Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tiken Jah Fakoly blanchit Wade et accuse Me Ousmane Ngom ''Je pense que le président Wade n’est pas au courant et que c’est le ministre de l’Intérieur qui a pris cette décision''

Article Lu 1883 fois

Le reggaeman ivoirien n'en veut pas à Me Wade. Pourtant, après ses propos du mercredi dernier, il a été déclaré ‘persona non grata’ au Sénégal. Tiken Jah Fakoly, connu pour son franc-parler, a plutôt chargé le ministre de l'Intérieur Me Ousmane Ngom qu'il estime avoir agi comme beaucoup de ses pairs africains cherchant à plaire au prince.



Tiken Jah Fakoly blanchit Wade et accuse Me Ousmane Ngom ''Je pense que le président Wade n’est pas au courant et que c’est le ministre de l’Intérieur qui a pris cette décision''
Même déclaré persona non grata au Sénégal, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly n'en veut pas au chef de l'Etat du Sénégal Me Wade. ‘Je pense que le président Wade n’est peut-être pas forcément au courant et que c’est le ministre de l’Intérieur qui a pris cette décision’, a expliqué hier le reggaeman ivoirien au micro des confrères de l'Afp. Et comme pour inviter le chef de l'Etat à la clémence, le rasta ajoute : ‘J’espère que le président Wade fera encore preuve de sagesse pour que le ministre de l’Intérieur revienne sur sa décision’. Non sans rappeler que le chef de l’Etat sénégalais avait été ‘un exemple’ pour les jeunes Africains du temps où il se battait pour la ‘liberté d’expression et le multipartisme’.
Tiken Jah Fakoly estime que cette décision n'émane pas du chef de l'Etat Me Wade, mais de son ministre de l'Intérieur. Il en est d'ailleurs presque convaincu. ‘ Vous savez, en Afrique il y a beaucoup de ministres qui cherchent à faire plaisir au président’, lâche le reggaeman dépité, et qui se dit à la fois surpis et déçu de la décision des autorités sénégalaises. Tiken Jah est d'autant plus déçu et surpris qu'il croit avoir donné son opinion ‘en tant que citoyen africain’.

‘J’ai toujours dit ce que je pensais par rapport à l’actualité et je me suis dit que je pouvais faire la même chose au Sénégal’, explique la star qui a fui sa Côte-d'Ivoire natale depuis cinq ans. Non sans rappeler avoir toujours eu à donner son avis sur d'autres régimes africains. Notamment sur son pays d'origine.

Et c'est pourquoi l'artiste qui est connu pour son franc-parler, et qui se veut panafricainiste, semble ne pas trop se focaliser de ce décret du ministre de l'Intérieur. Sur un ton fier et rassuré, Tiken Jah Fakoly a affirmé qu'il n'avait rien à regretter : ‘ Il n’y a aucun regret. Je ne regrette pas du tout parce que j’ai dit ce que tous les Sénégalais disent tous les jours : les opposants le disent tous les jours, les jeunes rappeurs le disent, tout le monde le dit’, a ajouté Tiken Jah Fakoly’.

Moussa Doumbia, de son vrai nom, Tiken Jah Fakoly est connu pour sa musique engagée. Surtout pour ses textes très sévères envers les régimes africains, mais aussi envers les dirigeants occidentaux. Ce qui ne cesse de lui valoir des inimités un peu partout en Afrique. Et à commencer par son propre pays d'origine la Côte d'Ivoire. En effet, stomaqué par la guerre, le rasta s'en était pris aux dirigeants ivoiriens. A tous les hommes politiques de ce pays, croyant ainsi pouvoir les ramener à la raison. Ce qui lui avait valu des menaces de mort et autres ostracismes. C'est dans ce climat que Tiken Jah avait fui la côte d'Ivoire pour atterrir au Mali.

Au Sénégal, ce mercredi 12 décembre, l'artiste est allé ‘trop loin’ aux yeux du ministre de l'Intérieur Me Ousmane Ngom. Pourtant, précisent ses proches, ‘Tiken n'avait acune intention de provoquer un soulèvement. Cette chanson intitulée ‘quitte le pouvoir’, est un titre de son avant-dernier album.’.

Tiken Jah Fakoly qui bénéficie de l'estime de beaucoup de musiciens sénégalais, ne désespère pas de voir le ministre de l'Intérieur Me Ousmane Ngom, mais surtout le chef de l'Etat Me Wade revenir sur cette ‘incompréhension’.

Au cours d'un concert au Centre culturel Léopold Sédar Senghor ce mercredi, la star internationale avait, dans sa chanson ‘quitte le pouvoir’, demandé au chef de l' Etat Me Wade de ‘quitter le pouvoir, si vous aimez votre pays’. Avant de suggérer au président sénégalais de ‘laisser son fils Karim au berceau s'il ne veut qu'il soit auditionné par l'Assemblée nationale’.

Source: Walfadjri

Article Lu 1883 fois

Lundi 17 Décembre 2007





1.Posté par pat le 17/12/2007 15:23
n'importe quoi

2.Posté par Paco le 17/12/2007 15:26
Rigth bou makk man, kou mérr boko

3.Posté par thug le 17/12/2007 15:38
deug dafa nékhoul.
qsq ousmane ngom veut ententendre ?
je pense qu´il veut que Tiken Jah Fakoly chante la gloire de me wade comme le font les autres chanteurs.
voilà un expemple que montre que l´afrique ne peut pas etre unis.

4.Posté par alain le 17/12/2007 16:34
tu sais tiken.....la decision..emane de ousmane pour plaisir a wade..............le vieil est entoure que de faucons.....qui rodent autour de lui uniquement.....pour s enrichir.......c est du n importe quoi.............

5.Posté par LAYE le 17/12/2007 18:34
C'est une maniére de dire à WADE qu'il ne le croit pas aussi stupide que ça l'histoire de se moquer un peu de sa vieille bouille mais Tiken sait trés bien que c'est Ablaye qui est derriére cette forfaiture.

6.Posté par sniper le 17/12/2007 20:11
jajeuf tiken,truth hurt nga wakh,kou mou neti nga dé wala bok

7.Posté par cheikh le 17/12/2007 20:38
who cares

8.Posté par gbabo le 17/12/2007 21:05
ecoutez ont doit pas laisser ce domou kharam , de chanteur insulte ou dire du mal a notre president mm si ce dernier ne plait pas a certaines senegalais , mais c le peuple qui la elu , pour quoi ce fils de ppppppppttttt, n'insulte jamais les europeans , ,,,il prefere insulte les africaines parceque il na rien na perdre avec les africaines contrairement au blanc

9.Posté par hamza le 17/12/2007 22:30
GBABO t'es vrément trop béte.a kw ça sert une téte?putain

10.Posté par MULLER le 17/12/2007 23:28
Ce ministre casse les couilles qu'est qu'il n'a pas à wade quand il etait dans l'opposition il l'avait traité de tous les noms
pauvre sénégal

11.Posté par GUEBELGOR le 18/12/2007 12:18
assalamou aleycoum gayi, franchement soyez sérieux un peu et réfléchissez
est-ce-que en tant que sénégalais vous osez aller en côte d'ivoire et critiquer leur président? NON PARCEQUE CA NE SE FAIT PAS
mane GUEBELGOR, je suis la première personne qui ne cautionne pas WADE et ses actes indignes, mais tiken n'avait pas à venir chez nous et critiquer notre président même s'il est mauvais , ce n'est pas du respect envers le peuple sénégalais car aucun sénégalais n'oserait le faire, en conséquent je suis tout à fait d'accord avec la décision des autorités sénégalaises tiken doit présenter publiquement ses excuses non seulement au peuple sénégalais pour manque de respect mais également aux autorités corrompues, RESPECTEZ VOUS UN PEU SOYEZ DIGNE D ETRE SENEGALAIS MEME SI PA ABDOULAYE WADE DECONNE
WASSALAM ET BONNE FETE D AÏD EL KEBIR BALLEN MA AK

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State