquitter de 21.000 francs. Mais, une fois ladite somme encaissée, Macodou fila à l’anglaise. L’autre jour, il est revenu dans le même département de Tivaouane dans l’intention de subtiliser de l’argent à des clients. Après Mboro, il se rendit à Mékhé pour rencontrer un certain Gora. Ce dernier, qui avait déjà été mis au courant des agissements d’un certain individu se réclamant de la Senelec, le pria de patienter. Gora en profita pour s’en ouvrir à Fatou Mar qui ne tarda pas à lui faire la description de l’homme qui l’avait roulée dans la farine. Se sentant découvert, Macodou sauta le mur mitoyen, puis fondit dans la nature. Il a été pris quelques jours plus tard à Thiénéba au moment où il s’apprêtait à recommencer ses mêmes agissements. Mis entre les mains des gendarmes, Macodou est vite passé aux aveux. D’ailleurs, la dame Fatou Mar l’a aussitôt reconnu et a porté plainte contre lui pour escroquerie portant sur 21.000 francs. A la barre du tribunal, il a tenté de semer le doute en faisant croire qu’il est électricien en bâtiment et non un faux agent de la Senelec. Le tribunal l’a déclaré coupable d’usurpation de fonction et escroquerie et l’a condamné à un an de prison.


ABDOURAHMANE SARR GONZALES
Source: Le Soleil

Article Lu 1595 fois

Mercredi 26 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State