Référence multimedia du sénégal
.
Google

Tabassée: Une femme enceinte envoie son mari en prison…

Article Lu 1515 fois

Envoyer son mari à la citadelle du silence de Tambacounda pour coups et blessures volontaires, et après regretter son acte. La dame Amy Collé Sy l'a appris à ses dépens. Sans se soucier de l'état de grossesse très avancé de son épouse, le mari Ibrahima Sy tabasse son épouse, lui occasionnant quelques contusions. La plainte de son épouse lui a ouvert les portes de la citadelle du silence de Tambacounda.



Entre le mari, Ibrahima Sy, et son épouse, Amy Collé Sy, le torchon brûle à chaque fois que le maître des lieux rentre de chez lui, soul comme un Polonais. Et pourtant, le couple a fait trois enfants, tous sont de sexe masculin. Au départ, le couple fumait le parfait amour, au grand dam des populations du quartier Pont. Monsieur ne cesse d'offrir des cadeaux à sa fidèle épouse qu'il chérit tant bien que mal. On ne sait quelle mouche a piqué le mari jusqu'à changer de comportement envers son épouse, Amy Collé Sy, âgée de 33 ans. Quelques mois après la naissance du troisième garçon, les problèmes commencent dans le ménage du couple. Le mari ne veut même plus que sa femme communique avec ses parents. Cette interdiction sera la goutte d'eau qui fera déborder le vase. Dans le courant du mois de juin, le mari qui a aperçu son épouse, revenant du marché, en pleine discussion avec son frère, se met dans tous ses états. De retour à la maison tard dans la nuit, il demande des explications à son épouse. Cette dernière, ne sachant quoi faire et dire, reste bouche bée. Voulait-il se débarrasser de son épouse ? On serait tenté de répondre par l'affirmative. Compte tenu de l'heure que le mari a choisi pour répudier son épouse. Il était deux heures du matin quand le mari demande à la dame de prendre ses bagages pour vider la chambre et la maison. La dame refuse de quitter les lieux. Une vive altercation éclate entre le mari et l'épouse. Munie d'une lampe torche, le mari assène un violent coup sur le visage de la dame. Cette dernière se tord de douleur, et crie au secours. Le voisinage accourt, malgré l'heure, et l'obscurité qui régnait. Elle est transportée à l'hôpital où un médecin, après l'avoir diagnostiquée, révèle des blessures au niveau du visage. Le lendemain, elle dépose une plainte au commissariat de police. Le mari est cueilli, écroué, puis déféré au parquet pour coups et blessures volontaires. Un ticket tout frais lui a été délivré par le procureur à la citadelle du silence de Tambacounda, pour un repos forcé loin de ses trois enfants. Devant la barre, l'épouse s'est rétractée, « je lui ai tout pardonné, je demande qu'il retourne à la maison. Il était sous l'emprise de Satan ». Le procureur a demandé une application de la loi, dans son réquisitoire. Le Président Diouf et ses deux assesseurs ont condamné le mari, Ibrahima Sy, a 1 an dont 11 mois assortis du sursis. Ce qui veut dire que le mari va rester encore un mois loin de sa famille, avant de recouvrer la liberté.

ASSANE DIALLO
Source: L'office

Article Lu 1515 fois

Jeudi 12 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State