Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tribunal : Le verdict de l’appel d’El Malick prorogé au 23 février

Article Lu 1551 fois

El Malick Seck, Directeur de publication du journal 24 Heures Chrono en prison depuis le 12 septembre 2008 devra encore attendre jusqu’au lundi prochain pour connaître le verdict de son jugement en appel. Hier, la Cour présidée par le juge Bara Niang a prorogé sa décision au 23 février courant sans en avoir donné les raisons. Toutefois, les conseils de El Malick Seck dont Me Demba Ciré Bathily pensent, sans en être sûrs, que la prorogation tiendrait du remaniement opéré dans la composition de la Cour. Parce qu’il faudra laisser le temps au (x) magistrat (s) qui vient ou viennent d’intégrer la Cour de prendre connaissance du dossier pour délibérer.



Tribunal : Le verdict de l’appel d’El Malick prorogé au 23 février
El Malick avait fait appel de la décision du tribunal de première instance l’ayant condamné à trois ans de prison ferme pour diffusion de fausses nouvelles, injures publiques et actes et manœuvres de natures à troubler l’ordre public le 12 septembre 2008.

En effet dans El Malick Seck a été inculpé par le juge d’instruction et condamné après procès pour avoir signé, dans l’édition N° 56 de son journal, un article dans lequel, il a cité nommément le président de la République Me Abdoualye Wade et son fils, Karim comme étant « mouillés » dans l’affaire des milliards volés lors de la casse des banques ivoiriennes et qui auraient été blanchis à Dakar.

En appel, il a soutenu à la barre que le délit de diffusion de fausses nouvelles ne tenait pas la route dans la mesure où il n’a rapporté que des informations déjà tombées dans le domaine public. Car, l’affaire qu’il a évoquée était un secret de polichinelle parce que cela a déjà été relatée par plusieurs journaux avant lui, du fait que le président de l’Assemblée nationale ivoirien, Mamadou Coulibaly qui est sa source comme celle de tout le monde d’ailleurs, a tenu ces propos en public.

Ses conseils Mes Demba Ciré Bathily, Assane Dioma Ndiaye et Amadou Aly Kane, avaient plaidé la relaxe pure et simple de leur client puisqu’estimant qu’il n’y avait pas de nouvelle encore moins d’injure publique ou d’actes et manœuvres de nature à troubler l’ordre public. Le parquet général avait, quant à lui, requis la confirmation de la condamnation du tribunal de première instance. Le verdict qui a été mis en délibéré hier, a été finalement prorogé au 23 courant.

Amphal Aïdara
Source Ferloo

Article Lu 1551 fois

Mardi 17 Février 2009





1.Posté par TEUSS le 17/02/2009 10:04
Hope toleul ce gars il va pourir en prison puis qu'il a été con trés con même et aprés vous allez comprendre le comportement et vous voyez quant tu écrivais tes bétises dans tes journaux les senegalais disaient que tu es guérrier et maintenant ils t'ont oublié et ils ne savent plus que tu existe alors la prochaine il faut écrire avec preuv pas pour rendre ton journal célébre c'est dangeureux

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State