Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tractations pour faire nommer ministre le SG du Pit, en remplacement de Mansour Sy: les détails jamais révélés

Article Lu 1597 fois

Dans notre édition de vendredi dernier, nous écrivions que Mansour Sy, ministre de la Fonction publique, du Travail et des Organisations professionnelles, n’a pas été remercié par le président de la République, mais plutôt par sa propre formation politique, le Parti de l’indépendance et du travail. «Les Echos» revient sur les détails de cette affaire.



Tractations pour faire nommer ministre le SG du Pit, en remplacement de Mansour Sy: les détails jamais révélés

Le départ de Mansour Sy du gouvernement et son remplacement par Samba Sy a surpris plus d’un. Mais c’est qu’au Parti de l’indépendance et du travail (PIT), rien ne se fait comme dans les autres formations politiques.

Alors que le chef de l’Etat et son Premier ministre s’affairaient aux derniers réglages, Samba Sy était en train de recueillir l’avis de ses camarades, membres du Secrétariat du Pit. «Le jeudi à 17h, au moment où le Premier ministre était en train de tracer les contours de son gouvernement, le PIT était encore en train de discuter du nom de la personne que nous devions proposer», renseigne une source au sein du parti de Amath Dansokho.

Selon nos sources, c’est le lundi que le Président Macky Sall a appelé au téléphone Samba Sy, pour l’informer de sa volonté de confirmer le PIT dans le gouvernement avec le portefeuille du Travail. Et qu’au plus tard, le mercredi, avant 15h, le PIT devait lui donner le nom de son représentant dans le gouvernement.

«Samba Sy, compte tenu de l’urgence, a alors entamé une consultation», a révélé notre source. Qui jure qu’il a personnellement appelé au téléphone tous les membres du Secrétariat. Il leur a, dans la foulée, demandé de proposer un nom, compte tenu des profils qui sont dans le Secrétariat. «Plus de 80% des camarades qui ont été consultés ont désigné Samba Sy, comme celui devant être ce ministre», jure notre source.

A la question de savoir sur quoi se sont fondés les membres du Secrétariat pour porter leur choix sur lui, une autre source de dire que, dans ce genre de situations, le PIT opère un choix, en rapport au profil du poste qui lui est proposé. «Si c’était le ministère de la Santé, ce ne serait certainement pas Samba Sy. Tout comme si c’était le ministère de l’Energie», explique-t-elle. Avant de poursuivre : «Mansour Sy avait été choisi, pour son passé de syndicaliste. C’est sa connaissance du milieu du travail qui avait prévalu. Samba Sy a le même cursus pratiquement.

Nous pensons qu’après avoir fait 22 ans de carrière syndicale et, vu les procédures et en relation avec les orientations du parti de défense du travail, Samba Sy a le profil pour occuper le poste. Et malgré la consultation téléphonique dans un premier temps, Samba Sy a convoqué une réunion en urgence, le jeudi après-midi (ndlr : jour où le gouvernement était en train d’être mis en place) à 17h.

Au moment où on était en train de constituer le gouvernement, le Secrétariat du PIT était en réunion et les mêmes personnes qui avaient désigné Samba Sy, au téléphone, l’ont confirmé comme étant notre représentant. Non seulement, ils l’ont dit au téléphone, mais l’ont réaffirmé lors de cette réunion du secrétariat».

Mansour Sy n’a pas pris part à la réunion, mais a été…«consulté» par Samba Sy

Quid du ministre Mansour Sy, qui a été éjecté du gouvernement ? Nos sources reconnaissent qu’il n’a pas pris part à la réunion du Secrétariat, où il était question de son remplacement. Selon les mêmes sources d’ailleurs, Mansour Sy n’a plus pris part aux réunions du secrétariat depuis le dernier congrès. «Mansour Sy n’était pas présent à la réunion de jeudi passé, mais il a été consulté. Tous les membres du Secrétariat ont été appelés un à un par le secrétaire général. Et lors du Secrétariat d’urgence, les membres ont confirmé leurs propositions de faire de Samba Sy notre représentant dans le gouvernement ;

Ceux qui n’étaient pas d’accord ont aussi pris la parole, pour dire pourquoi ils n’étaient pas d’accord et pourquoi ils étaient pour la continuité avec Mansour Sy». Nos sources d’affirmer : «lorsque la nouvelle de la désignation de Samba Sy est tombée, aucune coordination, aucune section, aucun comité n’a donné une position contraire au choix opéré par le secrétariat».


Les Echos

Article Lu 1597 fois

Mardi 12 Septembre 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State