Référence multimedia du sénégal
.
Google

UN BEBE SENEGALAIS EN OTAGE DANS UN HOPITAL SAOUDIEN DEPUIS 4 MOIS: Ses Parents n'ont pu payer les frais

Article Lu 11846 fois

Qui veut aider à faire sortir un bébé sénégalais retenu dans un hôpital en Arabie saoudite en attendant que ses parents payent les frais d'hos­pitalisation ? Depuis quatre mois, l'enfant né prématuré, y a été gardé en crèche, et aujour­d'hui que son état s'est normalisé, ses parents ne peuvent plus le voir, ni même rentrer avec lui.



UN BEBE SENEGALAIS EN OTAGE DANS UN HOPITAL SAOUDIEN DEPUIS 4 MOIS: Ses Parents n'ont pu payer les frais
Un bébé sénégalais de moins de trois mois est retenu contre le gré de ses parents à l'hôpital Amir Salman de Ryad en Arabie Saoudite. Il n’en sortira que quand ses parents, des expatriés sénégalais; auront payé les frais d'hospitalisation d'un montant, à ce jour, de 24 500 rials soit 3 millions de francs Cfa environ. Ousmane Diouf, le père de l'enfant, a joint Walf Grand-Place hier dans la matinée pour crier son désarroi de ne pas pouvoir récupérer, son bébé, encore moins le voir.

Cette rocambolesque histoire a commencé, il y a trois mois; en décembre 2007, précisément le jour de l’Aïd el Fitr, quand Mme Diouf admise à la maternité de l'hôpital Amir Salman accoucha. Le nouveau-né est un prématuré et son état nécessita sa mise en crèche. A l'époque; selon Ousmane Diouf, le montant à payer n’était que de 1500 rials soit 200 000 francs Cfa environ Quelque trois mois plus tard, l'état du bébé évolua de manière satisfaisante et l’enfant est aujourd'hui dans un état satisfaisant et peut même vivre avec ses parents.

Mais voilà que s'étant présenté pour emmener son nourrisson, Ousmane Diouf, un natif de Ndiambour Sine (arrondissement de Niakhar) s'entend réclamer une facture de 24,500 rials. Une ardoise que sa situation sociale d'émigré en Arabie Saoudite ne permet nullement d’éponger. « J`ai été voir l'enfant, mais je n’ose plus y remettre les pieds à cause des menaces de l’administration de l’hôpital, s’inquiète Ousmane Diouf. Ma femme qui allait souvent à l'hôpital allaiter l’enfant, n'ose plus y retourner, car elle y serait séquestrée pour me contraindre de payer .»

Diouf, établi en Arabie saoudite, depuis fin 1981, ou il « vit de débrouille », a tapé à toutes Ies portes pour trouver une solution à son désarroi. II dit avoir demandé l'intervention du consulat du Sénégal à Jeddah et il lui a été délivré une sorte de certificat d’indigence attestant de la modicité de son revenu et de son impossibilité à s'acquitter de l’argent réclamé par 1'hôpital saoudien. Sans résultat. «J’ai. même écrit au gouverneur de Ryad, Amir Salman ­pour demander sa sollicitude et sa magnanimité. Et c'est toujours pareil, sans résultat.» Et â mesure que se prolonge le séjour hospi­talier de l’enfant, les frais à payer vont s'accroître. Une spirale d'où le père Diouf aura de la difficulté à sortir. Si jamais il en sort.

Aujourd'hui, Ousmane Diouf n'a plus qu'un espoir : un déchaî­nent des coeurs. En effet, affirme-t-il : « je lance un cri de détresse au président de la République du Sénégal et à toutes les bonnes volontés pour qu'ils m'aident à récupérer mon enfant ! »

Source: Walf Gran Place

Article Lu 11846 fois

Samedi 16 Février 2008





1.Posté par boydkr le 16/02/2008 04:20
avec ça vous vous dit musulments!

2.Posté par papa alioune gueye le 16/02/2008 05:17
BONJOUR MR NDOYE,

CE QUE JE PEUX VOUS CONSEILLER C'EST DE PRENDRE CONTACT AVEC L'AMBASSADE DU SENEGAL A SAOUDI POUR VOIR SI LE PROBLEME PEUT ETRE REGLE , AUSSI VOIR AUPRES DES SENEGALAIS DE BONNE VOLONTE VIVANT EN ARABIE SAOUDITE.ETANT PREMATURE VOUS AVEZ DROIT S L'ASSISTANCE AUPRES DE VOTRE AMBASSADE POUR LES FRAIS HOSPITALIERS, L'ARGENT DU CONTRIBUABLE DOIT AIDER EN RETOUT LE PEUPLE ET NON FINANCER DES PROBLEMES DE PRESTIGE,SOYONS SOLIDAIRE ENTRE NOUS SENEGALAIS,CE QUI NOUS MANQUE LE PLUS C'EST LA SOLIDARITE NATIONALE,COMME JE LE DIS TOUJOURS LE PROGRES DU SENEGAL NE SERA POSSIBLE QUE QUANT NOUS EMIGRES OUVRONS NOS YEUX ET SAVOIR QUE NOUS DETENONS LA CLE DU DEVELLOPEMENT .LE GOUVERNEMENT A SA PART DE RESPONSABILITE DANS CE PROBLEME , NOUS SAVONS TOUS LA ZONE FRANCHE IL EST TEMPS DE CREER DIX ANNEES FRANCHES POUR LES EMIGRES CELA VEUT DIRE OUVRIR LA VOIX A L'INVESTISSEMENT POUR LES NOMBREUX SENEGALAIS DE L'EXTERIEUR.

3.Posté par Omar le 16/02/2008 08:43
Et dire qu'en Europe ceci ne se serait jamais produit , pourtant.......

Sans autre commentaire cette histoire et la maniére dont les Saoudiens se sont comportés envers ce couple visiblement dans le besoin me tellement en colére que les mots me manque pour l'exprimer.

4.Posté par Buur Basen le 16/02/2008 11:18
C frustrant quand meme de savoir que dans le pays du prophete Mahomed (PBUH) que la solidarite ait disparu!Meme dans les pays ou la religion ne represente rien les frais d.accouchement sont pris enm chrge par l.etat!un pays aussi riche que l.Arabie Seoudite ne peut pas se permettre de ranconner de pauvres gens!C est une grande honte pour la Ummah islamique !

5.Posté par lala le 16/02/2008 11:41
et l' OCI dans tout cela

6.Posté par ndiaye le 16/02/2008 12:30
le senegal est faible et pauvre a quoi sa saire l o c i

7.Posté par Cisse le 16/02/2008 16:09
voila les arabes,les cretiens ou les jufes n aurons jamais fait cette acte ,pour arabes un noire n est qu un esclave.le gouvernement senegalai ne fait rien pour citoiyens. qui sont les melleuires -jufes ou arabe, seul un arabe mort est un bon arabe.

8.Posté par L'Africain le 16/02/2008 16:31
l'arabie saoudi veux faire de se bébé un esclave de plus comme toujour.
Alors ne soyez pas surpris de cette prise d'otage.

9.Posté par Serigne Saliou le 16/02/2008 18:56
Je vous conseille d'aller voir les talibés des dahiras mourides d'Arabie Saoudite. J'ai la certitude qu'ils accepteront au nom de Cheikhoul Khadim de satisfaire votre besoin qui ne représentepas grand chose devant leur leur sens de la solidarité. Mouride Saadikh aidez ce frère quel que soit sa religion. Rien que pour le sang sénégalais qui coule dans ses veine, aidez le. Ndioufa Nioxo bay samba, nous sommes de tout coeur avec vous. Suivez donc mon conseil. Wa salam! Pour l'honneur de la patrie "Diayanté Lèn ak Serigne Touba" pour sauver ce frère dans la détresse.

10.Posté par Rougui le 16/02/2008 20:54
C'est honteux et cruel.Et ne ne nous parlez pas d'Islam.Ces Arabes sont douteux.

11.Posté par andre diagne le 16/02/2008 22:23
avec sa vous voulez etre comme ses racistes saoudiens

12.Posté par cisse alioune badara le 17/02/2008 09:15
c'est une information trres douloureuse,mais nous les musulman nous devons porter a l'importance d'entre aide et il faut savoir que c'est une recommandation divine.
mais le gouvernemen senegalais est le responssable principal donc il doit se lever tres rapidement pour regler ce problemme.

13.Posté par amoctad le 17/02/2008 13:36
ah bon ! c bizarre dans un plus le plus musulman, on fait de tel acte. Et la tolerance dans tou sa?

14.Posté par ciara le 17/02/2008 16:04
nar dou change bone la gnou def sen khol yi gno gnoule ,nos pelerins qui vont las bas y mettent de l'argent c honteux maye wakh gnou nane OCI .gni ma len bagne .

15.Posté par immigre le 10/07/2008 15:58
incoyable mais vrai.il ya pire que ca dans ce pays.je parle en connaissance de cause.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State