Référence multimedia du sénégal
.
Google

TROUPES PARAMILITAIRES ET DEFILE AERIEN : Riche et haut en couleurs

Article Lu 1825 fois


La République a vécu, hier 4 avril, une effervescence toute particulière, lors de la célébration de la 48ème année de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Sur toute l’étendue du territoire national et dans les chancelleries du Sénégal, à l’extérieur, l’ambiance était partout perceptible et la communion totale. Et cette vaste mobilisation populaire, qui a marqué l’événement, s’est observée tant du côté des forces de défense que de la jeunesse, car le thème de cette 48ème édition était « Jeunesse, défense et sécurité ».

Comme à l’accoutumée, la place de l’Obélisque a abrité le défilé du 4 avril, ce rendez-vous militaire, par ailleurs très populaire au sens noble du terme. Pendant trois tours d’horloge, le public a eu droit à un spectacle riche et haut en couleurs. Massés le long de la mythique place de l’Obélisque dès le milieu de la matinée, ils ont pu admirer ce beau spectacle concocté par l’Armée nationale. 21 coups de canon traditionnels ont été tirés, symbole de la force et de cette fête militaire et aussi civile dédiée particulièrement à la jeunesse. Et, après l’arrivée du président, qui a passé les troupes en revue, les festivités ont démarré par un défilé aérien d’ouverture avec neuf hélicoptères et avions. Une flotte jugée modeste par le président de la République qui s’est, par ailleurs, engagé à équiper davantage l’armée dans ce domaine-là. S’en est suivi un défilé motorisé lors duquel nos forces de défense et de sécurité, dans leurs diverses composantes, ont démontré toutes leurs capacités d’ordre et de discipline. Ce défilé motorisé a permis de voir de plus près les chars, les véhicules blindés, les tanks, l’artillerie lourde, les motos, squads et divers engins qui forment aujourd’hui le patrimoine de notre armée. Et la démonstration du détachement de l’escadron moto de la Gendarmerie, du Bataillon des Transmissions qui joue un rôle primordial dans l’Armée, mais aussi du détachement du Bataillon des Blindés, de ceux du SENBAT/Soudan, du Bataillon d’Artillerie et du Bataillon du soutien du Génie, entre autres, a été une grande satisfaction. Ce 4 avril, c’était aussi le défilé paramilitaire.

Tous les corps ont défilé aux pas cadencés, sous l’animation de la musique principale des Forces Armées. Dans leurs tenues neuves, ces soldats, qu’ils soient du Groupement mobile d’intervention, de la police urbaine, de l’administration pénitentiaire, du service des Douanes, des Eaux et Forêts, Chasse et conservation des Sols, des Parcs nationaux, ou encore du Service national d’Hygiène, se sont succédé devant la tribune, dans une harmonie presque parfaite. Ce splendide défilé a été une réussite pour l’état-major des Armées, mais aussi de la Gendarmerie qui ont conjugué leurs efforts pour donner à cette 48ème édition un cachet particulier. Mais, au prix de combien d’heures de répétition.

Ce défilé a été clôturé en apothéose par le détachement de l’Escadron monté de la gendarmerie, qui a conquis ses lettres de noblesse dans ses missions de maintien de l’ordre lors des manifestations sportives, politiques ou culturelles, sous les ovations d’une foule nombreuse et visiblement satisfaite d’avoir fait le déplacement de la Place de l’Obélisque.

REMISE DE Décorations : Une dizaine d’officiers à l’honneur

La célébration de cet an 48 de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale a été l’occasion pour le chef de l’Etat, son Excellence Me Abdoulaye Wade, de remettre des distinctions honorifiques, destinées à valoriser l’engagement des soldats qui se sont engagés à porter haut le flambeau de la nation.

Plusieurs officiers ont été à l’honneur cette année. Il s’agit du général de division Antou Pierre Faye, chef d’état-major particulier du président de la République, du lieutenant colonel El Hadji Amadou Dia et du capitaine de Vaisseau Pape Farba Sarr, qui ont reçu de Me Abdoulaye Wade l’insigne de commandeur de l’Ordre national du Lion.

Le colonel Alioune Wade du Bataillon hors rang, le lieutenant colonel Ibou Sène de la Gendarmerie nationale et l’adjudant major Boubacar Coly du Gnsp ont été décorés par le Premier ministre Hadjibou Soumaré. Les femmes ont également été à l’honneur avec les médecins-commandants Fatou Fall et Youhanidou Wane Dia du Bataillon Santé qui ont, avec le lieutenant colonel Moussa Fall, reçu leurs distinctions des mains du ministre des Forces Armées, Bécaye Diop.

Source: Le Soleil

Article Lu 1825 fois

Samedi 5 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State