Référence multimedia du sénégal
.
Google

Thiès Baye Mor Diouf abusait sexuellement d’un garçon de 6 ans

Article Lu 1718 fois


La gentillesse débordante dont Baye Mor Diouf, âgé de 23 ans faisait montre à l'endroit du jeune A.F, qu'il inondait de cadeaux, n'était pas en réalité gratuite, comme l'auraient pensé les parents du jeune garçon. Il agissait ainsi pour camoufler les relations sexuelles qu'il ne cessait d'imposer au môme. Pour assouvir ses pulsions libidinales, il entraînait, à chaque fois que le besoin se faisait sentir, le gosse dans un chantier désaffecté, pour s'envoyer en l'air avec lui. Après quoi, il lui remettait une pièce de monnaie de 25 ou de 100F. Pris au piège par l'oncle du jeune garçon, qui venait d'en avoir le coeur net après avoir été mis au parfum par sa mère, Baye Mor le pédophile a été arrêté, conduit à la police avant d'être déféré au parquet pour pédophilie sur mineur de 6 ans.
Les faits remontent au 08 novembre dernier, au quartier Nguinth, où le jeune A.F vit avec sa tante et le fils de celle-ci Oumar Diop. Ces derniers s'occupent de la garde de l'enfant, dont les parents résident à Adjamé en Côte d'Ivoire. Une maison que le mis en cause Baye Mor Diouf fréquente très souvent. Il était très lié au jeune garçon, s'accompagnait très souvent avec lui et lui remettait assez souvent des cadeaux. Mais « il y a deux semaines de cela, raconte Oumar Diop, ma mère m'a fait part des agissements délictueux de Baye Mor Diouf sur A.F. qui n'est âgé que de 6 ans seulement ». Il poursuit :« A.F m'a confessé que le gars en personne l'entraînait assez souvent dans un chantier inachevé pour lui imposer des actes sexuels ». Des révélations auxquelles Oumar n'avait accordé aucun crédit. « C'était tout simplement des propos de gamin », avait-il dit. Mais il avait tort car il se rendra compte de l'évidence, ce fameux 08 novembre. Ce jour là, alors qu'il s'apprêtait à aller au boulot vers les coups de 7 heures du matin, Baye Mor Diouf s'introduit dans la maison. Après les salutations, il s'approche du jeune et lui offre gracieusement une paire de chaussures en plastique. Aussitôt Oumar, se rappelant la dénonciation que sa maman avait évoquée, simule son départ. C'est ainsi qu'il est allé faire le guet dans ledit chantier désaffecté où le mis en cause entraînait habituellement l'enfant. Quelques cinq minutes après, Baye Mor l'y rejoint avec l'enfant, résolu à passer à l'acte. C'est sur ces entrefaites que Oumar, qui s'était caché dans une des pièces du bâtiment, a fait irruption et le pédophile a alors tenté de prendre ses jambes à son coup, délaissant l'enfant sur les lieux. Mais c'était sans compter sur l'intervention des jeunes que Oumar avait préalablement postés tout autour du chantier. C'est ainsi qu'il a été interpellé et conduit au commissariat central de Thiès, en même temps que l'enfant. Entendu, le jeune A.F déclare ceci : « Ce monsieur est gentil, il vient assez souvent à la maison, pour m’entraîner dans un coin où il enlève ma culotte et me fait coucher à même le sol, pour s'étendre sur mon corps. Il mouille ses doigts avec ses crachats pour le répandre sur mon anus . Après, il introduit son sexe entre mes fesses ». Plus loin encore, il poursuit : « Il m'a entraîné dans ce coin cinq fois et à chaque fois, il me faisait la même chose, pour ensuite m'offrir une pièce de monnaie de 25 ou de 100F. Non sans m'avoir conseillé de garder le silence sur cette affaire, une fois à la maison. Ne pouvant plus garder un tel secret, car à chaque fois qu'il entretenait de telles relations avec moi, j'avais mal, je ressentais des douleurs dans mon anus, j'en ai parlé à ma tante ». Des accusations que Baye Mor Diouf a balayées d'un revers de main à la police. « Je fréquente la maison, nous sommes voisins et le gosse est très lié à moi. Je ne lui ai jamais enlevé sa culotte pour lui imposer une relation sexuelle ». Des dénégations qui ne lui ont pas servi à grand chose, car il a été déféré au parquet et envoyé à la maison d'arrêt et de correction de Thiès, où il aura à cogiter sur une autre version à servir au juge. Pour rappel, Baye Mor Diouf a été une fois arrêté et condamné pour détention illégale d'arme blanche.

Source: L'observateur

Article Lu 1718 fois

Mardi 13 Novembre 2007





1.Posté par cheikh le 13/11/2007 16:36
this is sick

2.Posté par khady le 13/11/2007 23:07
yallah nanou si yallah moussal.inna lilahi wa inna illayhi radjihouna


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State