Référence multimedia du sénégal
.
Google

UN MARCHÉ GROS DU PLUS GRAND SCANDALE FINANCIER: 25 milliards de francs Cfa pour équiper l’Etat en matériels informatiques

Article Lu 13137 fois


- Cinquante mille ordinateurs, quarante mille onduleurs, trois mille soixante imprimantes

Manifestement impuissant face à la béance de la «fracture sociale» qui prend des proportions inquiétantes, l’État s'apprête à dépenser pas moins de vingt- cinq (25) milliards de francs Cfa pour, dit-il, «réduire la fracture numérique» en équipant tous ses services en matériels informatiques. Une opération orchestrée par les plus hautes autorités du pays, qui, par ailleurs, empeste le scandale financier.



UN MARCHÉ GROS DU PLUS GRAND SCANDALE FINANCIER: 25 milliards de francs Cfa pour équiper l’Etat en matériels informatiques
Depuis neuf années, toutes sortes de scandales financiers, les uns plus effarants que les autres, ont rythmé le quotidien du régime de l'Alternance. Un carrousel qui a donné le tour­nis aux Sénégalais, finalement tentés de banaliser ces faits. Cependant, il n'est point exagéré de croire que l'acte qui va être posé, ce matin, par les autorités étatiques, au siège de l'Agence de l'informatique de l'État (Adie), constituera la cerise sur l'énorme gâteau des forfaits de ce pouvoir, jamais en manque d'idées s'il s'agit de dilapider les maigres deniers publics d'un pays embourbé dans la pauvreté.

À l'origine, un gré à gré auquel s'est opposée la Dcmp

De quoi s'agit-il ? Une procédure lancée le 30 septembre 2009 forte, en apparence, d'attrib­uts légaux : l'appel d'offres N°001A.0/Adie/2009. Son objet ? L'«acquisi­tion de matériels informatiques pour la mise en place d'une plateforme d'hébergement de con­tenus en ligne visant à renforcer les capacités en Tic des agents de l'Administration et du secteur éducatif et réduire d'une manière significative la fracture numérique». En clair ? L'État, par le biais de l'Adie, a décidé d'équiper en matériels informatiques ses services et dépendances, sur l'étendue du territoire national, dans un délai de douze (12) mois. Et ses besoins contenus dans un volumineux Dao (dossier d'appel d'offres), dont nous avons pris connaissance, sont énormes : quatre vingt quatorze mille quatre cent soixante dix (94 470) pièces. Lire la liste détaillée, ci-contre.

Cette introduction faite, l'examen du fond du dossier et l'estimation du coût de ce marché, faites par diverses personnes expertes en la matière, soulèvent une vague de questions grosse. de réponses inquiétantes.

Un aussi énorme marché pour une seule personne

Combien va coûter ce matériel informatique et comment l'État le financera-t-il ? Une quasi unanimité se dégage pour indiquer la somme de «vingt-cinq milliards de francs Cfa, au bas mot». Quelques voix, s'appuyant sur l'état du marché, avancent «quarante milliards de francs Cfa». Et un indice fort milite en faveur de ces estimations : la caution exigée des candidats à cet appel d'offres est de cinq cents (500) mil­lions de francs Cfa. Une caution qui se situe tou­jours, au regard du Code des marchés, entre un (01) et trois (03) pourcent du montant estimé du marché. Quant à la deuxième question, l'Adie, autorité contractante, y répond en indiquant dans le Dao qu'elle tirera ses ressources du «Budget consolidé d'investissement 2009, 2010, 2011 ». «Impossible» font remarquer nos interlocuteurs, qui soulignent que «dans le Bci 2009, même pas cinq milliards ne sont disponibles pour faire face à ce marché».

Mais, il existe une autre conditionnalité qui a donné le hoquet à tous ceux qui ont pris con­naissance du Dao : le lot est indivisible. C'est-à-­dire, aujourd'hui, au terme du dépouillement, un seul candidat sera retenu. Un cadrage que le Code des marchés se borne à déconseiller, sans pour autant l'interdire expressément, comme le souligne Tidjane Seck, Directeur général de l'Adie, avec qui nous nous sommes entretenus, hier, en présence de son Directeur adjoint, Sada Wane. Et l'affaire empeste à partir du moment où la quasi totalité des acteurs du secteur sont convaincus que le dépouillement qui aura lieu ce matin, au siège de l'Adie, constitue l'ultime acte d'une mascarade

Le dépouillement de ce matin, une mascarade ?

« Les jeux sont faits depuis belle lurette », disent en chœur nos interlocuteurs. Autrement dit, tout a été orchestré pour désigner l’heureux gagnant : un revendeur qui s’est siganlé dernièrement en faisant un don de matériels informatiques, fort médiatise, au président de la République, et dont la société est logée à l'immeuble Kébé. Et des faits précis confortent cette rumeur persistante parvenue aux oreilles des autorités, comme 1e reconnaît le Directeur général de l'Adie. En effet, à l'origine, il y a sept mois, les plus hautes autorités du pays voulaient passer ce marché - alors estimé à vingt (20) mil­liards de francs Cfa - sous le mode du gré à gré avec cette personne, porteuse d'une lettre du président de la République qui instruisait le min­istère de l'Économie et des Finances de donner son aval. Mais, la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) opposa un niet catégorique, avant de conseiller le lancement d'un appel d’offres.

L'heureux gagnant déjà connu de tous les acteurs du milieu

Alors, en définitive, ce changement de stratégie est-il gage de réussite pour ceux qui comptent concrétiser, ce matin, une opération d'un mon­tant de plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa, singulièrement inopportune, eu égard aux aveux d'impuissance d'un État qui, par exemple, peine à solutionner le calvaire de trente mille (30 000) familles sénégalaises prisonnières, dans la banlieue dakaroise, des eaux de pluies ? Au regard des derniers développements survenus dans le dossier, le péril que fait planer cette opération sur les deniers publics pourrait être écarté par l'Agence de régulation des marchés publics (Armp), Lire ci-contre.

Cinquante mille ordinateurs, quarante mille onduleurs, trois mille soixante imprimantes etc

«Réduire d'une manière significative la fracture numérique», pour ne pas dire résoudre d'un coup les demandes en matériels informatiques qui proviennent, depuis des années, de tous les démembrements de l'État n'est pas une mince affaire. Mais l'Adie est décidée à relever cet énorme défi. Dans le détail, les chiffres donnent le tournis.

Cinquante mille (50 000) ordinateurs, dont quarante mille (40 000) de bureau et dix mille (10 000) portables.

Trois mille soixante (3060) imprimantes, dont deux mille (2 000) laser monochromes réseaux, cinq cents (500) multifonction à jet d'encre, vingt (20) laser multifonction couleur A4/A3, quarante (40) laser multifonction monochrome A4/A3, cinq cents (500) laser monochromes.

Mille vingt (1020) scanners,» dont cinq cents (500) à plat simple, cinq cents (500) à plat avec chargeur, vingt (20) de documents pour réseaux.

Quarante mille (40 000) onduleurs pour ordina­teurs de bureau.

Dix (10) serveurs de production. Deux (02) sys­tèmes de stockage. Deux (02) solutions de sauvegarde. Trente (30) serveurs rackables. Deux (02) cabinets serveurs rack 42 U. Trois cent soixante quatre switchs : core, san et niveau de 2-24 ports à 4-48 ports.

Yaxam Mbaye
Source Le Populaire




Article Lu 13137 fois

Jeudi 5 Novembre 2009





1.Posté par Carl le 05/11/2009 05:56
On doit pendre Wade. Ce vieux merite d'etre lynche sur la place publique.

2.Posté par xam leep wakh leep le 05/11/2009 07:15
cet equipement n'empechera pas d'ecouter et d'intercepter toutes les communications de wade qui est tres strictement surveillè car il est atteint par la maladie d'hubris ,au risque de perdre le pouvoir ,il peut mettre le feu partout ,meme, creer une guerre règionale ,sa dèmence et ses pertes de mèmoire et sa maladie qui le ronge ,font de wade un cercueil ambulant donc à tout moment le peuple sènègalais risque de connaitre une guerre fraticide sur le terrain politique.
karim est en face de idy pour la mouvance prèsidentielle,tanor risque de se heurter contre d'autres prètendants tapis dans l'ombre.
il est urgent que wade affiche son dauphin à cause des raisons deja avancèes alors que toutes les autres structures politiques doivent dèja de par leurs instances adopter des rèsolutions pour l'unique candidat pour leur parti.
Le peuple a dèja montrè le dos à wade ,ainsi qu'à toute personne qui s'allie avec la famille wade.que wade regroupe toute sa famille ,le pds a dèja un pied dans l'opposition

3.Posté par Senegalhacker le 05/11/2009 07:58
Etant professionnel du milieu je suis contre l'attribution de ce marché pour une seule entreprise, Ousmane Sy gagnerait à être plus transparent dans ce genre de montage. L'appel d'offre devait être divisé en plusieurs pôles : les serveurs, le matériel pour le réseau, les imprimantes et consommables et les postes de travail soit 3 lots bien définis. Ce n'est pas la première fois qu'Ousmane Sy et cet agence gaspille notre argent, pour l'installation du réseau c'était la même chose, pourquoi déployer des fibre optique partout et des antennes alors que le réseau de la Sonatel est là et sous utilisé. Le président de la république est très mal conseillé à ce niveau, depuis 2001 je ne vois pas l'apport du conseiller Ousmane Sy au président Wade. Je demande au président de convoquer les professionnels du milieu pour éclairer sa lanterne. Avant d'acheter tout ce matériel faudrait assurer la maintenance de ceux qui sont déjas en place et qui tombent en panne un par un, je ne parle même pas de la formation des agents. Chaque ministère devrait avoir sa propre DSI et le tout centralisé à l'agence pour une bonne stratégie de système informatique étatique.

4.Posté par mousse le 05/11/2009 08:28
le pays coule vers la catastrophe......diriges pars des vagabonds qui ne se soucie du quaotidien de ces pauvres citoyens......on bazarde l argent a coup de milliards......le peuple doit se lever pour contrecarre ce regime fantoche avant qu il ne soit trop tard.............quitte a s entretuer pour se denarasser des ces pourritures.....

5.Posté par récitation le 05/11/2009 09:21
RECITATION
Afrique mon Afrique
Afrique des malheureux sénégalais dans les
inondations et le chômage
Afrique que chante la famille Wade...
Au bord du palais de la République
Je ne t’ai jamais connue
Mais mon regard risque d'être plein de ton sang
Ton vilain sang noir s'apprêtant a être répandu a travers
les rues de Dakar
Le y'en a marre des sénégalais
L'incompréhension des opposants
L'insouciance du vieux Wade
La mal gouvernance du pouvoir libéral
Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce Wade fils qui nomme
Et dégomme les ministres comme il veut
Ce Wade fils, incapable et chauve
Qui dit oui a la dilapidation des biens publics pour se faire un nom
Alors gravement une voix me répondit
Enfant gâté du président de la République
Ce chauve métisse la bas
Illégalement nommé ministre par son père
Désolant et fâcheux
C’est l’Afrique ton Afrique qui recule
Qui recule monarchiquement

6.Posté par un passant le 05/11/2009 10:13
Computer land ,voila le nom

7.Posté par TRUTH le 05/11/2009 12:43
C'est COMPUTER LAND je confirme. le proprio un gambien du nom de THIAM. Un voyou de grand chemin ami de Lamine Faye neveu du président et corrupteur professionnel!
Il corrompt Wade en lui offrant des centaines d'ordinateurs et les subalternes de la présidence ont tantôt un véhicule, un billet d'avion, des voyages, des costumes.

Rien d'extraordinaire me direz vous il a juste fait un investissement?! Ben c'est triste mais ainsi fonctionne la ruepublique wadiénne.


8.Posté par ndiaganiao le 05/11/2009 13:55
La vérité sur le Patrimoine de Abdoulaye WADE en 2008
° - Une Villa au Point E, agrandie par le rachat de la villa voisine. Valeur estimée après transformation toujours en cours : 1 milliard

2° - Un terrain de 5000 m2 à Yoff Layenne. Valeur estimée : 750 millions
3° - Quatre terrains de 10.000 m2 aux Almadies. Valeur estimée : 8 milliards
4° - 60 terrains de 500 m2 sur la VDN à hauteur de la Cité Gorgui. Valeur estimée : 6 milliards
6° - 5 Immeubles de 6 étages contenant 4 appartements par étage. Valeur estimée : 7 milliards
7° - 10 terrains de 200 m2 dans le domaine du Cices. Valeur estimée : 400 millions
8° - 30 Hectares de terrain dans aux alentours de l ' aéroport. Valeur estimée 60 milliards
9° - Un terrain bientôt rasé de 3
hectares dans Dakar Centre Ville. Valeur estimée : 30 milliards
10° - Un immeuble de 10 étages à la Rue Docteur Theze. Valeur estimée : 2 milliards
11° - Une cité de 20 villas sur la Corniche , à hauteur de la villa de l ' ex président Senghor. Valeur estimée 10 milliards
12° - Un terrain de 10.000 m2 au niveau du Stade LSS. Valeur estimée : 1.750.000.000 f
13° - Un terrain de 100 hectares à Touba
14° - Un terrain de 150 hectares aux environs de Tivaouane
15° - Une propriété de 10 hectares à Popenguine
16° - Une cité de 100 maisons à louer à Kebemer
17° - 60 maisons achetées du Plan Jaxaay
18° - Des vergers et champs cultivés d ' à peu près 5000 hectares répartis dans différentes régions du Sénégal
19° - Une propriété à Versailles , en copropriété avec mon épouse, réfectionnée et étendue. Valeur
estimée : 4 milliards
20° - Un immeuble de 4 étages à Paris XVIème. Valeur estimée : 8 milliards
21° - Une propriété à Montpellier - Une propriété à Bordeaux - Une villa en Côte d ' Azur - Une villa à Orléans - Une maison de maître à Lilles - Une propriété dans le Michigan - Une propriété à New Orléans - Une propriété dans le Wisconsin - Un immeuble de 3 étages à New Jersey

22° - Un hôtel de 90 chambres à Casablanca - Un hôtel 60 chambres à Marrakech - Un hôtel de 48 chambres à Paris XIVème - un hôtel 50 chambres en Suisse

23° - Des actions dans les structures suivantes, soit directement ou indirectement : AIBD (20 % des actions totales) - DAPORT Sénégal (30 % des actions) - BEN LADEN Sénégal (20 % des actions) - Dakar Dem Dikk (80 % des actions totales) - SATTAR ( 30 % des actions) - OIL Libya (30 % des actions) - ZAM ZAM (20 % des actions) - Jafza Sénégal (10 % des
actions) - Veolia Sénégal (10 % des actions) - GECOM Industries (20 % des actions) - IRIS Sénégal ( 20 % des actions) - Expresso Sénégal (15 % des actions) - DELARUE Sénégal (5 % des actions) - MEDIATIQUE Afrique (10 % des actions) - AFRICA SALT (10 % des actions) - DP World Sénégal (10 % des actions) - HENAN Chine Sénégal (10 % des actions) - OFFNOR Shipping Sénégal (20 % des actions) - SERPM (Société d ' Etude et de Réalisations des Phosphates de Matam, 25 % des actions) - Cabinet CICE (30 % des actions) -
24° - Divers comptes en banque, soit à son nom ou au nom de Abdullah Wad, ou au nom de Aboula Tzipi Wade ou au nom de Abadalaye Fabien Wade :
*** 4 comptes bancaires à Dubaï contenant respectivement : Commercial Bank Of Dubaï => 32,5 millions de dollars - CityBank => 26,3 millions de dollars - Emirate Bank => 16,1 millions de dollars - Standard Chartered Bank => 10,9 millions de dollars

2 comptes bancaires à Chypres : Bank of Cyprus => 22 millions de dollars - Hellenic Bank => 14 millions de dollars

*** 4 comptes bancaires en Frances contenant respectivement : Société Générale => 17,6 millions d ' euros - BNP Paribas => 14,3 millions d ' euros - Ex-Credit Lyonnais => 8,2 millions d ' euros - HSBC Paris => 3,2 millions d ' euros

*** 2 comptes bancaires aux USA : Bank of America => 6,2 millions de dollars - HSBC => 2,8 millions de dollars

*** 2 comptes bancaires en Suisse : Banque Migros => 43 millions CHF - Banque Coop => 65,2 millions CHF
25° - Un parti politique dont il est le seul actionnaire à 100 %. Le patrimoine mobilier et immobilier du parti est en copropriété avec son fils Karim Ada : 500 voitures Pickup, 150 voitures 4x4, 35 voitures 8x8, 1 avion 20 places, 1 Péniche, 1 Yacht stationné à Nice, 1 permanence neuve construite sur un terrain de 5000
m2
Thiaye liiiiiiiii
PARTAGER CE MAIL AVEC TOUT LE MONDE, IL FAUT FAIRE EN SORTE QUE CE MAIL SOIT LE PLUS LU DANS LE MONDE ENTIER,


9.Posté par ndiaganiao le 05/11/2009 13:57
1.500.000.000.de francs cfa pour l'organisation de la céremonie de thies WADE et IDY

10.Posté par Faye le 05/11/2009 16:57
De grâce cessez de nous balancer cette photo de Wade , elle effraie ma fille et c'est pas une blague . Le jour où je lui est montré ça elle a passer la nuit à faire des cauchemars. Et moi ça ne fait pas de cauchemars ça me renvoie aux photos qu'on vendait dans la rue avec Abdou Diambar entrain d'intérroger les morts dans leurs tmobes. Vivement que ce vieux ne soit pas notre malaïka, il en a tout l'air. Wooy.

11.Posté par moise le 29/12/2010 13:37
bonjour
a tous

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:29 Nouvel an, nouveau procès pour Hissène Habré

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:21 Macky Sall et l’Opposition que de concessions!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State