Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tensions suite à la bourde de Wade : Le Grand Serigne de Dakar invite au calme

Article Lu 11441 fois

Bassirou Diagne Marème, le Grand Serigne de Dakar et chef de la collectivité Léboue appelle les chrétiens au calme et à l’apaisement après les déclarations de chef de l’Etat, Abdoulaye Wade au Cices contre la chrétienté. Bassirou Diagne Marème, qui a été reçu hier dans les jardins de la résidence du Cardinal avec une très forte délégation, invite le Cardinal Théodore Adrien Sarr à se surpasser et à pardonner. ‘On vous a offensé. Il y a certes des frustrations, mais il faut pardonner. Nous vous prions de pardonner’, déclare le grand Serigne de Dakar, qui refuse, toutefois, de révéler la teneur de son tête-à-tête avec le chef de l’Eglise catholique du Sénégal.



Tensions suite à la bourde de Wade : Le Grand Serigne de Dakar invite au calme
Rappelant que ses prédécesseurs étaient très liés à l’Eglise, Bassirou Diagne Marème ajoute : ‘C’est la raison de notre présence chez vous’. Ce dernier, qui souhaite que pareille situation ne se reproduise dans le pays, soutient qu’il est du devoir de tous, chrétiens et musulmans, pouvoir et opposition d’œuvrer pour un Sénégal de paix où vivent en harmonie toutes les communautés religieuses. Ainsi, le chef de la collectivité Léboue, qui affirme qu’il ne permettra à personne de perturber la paix et l’entente cordiale, appelle tous les Sénégalais à veiller, comme à la prunelle de leurs yeux à la paix sociale. ‘La cohabitation pacifique interconfessionnelle est incontestablement une chance inestimable pour notre cher pays, et un atout fort pour le maintien de la paix civile et de la cohésion nationale. Il s’agit d’un précieux héritage que nous ont légué nos ancêtres, et qui, Dieu merci, a toujours su résister à l’épreuve du temps et aux vicissitudes de l’Histoire’, ajoute le Grand Serigne de Dakar.

Sur le plan politique, le chef de la collectivité Léboue, qui trouve qu’il y a trop de tensions dans la vie politique et syndicale, prévient, que si l’on y prend garde, le pays risque d’imploser d’ici la prochaine élection présidentielle. C’est pourquoi, il appelle tous les acteurs politiques au calme. ‘Dans un pays démocratique, le pouvoir gouverne et l’opposition critique et s’oppose pour espérer avoir les faveurs des électeurs et remporter ainsi l’élection. Mais cela doit se faire dans la paix et la sérénité, car si le pays s’embrase, personne ne pourra le gouverner’, dit-il.

Charles Gaïky DIENE
Source Walfadjri

Article Lu 11441 fois

Vendredi 8 Janvier 2010





1.Posté par AC le 08/01/2010 14:59
Ce que je n'aime pas chez les chrétiens ce sont tous ces attentats suicides... ah ah ah

2.Posté par tiély le 08/01/2010 15:40
alors guignol n'est ce pas toi qui disait que wade n'avait rien dis de grave.
continue dans ta logique !
les problémes le mensonge c'etait wade du temps de diouf aujourd'hui c'est les autres !!!
franchement amoo sakh dioom.
wayé vous trouverez le cardinal sur son chemin.
moom daara féssoul beuteum sourrna avant hier.

3.Posté par maf le 08/01/2010 17:15
bien di tièly, mane bassirou diagne dafema diakhale trope, vrèma il ma decu ak noumako beuguèwone, c dommage khaliss dafa grawe, yalenagnou maye wèrgouyarame goudoufane, ta gnoubagna diaye sougnou goor dakh alalou adouna amen

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State