Référence multimedia du sénégal
.
Google

UNE JOURNEE A 2500F: Le 'Goorgorlu' est une ''espèce'' émergente qui passe la journée à chercher son gagne-pain

Article Lu 1825 fois

Chaque jour peut devenir synonyme d’une nouvelle vie. Le débrouillard est une "espèce" émergente qui passe toute la journée à chercher son gagne-pain. Description



UNE JOURNEE A 2500F: Le 'Goorgorlu' est une ''espèce'' émergente qui passe la journée à chercher son gagne-pain
On les appelle les « Goorgorlus », ces sénégalais moyens qui font vivre leur famille avec un revenu qu’il leur faut inventer chaque jour. "Débrouillards", autre nom dont la population les affuble, sont nombreux (et "mal barrés" tant la vie est devenue dure), voire majoritaires dans les quartiers populaires. J’ai croisé, sur le chemin de la mosquée, un homme aux cheveux grisonnants, aux traits tirés qui s’apprêtait à vaquer à ses occupations. Après les salutations d’usage, il ajoute : « Dama yakamti (Ndlr : je suis pressé) », mais on fait tout de même un bout de chemin ensemble.

Mamadou Ndiaye est sénégalais, la soixantaine, père de deux filles, divorcé depuis quinze ans. « A l’âge de 13 ans, j’ai commencé l’apprentissage de la mécanique auto et moto. Huit ans plus tard, on m’a pris sous le drapeau national ». Par la suite, Mamadou s’est engagé dans la marine marchande comme mécanicien. Cette expérience lui a permis de visiter plusieurs pays Africains et quelques pays d’Europe comme la France, l’Allemagne, l’Espagne. « Après de nombreux voyages, je suis tombé malade, je me suis retourné à Dakar pour les soins et depuis je vis au Sénégal ».

Belle aventure, mais apparemment il a tout perdu après son retour à terre. Désormais, le quotidien de Mamadou c’est la débrouillardise. Chaque jour, il se lève à l’aube pour chercher un boulot comme journalier. « Je fais le goorgorlu, Damay dane sama doolé (Ndlr : je travaille à la sueur de mon front) juste pour avoir 2500 Francs Cfa (Ndlr : 3,50 euros) la journée. Parfois je reste plusieurs jours sans avoir de boulot, mais Dieu est grand ».

Chaque jour, Mamadou rêve d’un lendemain meilleur, sans espoir il continuera à chercher des solutions pour améliorer sa condition de vie. Bonne chance à toutes celles et tous ceux qui vivent la situation des "goorgorlus"...

Source: Dakarblog.info

Article Lu 1825 fois

Jeudi 17 Juillet 2008





1.Posté par musa le 17/07/2008 03:20
Wa man ya takhi LAH yadj alaho makhrajan wa yarjoukhou min haysou la yakhtasibou.Wa man ya tawakal ala LAH fa houwa hazbouhou ina LAH balikhoun imrihi khad jahala LAHOU li kouli shayin khadra.SOURATOUL TALAKH .............

2.Posté par mamadou le 17/07/2008 09:16
Bonne chance. Dieu sait que y en a qui travaillent, qui ne comptent que sur eux-meme.
C'est tres important.
Bon courage

3.Posté par ld le 17/07/2008 11:36
DU COURAGE A TOUS DEBROUILLARDS,QUE DIEU AMELIORE NOS SITUATIONS A TOUS,AMEN.
SALUT MUSA,JE VOUDRAIS BIEN SAVOIR LA SIGNIFICATION DE CETTE SOURATE
ET DANS QUELLES CIRCONSTANCES ON POURRAIT L'UTILISER.
MERCI

4.Posté par modou modou le 17/07/2008 14:03
dieu qui est grand et serigne béthio thioune va prier pour eux et inch allah l'argent va venir beaucoup beaucoup en pagaille!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State