Référence multimedia du sénégal
.
Google

UNE STRUCTURE UNIQUE POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES : Femmes et enfants seront mieux Protégés

Article Lu 1721 fois

Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a présidé hier, un conseil interministériel portant sur la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Au sortir de la rencontre, il a annoncé la création d’une structure de coordination pour fédérer toutes les initiatives. Mais également le renforcement de la surveillance au niveau des frontières du Sénégal.



UNE STRUCTURE UNIQUE POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES : Femmes et enfants seront mieux Protégés
Le gouvernement du Sénégal s’est résolument engagé dans la lutte pour la protection des femmes et des enfants victimes de violences. Présidant hier un conseil interministériel axé sur la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a annoncé la mise sur pied d’une structure de coordination des interventions pour plus d’efficacité. « Les Nations Unies avaient donné comme recommandations que les Etats puissent, au niveau de leurs législations internes, prévoir de sanctionner ces différents trafics. Depuis 2005, le Sénégal a intégré dans sa législation interne, des dispositions assez sévères afin de lutter contre le trafic de personnes », a déclaré Me Souleymane Ndéné Ndiaye. « Il s’agit pour nous de coordonner dans le cadre de cette lutte pour mettre en place un seul cadre sous la direction du Premier ministre, avec comme opérateur le ministre de la Justice qui devra coordonner cette action », a-t-il ajouté. Il a rappelé les actions menées dans ce sens au niveau du ministère de la Femme et l’existence d’un organe qui s’occupe de la lutte contre les enfants de la rue logé à la présidence de la République. « Donc, il s’agit pour nous de coordonner toutes ces luttes dans un seul cadre pour être plus efficace », a-t-il préconisé.

« Renforcer la répression et prévenir »

« Il faut renforcer la répression et surtout prévenir le mal car, il s’agit beaucoup plus de prévenir le mal que de trouver une solution à un problème qui ne nous a pas été signalé sur le plan pratique. Jusque là, aucun cas de trafic d’enfant ou de femme ne nous a été signalé. Mais, on a pris des dispositions pour que le mal soit prévenu », a rassuré le chef du gouvernement. Selon Me Ndiaye, il y a des délits qui peuvent être assimilés à des délits de trafic de femmes ou d’enfants. « Quand quelqu’un envoie mendier un enfant et lui soutire le produit de la mendicité, cela est assimilé à un délit de trafic d’enfant. Pour prévenir tout cela, le gouvernement a mis en place un dispositif assez sévère », a-t-il averti.

Tout en dénonçant les violences faites aux femmes et aux enfants, le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Moustapha Sourang, a annoncé qu’une réunion périodique se tiendra tous les trois ou six mois afin de centraliser toutes les informations. « Les femmes et les enfants sont l’avenir du pays. Il faut donc les éduquer, les encadrer et traquer les réseaux de trafic de personnes », a préconisé le Pr. Moustapha Sourang.


Aliou KANDE
Source Le Soleil

Article Lu 1721 fois

Mercredi 21 Octobre 2009





1.Posté par arame le 21/10/2009 13:13
bravo Mr le premier ministre enfin quelque chose de positive . vivement que cela continue cette structure dans la lutte pour la protection des femmes et des enfants victimes de violences .
que cela se deroule dans la transparence et que cette stucture ne soit pas politisee par les autorites de ce pays .

" Jusque là, aucun cas de trafic d’enfant ou de femme ne nous a été signalé. "

vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe reellment dans nos quartiers alors faites de sorte que des formations se passent dans chaque quartier pour une meilleure visibilite des enquetes surtout dans la banlieue

2.Posté par CITOYEN le 21/10/2009 17:42
ça ce n'est rien d'autre qu'afaire de barbare on peut éduquer un enfant sans le frapper, pour uune il n'en a meme pas de de penser à mettre la main sur sa peau pour la faire mal. Si nous faisons comme les europeén se serait formidable. [qui pique paye des amandes lourdes] . Et Cette photo je nose meme pas à le monter aux toubaps si non ils ne cessent plus de nous traiter comme des singes.

3.Posté par CITOYEN le 21/10/2009 17:42
C'est honteux

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State