Référence multimedia du sénégal
.
Google

UN MOIS FERME DE PRISON : Sidy et Alioune faisaient la bamboula avec de faux billets de banque

Article Lu 1550 fois


Les éléments de la brigade de recherches du commissariat urbain de Mbour viennent de mettre sous l’éteignoir un réseau de trafiquants de faux billets de banque. Alioune Badara Niang et son acolyte Sidy Ly se servaient de ces faux billets pour faire la tournée des grands ducs dans les boîtes de nuit et des achats dans les boutiques de la place.

Alioune Badara Niang et Sidy Ly ont fait connaissance, il y a quelques mois, à Mbour. Et depuis lors, ils entretiennent d’excellentes relations. Seulement, leur désœuvrement les a contraints à user de subterfuges afin de pouvoir satisfaire leurs besoins. Alors, ils pensent à confectionner de faux billets. Pour ce faire, c’est un certain Ismaïla, basé à Dakar, qui leur propose une solution de facilité consistant à scanner de vrais billets de banque pour obtenir des faux. Nantis de ces faux billets, les deux compères se lancent dans la bamboula sans retenue. Une fois à Mbour, ils ciblent le bar-dancing « le Ndajé », une boîte très huppée. Profitant de la bonne ambiance de ce jour-là dans ce lieu de loisir, les deux copains consomment à satiété. Ils lèvent le coude jusqu’à quatre heures du matin avant de rentrer chez eux. C’est au moment de faire la situation financière que la caissière a eu à constater, avec amertume, la présence de faux billets de banque. Elle informe son gérant qui se rend à son tour à la police.

Le modus operandi utilisé par les policiers a été payant. En effet, il fallait attendre les deux délinquants le lendemain pour les identifier et mettre la main sur eux. Sidy Ly et Alioune Badara Niang sont revenus sur les lieux du « crime » pour encore se la couler douce avec des filles. C’est le moment précis attendu par les policiers pour débarquer sur les lieux et procéder à une vérification de pièces d’identité. Auparavant, la caissière avait fait le portrait-robot des deux délinquants. Fouillés par les policiers en civil, Alioune Badara Niang et Sidy Ly ont été trouvés détenteurs de plusieurs coupures de billets de banque, notamment de 2000 et 5000 francs. Sidy, à lui seul, avait plus de 40.000 francs par dévers lui. Conduits à la police, ils ont indexé un certain Ismaïla qui aurait scanné les billets dans son ordinateur. Selon Sidy Ly, c’est ce dernier qui lui a confié ces billets tout en lui promettant de venir les récupérer plus tard.

A la barre où ils répondaient du délit de mise en circulation de faux billets de banque, les deux prévenus ont déclaré que leurs aveux contenus dans le procès-verbal leur avaient été extorqués sous le coup de la torture. Pour le ministère public, les deux prévenus sont bien coupables des faits qui leur sont reprochés. Le parquet a requis à leur encontre une application de la loi dans toute sa rigueur. Le tribunal leur a donné un dernier avertissement en les condamnant à un mois de prison ferme. Le juge a ordonné la confiscation des faux billets de banque.

Source: Le Soleil

Article Lu 1550 fois

Mercredi 30 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State