Référence multimedia du sénégal
.
Google

URANIUM FORTEMENT ENRICHI : L’Iran possède les moyens techniques d’une arme nucléaire

Article Lu 11076 fois

Paris - Sur le plan technique, Téhéran peut sans difficultés pousser l’enrichissement de son uranium au-delà de 20% et jusqu’à des niveaux permettant la fabrication d’une arme nucléaire, a expliqué mardi à l’Afp un expert du Commissariat à l’énergie atomique (Cea) français.



URANIUM FORTEMENT ENRICHI : L’Iran possède les moyens techniques d’une arme nucléaire
Provoquant un tollé, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé dimanche le démarrage de la production d’uranium enrichi à 20% par son pays, qui a débuté mardi selon les autorités iraniennes.

L’uranium naturel contient 99,3% d’uranium stable 238 et seulement 0,7% d’uranium 235, qui est fissile.

Les réacteurs servant à la production d’électricité utilisent des barres de combustible d’uranium enrichi de 3,5% à 5%, tandis que certains autres, à usage médical, utilisent de l’uranium enrichi jusqu’à 20%. C’est pourquoi ce seuil a été retenu par l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea) dans le cadre du Traité de non-prolifération (Tnp), que Téhéran a signé.

"Grâce à la technologie qu’ils maîtrisent actuellement avec des centrifugeuses d’assez faible performance, rien n’empêche d’obtenir un enrichissement supérieur jusqu’à 20%", explique Etienne Pochon, directeur sécurité et non-prolifération au Cea.

"Il est possible ensuite d’aller plus loin au prix d’un agencement des centrifugeuses, pour aller à de l’enrichissement de 60% à 90%" permettant la fabrication d’armes atomiques, a ajouté ce spécialiste. Pour aller au-delà de 20%, "il n’y a pas d’impossibilité physique, d’une part avec les machines qu’ils ont actuellement, peu performantes d’après ce que nous pouvons extraire des rapports de l’Aiea et aussi avec d’autres machines plus performantes sans doute en développement", poursuit l’expert.

"La seule difficulté est plus d’ordre légal que technique", car au-delà de 20%, "l’utilisation civile est à inventer", souligne ironiquement M. Pochon.

Des inspecteurs de l’Agence international de l’énergie atomique (Aiea) étaient présents hier à l’usine de Natanz, où a débuté le processus d’enrichissement à 20% et où le seuil d’enrichissement peut-être surveillé.

Ce qui ne serait pas le cas dans une installation secrète, comme celle découverte par les Américains fin septembre près de la ville de Qom.


Source AFP via Le Soleil

Article Lu 11076 fois

Mercredi 10 Février 2010





1.Posté par gosse sarr le 10/02/2010 13:58
pé pkoi l' Iran ne devrait pas l'avoir ? ahmedinejad est 1 dirigeant éclairé soucieux du développement de son pays et de l'équilibre dans les relations internationales.

2.Posté par nogul le 11/02/2010 10:01
Isreal et l'Afrique du Sud ont la bombe atomique, et personne ne dit rien.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State