Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tentatives de séduction maladroites : Madické Niang fait son show à la suite d’un Bécaye Diop en ‘transes’

Article Lu 12413 fois

Bécaye Diop et Madické Niang à côté de la plaque hier, lors de la cérémonie officielle marquant la fin du Magal de Touba. Pour marquer leur empreinte dans la ville religieuse, les deux ministres se sont livrés à des jeux de séduction pour le moins maladroits.



Tentatives de séduction maladroites : Madické Niang fait son show à la suite d’un Bécaye Diop en ‘transes’
(Envoyé spécial) - Plaire au khalife général des mourides pour s’arroger les grâces du président Wade, tel semblait être le mot d’ordre hier, à Touba. Seulement, Bécaye Diop et Madické Niang s’y sont pris de manière très maladroite. Si le premier, prétextant d’un ‘rêve’, s’est débrouillé pour entrer complètement en ‘transes’ devant le khalife général des mourides, créant la frustration des autres confréries (voir en page 2), le second, quant à lui, s’est livré à un véritable show. Le mot n’est pas trop fort pour qualifier l’attitude du ministre des Affaires étrangères qui a procédé à l’inauguration, en présence du khalife général, de deux monuments à côté de la grande mosquée. Des édifices équipés d’un jet d’eau et dont il s’est curieusement gardé de donner le coût global devant des talibés mourides surexcités d’avoir vu, quelques minutes auparavant, leur khalife général prononcer des prières sur ce monument.
C’est après le départ de Serigne Bara, avant que la foule ne se disperse, que Me Madické Niang s’est projeté devant les micros et les caméras pour prononcer ces mots : ’J’avais dit que je ne ferais pas de déclaration parce que je ne voudrais pas que ça verse dans l’ostentatoire. Certains pourraient penser que je cherche à tresser pour ma propre personne des lauriers. Non ! Mais comme vous me tendez vos micros, je voudrais simplement remercier Dieu, son prophète et Serigne Touba’. Des propos accueillis avec surprise par la presse qui, avant même la tenue de la cérémonie officielle, a été conviée à assister à une déclaration du ministre des Affaires Etrangères à la fin de la cérémonie. A coup sûr, Madické Niang s’est joué de la presse et a utilisé l’image du khalife général des mouride pour drainer une foule incontrôlable qui, pour le moins, a empêché à la presse de faire son travail.

Le départ des forces de l’ordre accompagnant Serigne Bara Mbacké a, en effet, entraîné un déchaînement de cette horde de talibés qui ont perturbé le show du ministre qui s’en est suivi. Et à la question des reporters sur le coût financier des monuments, des voix de talibés se sont brutalement élevées pour demander aux journalistes d’arrêter de poser de telles questions. Le ministre en profitera pour esquiver la question en ces termes : ’Je n’ai pas à dire ici le montant. Toutefois, je me réjouis d’avoir effectué ce travail. Et, en tant que talibé mouride, c’est un honneur et une occasion pour moi de rendre grâce à Dieu. Je remercie Serigne Touba qui m’a coopté parmi ses fidèles pour accomplir ces travaux. Je remercie Serigne Bara Mbacké qui, par l’intermédiaire de Serigne Bass Abdou Khadre, m’a confié ce travail que j’ai réalisé avec l’implication de mon frère Abdoulaye Dramé, l’architecte qui les a réalisés. En le faisant, je suis habité par une seule chose : rendre grâce à Serigne Touba’.

Des propos qui ont eu pour effet de déchaîner davantage ces talibés chez qui, la prononciation du nom de Serigne Touba suffit pour les mettre dans un état secondaire. Sentant le pari de la mobilisation en poche, le ministre a rejoint son véhicule sous une clameur, mais aussi dans une bousculade qui a entraîné la destruction d’une bonne partie des bornes servant de clôture au monument.

Amadou NDIAYE
Source Walfadjri

Article Lu 12413 fois

Vendredi 5 Février 2010





1.Posté par zz le 05/02/2010 15:16
ke ds imbéciles au sénégal...les autorités bien sur

2.Posté par Falaise le 05/02/2010 15:42
Nous sommes en plein dans la gouvernance des Badolos

3.Posté par Ansou le 05/02/2010 15:59
Wade et son fils épinglés aux Etats-unis :
http://www.businessinsider.com/business-in-africa-how-
corrupt-senegalese-politicians-tried-to-shake-down-
millicom-for-200-million-2010-2

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State