Référence multimedia du sénégal
.
Google

UN RÉSEAU DE PROXÉNÈTES DÉMANTELÉ AU MARCHÉ NDOUMBÉ DIOP DE DIOURBEL: Des vigiles «vendaient» de jeunes prostituées aux commerçants

Article Lu 11245 fois

Un réseau de proxénètes démantelé au marché Ndoumbé Diop dans la nuit du 28 au 29 novembre par les éléments de la brigade de recherches du commissariat de Diourbel. Les vigiles chargés de la sécurisation du marché recevaient nuitamment des jeunes filles prostituées pour les proposer à des clients commerçants venus à Diourbel pour les besoins du «louma».



La veille de marchés hebdomadaires, c’est toujours la grande affluence à Diourbel. Et les malfaiteurs en profitent pour investir la ville. Les forces de l’ordre, dans le cadre de la sécurisation des biens et des personnes, ont déclenché une opération coup de poing dans la nuit du 28 au 29 novembre. Vers les coups de 2 h du matin, les limiers se sont rendus au marché Ndoumbé Diop de Diourbel. Leur surprise sera grande de constater la présence douteuse de jeunes filles sous une tente à l’intérieur dudit marché. Deux hommes étaient debout à côté de la tente. Surpris et interpellés sur leur présence dans ces lieux à ces heures tardives, les deux hommes Mamadou Kâ (né en 1957 à Diourbel) et Ndongo Guèye (né en 1974 à Dabel Bara dans le département de Bambey) se sont présentés comme étant des vigiles. Les filles, elles, se sont emmurées dans un silence assourdissant. Mais c’est sans compter avec la détermination des flics. Pressées de questions, les trois filles se sont présentées comme étant des prostituées. Les garçons répondant au nom d’Ibrahima Diabel et Ousmane Ngom, que les policiers ont trouvé à l’intérieur de la tente, se trouvent être leurs clients. Ces deux individus, tous des commerçants, sont domiciliés à Thiès et sont à Diourbel pour les besoins du louma du jeudi. La traditionnelle fouille a permis aux flics de trouver par devers les filles les sommes de 5.000 et 4.500 francs ainsi que des préservatifs. Des capotes déjà utilisées gisaient par terre. Ils sont ainsi embarqués dans le panier à salade en direction du commissariat. Les deux vigiles ont été déférés au parquet pour proxénétisme, les filles pour prostitution clandestine et leurs clients pour pédophilie.Des commerçants qui se sont présentés spontanément au commissariat se sont plaints de la présence régulière de tâches de sperme et de capotes déjà utilisées sur leurs étals et se réjouissent de la descente de la police. . .

Source: L'observateur

Article Lu 11245 fois

Vendredi 30 Novembre 2007





1.Posté par LE SERERE le 30/11/2007 17:42
JE SUIS DESOLE D'AVOIR DEVOILE LE SECRET DU MARCHE NDOUBE DIOP DE DIOURBEL

2.Posté par Holla le 30/11/2007 18:15
Les clients ont été déférés au parquet pour pédophilie ?!!
Mais elles avaient quel âge ces filles ?

3.Posté par BOY DK le 30/11/2007 22:37
ON DI PA FLIC MAI POLICIER DAN UN ARTICLICL DE PRESS!!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State