Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tradition et modernité

Article Lu 1685 fois


Faites un petit tour au nord du Sénégal à 800 km de Dakar dans le village hal pulaar de Sinthiou Bamambé et vous en reviendrez sans doute dépaysé comme nos reporters dakarois qui s’y sont rendus. Sinthiou Bamambé, c’est bien sûr le terroir profond, les terres agricoles et les éleveurs qui paissent leurs troupeaux quand l’herbe est encore verte tout au long du Diéri, ces hautes terres que l’on différencie avec le fertile Waalo au bord du Fleuve Sénégal.

Là-bas à Sinthiou Bamambé, un village que j’ai dépassé sur la route, il y a belle lurette, à la faveur d’un reportage dans le Fouta du côté de Matam, le temps et les âges ont difficilement entamé les us et coutumes. Le terroir profond garde encore son sens de terre nourricière attachée aux rites séculaires entretenus par les générations. Le rude monde paysan décline toujours son ardeur et sa patience stoïque face aux aléas climatiques, mais il est également confronté à la complexité d’un contexte social écartelé entre la tradition et la modernité. Une caractéristique notable dans ce village hal pulaar, c’est sa grande colonie de fils du terroir émigrés en Europe. L’esprit de solidarité aidant et une organisation sociale éclairée ont favorisé un essor remarquable dans toute la région. Les émigrés sont par exemple à l’origine de la construction d’une nouvelle mosquée qui a coûté pas moins de 40 millions, ainsi qu’une maternité de 13 millions.

Les belles maisons modernes sortent de terre et lors de certaines cérémonies familiales, les réjouissances peuvent prendre des allures gargantuesques (12 bœufs et 2 tonnes de riz pour un mariage). Il y a comme un paradoxe permanent entre la dureté de la vie dans ces villages éloignés des grands centres urbains et les fastes que l’on n’hésite pas à afficher. L’héritage d’une société dominé par des érudits et grands dignitaires se dilue dans une propension aux dépenses somptueuses, même si la volonté d’aller vers le modernisme est également affichée. En fait, l’on s’étonne de cette association entre un conservatisme marqué et le cheminement volontaire vers la modernité et ses avatars, mais c’est surtout pour souhaiter que les aspects positifs puissent en fin de compte dominer dans ce rapport de la tradition face à la modernité.

Source: Le Soleil

Article Lu 1685 fois

Samedi 24 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State