Référence multimedia du sénégal
.
Google

Touba dans l’effervescence d’un Magal

Article Lu 1745 fois

La ville de Touba, capitale du mouridisme, est le lieu d’une effervescence qui rappelle la période de Magal après le rappel à Dieu ce vendredi de Serigne Saliou Mbacké Khalife général des mourides.



Touba dans l’effervescence d’un Magal
Les prémices d’un grand regroupement populaire de fidèles venus pour la plupart participer aux funérailles du défunt et prier sur son mausolée, se font sentir samedi dès que l’on atteint Diourbel, le trafic devenant très serré à partir de Diourbel, la ville qui a vu naître Serigne Saliou, et en direction de Mbacké. Les véhicules, bondés de passagers, ne parvenant à se frayer un passage qu’au compte goutte. Après six heures de route pour rallier Touba, distant de la capitale du Sénégal de moins de 200 km, les vagues incessantes de talibés venus de tous les coins du Sénégal se voient en convergence vers la direction de la grande mosquée. L’objectif de tous les talibés qui arrivent aujourd’hui à Touba est d’abord de se rendre à la grande mosquée de la cité religieuse, de prier et de visiter le mausolée fraîchement revêtu de Serigne Saliou Mbacké, avant de se rendre vers sa demeure pour présenter des condoléances et solliciter des prières de sa famille.

Ensuite, ces premières ‘’obligations faites’’, le choix qui s’impose unanimement à tous les visiteurs consiste pour chacun à se rendre dans sa famille maraboutique d’obédience, pour se ‘’consoler’’ et prier dans la dignité.

Visiblement marqués par la soudaineté de la nouvelle, les fidèles mourides, le visage fermé, la douleur lisible dans leurs yeux, n’en adoptent pas moins une attitude digne, même si la perte du guide a ceci de marquant que même les ruelles de Touba semblent en porter témoignage.

La même ambiance de deuil et de regroupement est visible à Dianatoul Mahwa, quartier fondé par Serigne Saliou et qui abrite également la demeure de Cheikh Béthio Thioune, un de ses disciples les plus fidèles.

Des milliers de disciples de Béthio Thioune, drapés dans des accoutrements traditionnels, l’effigie de Serigne Saliou bien en vue, se rendent à son domicile, pour certainement prendre les dernières directives du Cheikh, l’une des personnes les plus proches du regretté Khalife.

La présence de forces de l’ordre, visible sur la route depuis Dakar, n’a pas empêché quelques menus accidents de circulation qui ne semblent cependant pas avoir eu des conséquences graves.

Source: APS

Article Lu 1745 fois

Dimanche 30 Décembre 2007





1.Posté par khady le 30/12/2007 17:45
yalla na niou yalla tass thi barkeb serigne saliou mbacke dé may niou niouy topp li mou niou santoon.la illahaillalah

2.Posté par ahmadou le 30/12/2007 23:12
à toute la jeunesse de notre pays prenons comme unique refèrence mame saliou LUI avec sa simplicité au lieu d imiter dautres qui ne sont mèm pa de notre rèligion et surtout aux jeunes filles de se prèserver en appliquant lla loi de notre SEIGNEUR la fin approche et sachons bien nous tenir que lorsque la mort vienne qu elle nous trouve dans de bonne condition la vie n est que jeux et divertissements ne nous laissons pas emporter SERIGNE SALIOU KHADIM RASSOUL EST EN NOUS SON AME DEMEURE èTERNEL
SON CORPS PAR SON ESPRIT RESTE ET NOUS SURVEILLE
ALLAHOUMA SALLI ALA SEYDINA MOUHAMADINE WA SALIM
KHOULOUHA ALLAHOU AKHAD
ALLAHOU SAMAD
LAM YALID WA LAM YOULAD WA LAM YAKOUN LAHOU KOUFOUAN AKHAD (toi qui lit fais le 11fois POUR KHADIM RASSOUL alhamdoulilah)

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State