Référence multimedia du sénégal
.
Google

USURPATION DE FONCTION A LA PATTE D’OIE : Le faux policier se livrait à des contrôles dans un bar-dancing

Article Lu 1546 fois


Yousouf Traoré a vraiment du culot jusqu’à se faire passer pour un policier. Muni d’une carte professionnelle d’un vrai policier, il avait imposé sa « loi » au bar-dancing « Tropic Club » de la Patte d’Oie, la veille de la Saint-Sylvestre. Un vrai policier l’a démasqué.

Mégalomane doublé d’un escroc à la témérité sans équivoque, Youssoufa Traoré faisait frémir ses concitoyens à tout bout de champ en se prévalant du statut de policier grâce à la carte professionnelle d’un gardien de la paix du nom de Ngouda Ndiaye qu’il avait ramassée lors de ses pérégrinations à Grand Yoff. Voulait-il se remplir les poches à la veille de la Saint-Sylvestre par le moyen du fameux sésame ? Youssoufa Traoré a, en tout cas, ciblé le bar-restaurant « Tropic Club » de la Patte d’Oie pour y semer la terreur pendant plusieurs heures. Se faisant passer pour un agent de la force publique commis pour garantir l’ordre et la discipline au nom des lois en vigueur, le bonhomme avait tenu en haleine les clients dudit établissement dans la nuit du 29 au 30 décembre au point de soulever des interrogations de la part de certains qui ne revenaient pas de sa fougue.

Excédés, ils firent appel à un élément en civil du commissariat des Parcelles Assainies pour en savoir plus sur le comportement singulier de Youssoufa Traoré. A peine arrivé sur les lieux, le vrai policier tomba dans le collimateur de l’usurpateur de fonction, puisqu’il se vit intimer l’ordre de présenter sa carte nationale d’identité. L’élément du commissariat était d’autant plus stupéfait que le faux policier ne cessait de crier : « contrôle Police ! Contrôle police ! ». Ne parvenant plus à supporter ses vociférations, le vrai policier somma le faux de décliner son unité d’appartenance. Visiblement cloué, celui-ci n’a pu fournir une réponse satisfaisante. Démasqué, il fut aussitôt conduit au commissariat des Parcelles Assainies où il a été placé en garde à vue. Youssoufa Traoré qui, durant des jours, est resté la fable des clients du « Tropic Club », a été déféré au parquet le lundi 31 décembre 2007 pour usurpation de fonction.

Source: Le Soleil

Article Lu 1546 fois

Jeudi 3 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State