Référence multimedia du sénégal
.
Google

Télénovélas au Sénégal: Source de déperdition ?

Article Lu 11442 fois

On a tendance à suivre, à travers les médiats télévisuels, des téléfilms tels "Luna", "La femme de Lorenzo", "Côte Ouest", etc. Mais, face à l’engouement de la gent féminine, on se demande ce que recherchent les jeunes filles à travers ces feuilletons et si elles savent qu'elles sont exposées à des dangers. Coup de caméra.



Télénovélas au Sénégal: Source de déperdition ?
Les télénovélas ne reflètent guère la culture sénégalaise, dans un pays à 80% musulman. Et pourtant, bon nombre de jeunes filles en raffolent. L'on a constaté que c'est aux heures de prières (timis ou takkussan) que la Rts1 ou la 2Stv diffusent ces téléfilms. De même, vers 22h du soir, les rues sont presque vides. "La femme de Lorenzo" oblige. Or, dans ces téléfilms, on met en exergue une fille d'une beauté rare qui est source de convoitise. Ou bien, c'est un homme riche ayant perdu son amour et qui cherche à reconquérir sa dulcinée. Et tous ces feuilletons nous viennent du Mexique ou du Brésil. Là où les filles se baladent en maillot de bain, parfois nues dans la rue ou sur les plages. Une culture relativement contraire à nos valeurs qui ont tendance à disparaître avec ce phénomène des feuilletons illimités.
M.S., père de famille, interpellé sur cette question, témoigne : « Ce sont des valeurs contraires aux nôtres. Il faudrait aussi que les chaînes télévisuelles vérifient à nouveau leur programme, car on ne peut interdire à ses enfants de suivre ces films-là ». Et ce dernier d'ajouter : « Si les jeunes filles préfèrent suivre ces télénovélas, c'est parce que le contenu des chaînes, en matière de programme, est vide. De même, il faut encourager la production interne ». La plupart des jeunes filles interpellées pensent que ces films ne peuvent pas être source de déperdition. Il suffit tout juste de le vouloir. N.C. trouvée dans son salon de coiffure se confie : « Moi, je n'ai pas le temps et rarement je les suis. Mais par contre, il y a un feuilleton qui me plait beaucoup, c'est "La femme de Lorenzo" ».
Et F.D., vendeuse de produits cosmétiques, de rétorquer : « Il y a du positif et du négatif dans ces feuilletons. Mais aussi, en compagnie de la famille, je me sens gênée en voyant certains actes malsains ». La Commission de la Culture et de la Communication dont Balla Moussa Daffé est le président a donc du pain sur la planche. Joint au téléphone, le président de cette commission déclare : « Une mission d'étude a été mise sur pied afin de voir comment faire pour que ces films qui ne reflètent pas notre culture soient interdits.
De même, l'on pense débuter à la Rts qui est la chaîne nationale et ensuite étendre notre mission vers les autres chaînes télévisuelles. Notre objectif, c'est de revoir les contenus culturels ». En somme, ce sont les filles qui sont les plus exposées. Ces dernières passent tout leur temps à imiter ces actrices. Sont-elles conscientes des effets néfastes que peuvent engendrer ces télénovélas? Ne fût-il pas un temps où les jeunes filles s'habillaient comme Miléna? Les parents aussi ont un rôle à jouer. Un père de famille, qui suit en même temps que ses enfants un film de ce genre, a-t-il conscience de son rôle d’éducateur?

Momar CISSE (Stagiaire)
Source: Le Matin

Article Lu 11442 fois

Mardi 28 Août 2007





1.Posté par ndiaga le 29/08/2007 00:55
je suis sidéré de voir comment les journalistes sénégalais sont nuls et ne parviennent pas à aller dans la profondeur et à ne pas colporter les rumeurs. Les héroines portent certes des tenues osées, mais dans aucune de ces séries, que je réprouve, un personnage féminin ne se promène nu. Le vrai problème se situe au niveau des valeurs : intrigues amoureuses et des images, (scène de baiser ou d'étreintes amoureuses hyper réalistes). Une vraie enquête l'aurait porté à interroger le directeur des programmes des différentes chaines et de sociologues.......... Copie à revoir

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State