Référence multimedia du sénégal
.
Google

UNIVERSITE DE ZIGUINCHOR- LES CAMPS DE BALDE ET INNOCENCE JOUENT LES PROLONGATIONS: L’ancienne ministre échappe de nouveau à l’humiliation

Article Lu 11501 fois

Les journées d’intégration de l’université de Ziguinchor ont tourné au vinaigre, samedi 20 juin 2009. Un véritable fiasco engendré par des rivalités politiques. La ministre d’Etat Innocence Ntap Ndiaye, choisie comme marraine de la rencontre, a été interdite d’accès au campus après son arrivée à l’aéroport de Ziguinchor.



UNIVERSITE DE ZIGUINCHOR- LES CAMPS DE BALDE ET INNOCENCE JOUENT LES PROLONGATIONS: L’ancienne ministre échappe de nouveau à l’humiliation
Selon nos sources, la décision émane de l’administration de l’université qui, sous la pression d’une « autorité », a demandé aux étudiants organisateurs d’opérer un choix entre l’ancienne ministre de la Fonction publique et le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé. Une situation que déplorent à l’unanimité les étudiants.

En voulant trop gagner, l’université de Ziguinchor a tout perdu lors de l’ouverture de ses journées d’intégrations, prévues le samedi 20 juin 2009 à 10 heures. Jusqu’à 16 heures, les étudiants sont restés dans l’expectative ne sachant que faire. Une situation qui renvoie au dernier passage de la première Dame, lorsque Innocence Ntap Ndiaye a failli être humiliée par la génération du concret en mettant à sa disposition une chaise inconfortable. Cette fois-ci, le contexte n’est pas le même, mais des rivalités politiques se sont invitées à la fête des étudiants au point de tourner au vinaigre.

Selon nos sources, il était question d’un coup monté contre la marraine des festivités, la ministre d’Etat Innocence Ntap Ndiaye. En présence du Maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, certains politiques ont voulu qu’il prenne part à la rencontre. Toutefois, une close serait incluse ; « si Innocence Ntap Ndiaye est sur les lieux, Abdoulaye Baldé ne répondrait pas à l’invitation des étudiants ».

Au finish, les deux autorités de la République ne seront pas présentes à la manifestation des étudiants. Malgré cet état de fait, Innocence Ntap Ndiaye s’est faite représenter à l’université avant que cette personne déléguée ne soit considérée comme persona non grata sur décision de l’administration de l’université, nous renseigne un des organisateurs qui soutient qu’« au sortir de notre réunion, l’administration a soutenu que le représentant de l’ancienne ministre de la fonction publique peut assister à la manifestation, toutefois il n’a pas le droit de prendre la parole au moment des discours ». Du coté de l’Administration de l’université de Ziguinchor, la pression serait mise sur les étudiants qui n’ont pas voulu céder à cette situation.

Chose qui a retardé le déroulement du programme. Pour les étudiants de Ziguinchor, le constat est déplorable. « Nous avons nos invités qui nous viennent de l’université de Saint Louis, de Bambey et voila qu’avec des rivalités politiques nous ne pouvons pas dérouler notre programme ». Et d’autres de renchérir « Innocence Ntap Ndiaye a été choisie comme marraine des journées de l’intégration de l’université de Ziguinchor. Ce n’est pas un choix dû à sa position politique mais comme fille de la Casamance et aujourd’hui on n’accepte pas que des gens mal intentionnés, viennent gâcher notre fête soit disant qu’ils ne veulent pas que l’université soit le théâtre de règlement de compte politique ». Et de poursuivre : « nous lui avons adressé une correspondance et elle a répondu.

C’est elle qui a été choisi donc si d’autres invités doivent venir, ce n’était pas la démarche à adopter », atteste un autre membre de l’organisateur qui rejette la faute sur l’administration de l’université. Une autre source, hors de l’université, renseigne que les prémisses de cette situation ont démarré depuis le 19 juin, c’était à dire la veille de l’ouverture. « Des véhicules ont été loués pour accueillir la ministre d’Etat et le jour j, les chauffeurs ont décliné l’offre en demandant le double. Il s’y ajoute que le vol de Mme Ndiaye prévu à 9h 30 le samedi 20 juin 2009, a été retardé pour ne pas qu’elle devance le maire de Ziguinchor qui est arrivé par bateau ».

Du coté de l’administration de l’université, du recteur nouvellement nommé au ministère de la recherche scientifique Amadou Tidiane Bâ et de l’ex-ministre de la fonction publique, Innocence Ntap Ndiaye : c’est la grande muette sur la question.

Denise Diminga ZAROUR MEDANG
Source SudQuotidien

Article Lu 11501 fois

Lundi 22 Juin 2009





1.Posté par sambou le 22/06/2009 10:23
fiche nous la paix avec cette histoire de fesman

de toute les façons nous voulons la paix en casamance
les politiciens ont montre leur limite
ne cedent surtout pas a la pression

2.Posté par kansaoudy le 22/06/2009 21:43
ceci montre que la population zchoroise est avec innoncence monsieur le président rétifiez l'erreur avant qu'il soit trop tard,remettez cet individu de baldé avec sa poreuse de femme à sa place,20012 est là tout proche

3.Posté par de zig le 22/06/2009 21:47
on est avec inno vive inno,c'est grace à elle qu'on a voté pour le pds on votera contre sans elle donc la balla est dans votre camp monsieur le prési..

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State