Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRONÇON THIÈS-MONT ROLLAND-NOTTO : LE BITUMAGE LANCÉ POUR DEUX MILLIARDS

Article Lu 11664 fois


TRONÇON THIÈS-MONT ROLLAND-NOTTO : LE BITUMAGE LANCÉ POUR DEUX MILLIARDS
Thiès : La reconstruction et le bitumage de long en large de la route Thiès Mont Rolland -Notto Gouye Diama à partir du boulevard de la mission catholique sis dans la cité du Rail, est devenue une réalité. Le constat a été fait par les populations des localités précitées au début du mois dernier, date à partir de laquelle elles ont vu des ouvriers et des techniciens des engins et des bagages à l’entrée de la route de Mont Rolland.

L’entreprise SOTRACOM qui a gagné le marché d’un coût de deux (02) milliards de francs de l’Etat, effectuera le travail sous la supervision de Mamadou Faye, délégué de l’AATR au niveau des régions de Thiès et de Diourbel. C’est par souci d’efficacité en vue d’une bonne maîtrise et de compréhension de ce projet dont le retard a fait couler beaucoup d’ancre et de salives que ce dernier tient une réunion de chantier chaque mercredi avec ces exécutants en présence de M Barry directeur des Travaux de SOTRACOM. L’empressement du DG de l’AATR conscient que son homologue fera de son mieux pour honorer son contrat car la réalisation de ce projet fait partie des vieilles doléances posées aux autorités administratives, gouvernementales et politiques depuis le début de l’indépendance.

Dès leur arrivée, les techniciens ont procédé à la mise en place des engins (camion, bulldozers, pelles mécaniques et gradeurs) suivant les zones d’intervention avant de faire l’état des lieux au plan de la prospection.

Il s’y ajoute la localisation des carrières de latérite trouvés sur place selon Moustapha Ndiaye conducteur des travaux qui fera part du respect de l’engagement pris par le directeur général de SOTRACOM devant livrer la route dans un délai de dix (10) mois c’est-à-dire au plus tard au mois d’octobre.

Tout est parti de l’élargissement et du nettoiement en grande échelle de ladite route sur une longueur de 22 kilomètres à partir de Thiès jusqu’à Notto Gouye Diama. En ce qui concerne le génie civil. C’est parallèlement à cela qu’il y’a l’installation des bureaux d’études géotechniques et de contrôle au plan des analyses en laboratoire des matières premières telles que le goudron, le ciment et la latérite devant être de bonne qualité à utiliser.

Selon le conducteur des travaux Moustapha Ndiaye, la route sera construite de façon solide et durable. Certains endroits détruits par les eaux pluviales seront enrobés de même que les ponts seront réimplantés en béton armé et le redressement des virages sera effectué. C’est un ouf de soulagement des habitants des villages riverains notamment les habitants de Mont Rolland, de Darou Alpha et de Notto Gouye Diama confrontés à des difficultés de transport à cause de l’état dégradant et chaotique de cette route. C’est aussi un véritable casse-tête pour les élèves ayant quitté le cycle primaire et qui fréquentent les collèges et les lycées de Thiès tout comme les familles des malades et les femmes en état de grossesse à terme.

Les problèmes rencontrés par ces deniers portent sur les moyens d’évacuation rapide de ces patients vers les hôpitaux de Thiès et de Dakar liés aussi au manque de personnels spécialisés au poste de santé qui ne dispose qu’une seule ambulance généralement en panne.

A cela s’ajoute les accidents souvent mortels relevés chaque jour que Dieu fait sur cette route où le transport des personnes est assuré par des camionnettes dit « taxis de brousse » selon Birame Cissé, président du Conseil rural et de son second Laurent Diatta qui ont accueilli cette nouvelle comme une bouffée d’oxygène pour les dix villages qui forment cette agglomération. Ils ont remercié et renouvelé leur confiance au Chef de l’Etat qui a répondu favorablement à leur demande avant de mettre l’accent sur l’impact de cette route par rapport aux potentialités économiques de leur terroir. Le plus important est le maraîchage en ce sens que la réalisation de cette route permettra aux producteurs de légumes d’écouler rapidement leurs récoltes vers les marchés de Thiès et de Dakar. La réalisation de cette route encouragera également les promoteurs dont Caritas et les ONGS disposant des cuvettes maraîchères d’accroître leur investissement. C’est le même sentiment chez les chefs religieux musulmans de Darou Alpha et de la mission catholique rassurés que les fidèles venant pour les besoins des Gamous, des messes et de la fête pastorale, n’auront plus de problème au point de vue transport. Cette route une fois terminée servira de voie de contournement pouvant être utilisée par les pèlerins qui se rendent périodiquement à Tivaouane pour assister au Maouloud tant à l’aller comme au retour a indiqué Birane Cisse président du conseil rural de Mont Roland.

Source: Le Soleil

Article Lu 11664 fois

Vendredi 22 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State