Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tambacounda: Une région prise en otage par l’alternance ?

Article Lu 1678 fois


- Khouraïchi Thiam tourne le dos aux cadres de la région

S’il y a une région qui a commencé à regretter d’avoir voté pour ses élus, c’est bien celle de Tambacounda et sa région naturelle. Trouver un simple extrait de naissance, relève d’un parcours du combattant. Suffisant, pour comprendre les difficultés que les populations rencontrent deux mois seulement après leur installation au poste de maire et de conseiller régional



Tambacounda: Une région prise en otage par l’alternance ?
Chercher un extrait de naissance à Tambacounda où un autre document similaire, relève d’un parcours du combattant. Deux mois seulement après l’alternance dans cette partie orientale du pays, les populations commencent à regretter d’avoir voté pour la coalition Sopi. Ces dernières l’avaient prédit, au lendemain de l’installation des différents bureaux. Surtout quand elles se sont rendues compte que la Mairie va désormais être dirigée par ces personnes qui sont aujourd’hui aux commandes de la commune et de la Région. «Si je savais que se sont ces personnes qui vont nous diriger, personnellement, je n’allais pas voter pour la coalition Sopi. C’est la seule mairie où le Maire et son adjoint sont des illettrés», regrette Madou Camara élève au Lycée Mame Cheikh Mbaye de Tamba. Son ami Moustapha d’ajouter «faites un tour à la mairie, vous n’aurez même pas d’interlocuteur. En réalité, jusqu’à présent, à la mairie comme au conseil régional, on ne sait pas qui est qui et qui fait quoi. «Même si le Maire et son adjoint, sont des illettrés, il y a d’autres cadres dans le bureau municipal. Ce qui est important, c’est d’avoir une administration et nous nous attèlerons à le faire les jours à venir», indique un conseiller municipal. A propos du problème des extraits de naissance, il parle de manque de copie d’extraits. «Nous avons une rupture de photocopie d’extraits, parce que la mairie ne disposait pas de photocopie, ce qui fait qu’on est en rupture de copie pour confectionner à temps, des extraits de naissance». Les bourdes ne manquent pas alors avec cette situation. La dernière en date est le 26 mai dernier, à la veille du gala de lutte organisé par Luc Nicolaï à Tambacounda. L’association des rappeurs avaient à cette occasion soumis un projet de concert au Maire et approuvé par ce dernier. Mais, à la surprise générale, l’édile de ville a laissé le soin à la Rts d’organiser à leur place, sans d’ailleurs leur avertir. Sachant que les rappeurs étaient prêts à gâché la fête, il a demandé à son entourage, notamment, le chargé des questions culturelles à la mairie, de trouver une solution en essayant de trouver une programmation pour ces derniers. Les jeunes déplorent aussi l’immixtion abusive du gouverneur dans les affaires de la commune. Ils demandent d’ailleurs au Président de la République de le changer car, il a trop duré à Tamba en tant que Gouverneur de région.

Quand Khouraïchi Thiam tourne le dos aux cadres de la région

«Je ne toucherais à personne ici, ne vous inquiétez pas pour ça. Ta famille, c’est ma famille, donc je vais travailler avec tout le monde ici», avait indiqué Khouraïchi Thiam à Souleymane Ndéné Ndiaye lors de la passation de service. Ce que les cadres de la région n’ont pas apprécié du tout. Car selon eux, tout ministre qui arrive devrait installer son cabinet et que c’est tout le contraire pour Khouraïchi Thiam qui est entouré par d’autres personnes qui ne lui sont pas proches. Les rares cadres qu’il a fait appel ne sont pas de la région de Tamba, certains sont du Fouta et d’autres de Khombole. «Le Ministre nous a mis à l’écart au détriment d’autres personnes. Nous trouvons que cela est anormal. Si maintenant il y a un deal entre lui et Souleymane Ndéné Ndiaye, qu’il nous le dise», a indiqué ce responsable du Pds et membre du directoire de campagne de la coalition Sopi lors des dernières locales du 22 mars. Ce dernier de se poser la question «Comment Khouraïchi peut-il s’entourer d’autres personnes, alors que nous avons œuvré ensemble pour la victoire de la coalition Sopi ? «Aucun cadre de la région n’est aujourd’hui dans son cabinet», s’indigne-t-il avant d’ajouter, «nous interpellons le président de la République, pour lui dire qu’il n’est pas le seul ministrable à Tamba comme le pensent certains. Depuis l’alternance, à chaque fois qu’on évoque un ministre pour la région, on pense à Khouraïchi. Il n’est pas le seul, il y a d’autres compétences qui sont aussi méritants que lui ou même plus», s’indigne ce responsable du Pds. Les jeunes cadres de Tambacounda en collaboration avec les ressortissants de la région, comptent s’organiser pour mettre fin à cela. Une correspondance sera par la suite adressée au Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade. Le ministre de l’Economie maritime avait pourtant répondu, lors du gala de lutte de Luc Nicolaï, à la question en indiquant qu’il veut au cours de son mandat, faire la promotion des jeunes de la région, en créant des emplois pour ces derniers.

Sambou BIAGUI

Source: 24 Heures Chrono

Article Lu 1678 fois

Mardi 9 Juin 2009





1.Posté par diaz le 09/06/2009 22:02
tous pareil

2.Posté par sambou le 10/06/2009 09:58
c un cireur de chaussures
khouressy est un incapable donc les premiers responsables de cette situation sont les gens de tamba qu;ils assument c tout
tamba n;aura absolument rien parce que ils mettent a la tete des gens qui ont des problemes avec l;histoire elle est aussi valable pour kedougou et bakel

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State