Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tyson Junior-Balla Gaye n°2 : Le combat de l’incertitude

Article Lu 1715 fois


Tyson Junior-Balla Gaye n°2 : Le combat de l’incertitude
L’incertitude de sa tenue a fait place à celle de son verdict. En effet, Tyson Junior-Balla Gaye n°2 aura finalement lieu ce samedi sans qu’aucun calcul de probabilité crédible ne soit possible à propos du futur vainqueur.

Tyson Junior-Balla Gaye n°2, enfin ! L’affiche a été montée depuis des lustres sans que l’on sache avec certitude la date de sa tenue. Initialement fixée au mois d’avril dernier, elle avait été reculée au 4 mai. Puis, devant l’indisponibilité du stade Demba Diop où devait se tenir à la même date le match Sénégal-Mali (0-0) dans le cadre des éliminatoires du championnat d’Afrique réservé aux sélections composées de joueurs locaux, le combat sera une nouvelle fois reporté de 13 jours. Rendez-vous est donc pris pour ce dimanche au grand bonheur des amateurs, longtemps ballottés par les atermoiements de Gaston Mbengue, le promoteur.
Tyson Junior-Balla Gaye n°2 est à ranger au rayon des combats au verdict improbable. Le premier, qui n’a plus mis les pieds dans l’arène depuis sa défaite contre Gris Bordeaux en 2006, voudra se réhabiliter et, ainsi, recoller au peloton des lutteurs de sa génération perchés au sommet de la hiérarchie ou aux alentours. Alors que le second se trouve dans l’anti-chambre du cercle des ténors. Là où Gris avait pris du galon, il y a deux ans.

Djiby Sy de son vrai nom, Tyson Junior est un pur produit des mbappatts. Sa technique est donc affirmée. En plus, il bénéficie de rallonges que lui procure sa grande taille (environ deux mètres). Le Pikinois est également réputé dur à la bagarre. Son seul handicap reste son équilibre au niveau de ses appuis. Cela lui joue souvent de vilains tours. C’était le cas face à Gris Bordeaux, qui avait réussi d’un seul mouvement à le propulser dans le vide. Face à Balla Gaye n°2, les mêmes causes produiront les mêmes effets, s’il ne s’est pas amélioré entre-temps.

Ce dernier, pour sa part, est l’une des valeurs montantes de l’arène. A l’image de son illustre pater de champion Double Less, Balla Gaye n°2 s’est même forgé une solide réputation dans le coin. Confiant, fougueux, physiquement bien bâti et doté d’un registre technique largement au-dessus de la moyenne ainsi que d’un mental de fer, le pensionnaire de l’école Balla Gaye est en train de détruire tout sur son passage. Son pêché migno : il se perd souvent dans l’excès de confiance et se plaît à interpeller ses adversaires avec condescendance. Il a intérêt à revoir sa copie dans ce domaine face à Tyson Junior. Car, pour la première fois il part avec un léger handicap physique, celui de la taille.

Source: Walfadjri

Article Lu 1715 fois

Samedi 17 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State