Référence multimedia du sénégal
.
Google

UN GROUPE DE NIGERIANS ARRETE A LA PATTE D’OIE : Un cybercafé au centre d’un trafic de chanvre indien

Article Lu 1565 fois


Endroit loin de tout soupçon, un cybercafé au quartier dakarois de la Patte d’Oie servait de couverture à un trafic de chanvre indien. Les riverains, las de voir la drogue circuler dans les parages, ont avisé la police qui a fait une descente pour arrêter le gérant et ses compatriotes nigérians.

Gérant d’un cyber café de la Patte d’Oie qui lui avait été confié pour lui permettre de joindre les deux bouts, Nwatu Kelvin n’a trouvé mieux que de transformer les lieux en un centre de trafic de chanvre indien. Agé de trente ans, ce Nigérian a, malgré tout, cherché à nier les faits qui lui sont reprochés. Cependant, le commerce illicite auquel il se livrait n’était point un secret pour certains riverains du quartier. C’est, d’ailleurs, sur la base de renseignements parvenus aux policiers de Grand Yoff que les éléments de la brigade des recherches dudit poste ont effectué une descente au cybercafé incriminé où s’étaient retranchés douze ressortissants nigérians à la vue des policiers. Les policiers-ci ont mis plus de deux quarts d’heure d’attente pour voir le groupe se rendre.

Les indices de nature à corroborer la véracité du trafic de chanvre ont été vite établis. Au terme de la perquisition effectuée sur les lieux, vingt cornets de chanvre indien ont été découverts et saisis. Trois autres cornets de la même drogue ont été aussi retrouvés dans une chambre contiguë au cybercafé occupée par des compatriotes de Nwatu Kelvin. A l’instar de ce dernier, les occupants de la chambre ont tous déclaré n’être ni de près ni de loin mêlés aux agissements qui ont valu l’intervention de la police. Le nommé Monday Kelechi a, par exemple, affirmé être à la recherche d’un club pour offrir ses talents de footballeur tandis que les autres n’ont voulu reconnaître que leur infraction vis-à-vis des lois sur l’immigration. De toute façon, l’ensemble du groupe a été déféré au parquet faute de n’avoir pu convaincre les enquêteurs.

Source: Le Soleil

Article Lu 1565 fois

Samedi 5 Avril 2008





1.Posté par pa le 05/04/2008 13:49
je suis vraiment triste pour le senegal , mais bon sang que ces foutus etrangers quittent notre cher pays, mais dite donc comment voulez-vous que la criminalite baisse si au senegal on y entre et sort comme on le veut sans soucis

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State