Référence multimedia du sénégal
.
Google

Thiès a été ce week-end le théâtre de scènes de violences entre militants de SAVANE et de DIOP DECROIX

Article Lu 1844 fois


- Bilan 2 blessés, des dégâts matériels, le véhicule de Landing saccagé.

La crise à And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) a atteint des sommets. Et c’est la violence qui a fini de s’installer entre partisans de Landing Savané et militants restés favorables à Mamadou Diop Decroix, l’ancien secrétaire général adjoint exclu des rangs follistes par l’autre camp. Thiès a été ce week-end le théâtre de scènes de violences entre militants des deux camps.



Thiès a été ce week-end le théâtre de scènes de violences entre militants de SAVANE et de DIOP DECROIX
La capitale du rail a renoué avec la violence ce week-end. Mais pour cette fois, ce sont les militants d’And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) qui se sont affrontés. Tout est parti d’un déplacement à Thiès de Landing Savané pour installer le bureau de la fédération Aj de la ville. Ce que le camp favorable à Mamadou Diop Decroix n’a pas voulu accepter. Car, pour ces militants conduits par Coura Ndiaye, présidente du mouvement départemental des femmes Aj de Thiès, le bureau a été installé depuis le 19 janvier. Selon Mme Ndiaye, pour rien au monde, un autre bureau ne devrait être installé.

Seulement, pour le camp de Landing Savané, Coura Ndiaye et ses amis sont des fractionnistes, donc exclus d’Aj. Conséquence : l’accès à la maison de Pape Ndao à Randoulène Nord où, devait se tenir leur rencontre, leur est interdit. Mais les partisans de Mamadou Diop Decroix ont tenu à se faire entendre. Ils brandissent ainsi des pancartes hostiles à Landing Savané. Mais c’est au moment où, ils ont voulu forcer la porte que les bagarres ont démarré.

Armés de barres de fer, entre autres armes blanches, les désormais ex-camarades de parti s’affrontent devant les yeux de Landing Savané qui a été sauvé des jets de pierres par ses proches. Au moins deux blessés ont été décomptés. Il s’y ajoute quelques dégâts matériels, avec notamment le véhicule du patron d’Aj dont le pare-brise a été cassé.

Et Landing Savané n’a pas eu de mots assez durs pour qualifier le spectacle. Le secrétaire général d’Aj/Pads parle en effet d’« intervention intempestive d’une bande de nervis dirigée par un groupe appartenant aux fractionnistes du parti ». Selon lui, ce qui est s’est passé à Thiès est extraordinaire parce qu’étant la preuve d’actes de délinquance. « Nous ne sommes plus en politique, mais plutôt dans la délinquance », dit-il.

En fait, pour Landing Savané, cette violence est la preuve que ses adversaires sont dans le désarroi. Mais il ne désespère pas que les uns et les autres reviennent à de meilleurs sentiments afin que « chacun puisse suivre sa voie en toute liberté ».

Source: GuissGuiss.net

Article Lu 1844 fois

Mardi 26 Mai 2009





1.Posté par Badiane le 26/05/2009 14:08
Quel honte pour un chef de parti, chassé par ses militants.
De Gaulle disait qu'il vaut mieux quitter le pouvoir cinq ans plus tôt que cinq mn plus tard

2.Posté par Badiane le 26/05/2009 14:09
C'est bien pour Landing, il lui reste maintenant d'essuer des jets de pierre avec le respect qu'avaient les Senegalais en vers lui.
KU XAMUL SUURNAA DANUY TEE SA MLOXO.

3.Posté par bodian le 26/05/2009 14:10
Je savais qu'à thies les choses vont prendre une nouvelle tournure, etant une ville de refus depuis longtemps, les camarades ne se limiteront pas à des declarations,
Landing a deçu tous les militants de première heure comme moi qui convoyais les journeaux JAAY DOOLEBI/XAREBI vers les villes de koalack ngengineo...via le train Dakar bamako, j'ai perdu mon travail, divorcais avec ma femme à cause de landing,je suis pour un autre SG afin que le partis puisse retrouver la sympathie des Senegalais
Malamine bodian 3 éme âge quartier chateau d'eau villa n. 2245 Kolda

4.Posté par r le 26/05/2009 14:14
C'est la première fois qu'un sécretaire général de parti sillione le pays pour installer des féderations,
Poutquoi les chef de parti comme Landing veulent s'éterniser sur la tete des partis politiques alors qu'ils crient sur tout les toits pour la lilmitation des mandats du president de la politique.
Céest pas coherent.
Il fallait incendier même son vehicul qu'il a payé avec l'argent des passeports diplomatiques.

5.Posté par m le 26/05/2009 14:15
Ca c'est une bonne leçon et pour Landing et pour d'autres chefs de partis qui veulent pas entandre parler de l'alternence sur les tête de parts.
Bravo les militants de thies

6.Posté par gianluca le 26/05/2009 16:30
ils sont tous pareils gars d aj

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State