Référence multimedia du sénégal
.
Google

Transparence aux ELECTIONS LOCALES : La Cena prône un large débat

Article Lu 1396 fois


La Commission électorale nationale autonome (Cena) a préconisé hier un large débat entre acteurs politiques pour la transparence et la régularité des élections locales prévues le 18 mai 2008. Son président, Moustapha Touré, a fait cette déclaration au cours d’une rencontre avec les partis politiques légalement constitués. Cette réunion portait sur les préparatifs des prochaines compétitions électorales. Le président a souligné que ces joutes risquent d’être plus complexes que celles déjà supervisées, en ce sens qu’elles vont nécessiter un nombre plus élevé de candidats, de locaux suffisants et spacieux.

Selon lui, outre le matériel électoral habituel, chaque bureau de vote devra comporter deux urnes. Dans les villes, il y aura une pour les régionales et une autre pour les municipales, tandis que dans les villages, il faudra une urne pour les régionales et une autre pour les rurales. Pour le président, cela suppose que le temps de vote pour chaque électeur devra être augmenté, car tous les votants vont devoir s’exprimer à deux reprises. Il ajoute que : « si l’on y ajoute la volonté affichée par de plus en plus de partis politiques de prendre part à ces joutes populaires, l’enjeu pour leur tenue dans la démocratie, la clarté et la transparence n’en est que plus grand ».

Revenant sur les élections législatives, le président de la Cena a rappelé les correspondances qu’il a adressées au ministère de l’Intérieur. Celles-ci ont porté, selon lui, sur les cartes d’électeur non retirées par leurs propriétaires et qui sont en souffrance dans les commissions regroupées à travers différents départements du pays, les décrets réglementaires organisant les opérations électorales avec les dysfonctionnements relevés dans leur publication, etc.

Pour le président, ces lettres n’ont qu’un seul objectif : réussir les élections locales à venir en obtenant un niveau de consensus avec l’ensemble des acteurs politiques du pays. La réunion a été l’occasion pour les représentants des partis politiques de revenir sur les dysfonctionnements du processus électoral. Ndiaga Sylla du Jëf-Jël a dénoncé « l’absence de concertation entre la Cena et les partis". Il a demandé une révision exceptionnelle des listes électorales pour les électeurs qui souhaitent changer d’adresse, la mise à la disposition à temps des partis de la carte électorale.

Ousmane Badiane de Ld/Mpt a, de son côté, souligné que les constats formulés par la Cena dans ses rapports sont intéressants, mais cela a été fait après-coup : la publication définitive des résultats des scrutins. Il a exhorté la Cena d’exercer les prérogatives que lui confère la Loi.

Source: Le Soleil

Article Lu 1396 fois

Mercredi 9 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State