Référence multimedia du sénégal
.
Google

TROIS MOIS FERME : « Je voulais retourner en prison C’est un milieu qui me plaît beaucoup» explique le voleur

Article Lu 1679 fois

Un homme qui justifie un délit par un désir de retourner en... prison, cela n’arrive pas tous les jours au tribunal. Le jeune Issa Mbaye, après avoir fini de purger récemment sa peine, retrouve le milieu carcéral. A lui de voir si la peine de trois mois ferme satisfera son désir, lui qui a été déclaré coupable de vol à l’arraché.



« Je voulais retourner en taule. C’est un milieu qui me plaît beaucoup. C’est pourquoi j’ai tenté de subtiliser le sac à main de la bonne dame que j’ai rencontrée à Saly, non loin de l’hôtel Casino ». C’est la déclaration on ne peut plus simpliste qu’a servie le jeune Issa Mbaye, un jeune mbourois élargi tout dernièrement de prison. Il venait de purger une peine de quelques mois à la maison d’arrêt et de correction de Thiès pour vagabondage. Chose bizarre, le prévenu n’aura humé l’air extra-muros que pour quelques heures seulement. Au lieu de retourner à Mbour, Issa s’est rendu nuitamment à la station balnéaire. En embuscade dans un coin, loin des yeux indiscrets, il attendit sa proie pour se jeter sur elle. C’est ainsi qu’il aperçut une dame travaillant dans un hôtel de la place. Celle-ci avait terminé de ranger ses affaires et s’apprêtait à rentrer. Le jeune homme, comme un diable sorti de sa boîte, se dressa devant la dame, tenta rageusement de l’étrangler, mais sans succès.

Cependant, il ne s’avoua pas pour autant vaincu et tenta d’arracher par la violence le sac de la femme qu’elle-ci avait en bandoulière. Heureusement pour elle, des passants qui étaient non loin du théâtre d’opération sont intervenus pour mettre fin au dessein sordide du jeune délinquant qui fut maîtrisé et conduit à la brigade de gendarmerie de Saly. Devant les enquêteurs, Issa a indiqué qu’il avait une « envie folle » de voler le portable de la bonne dame qui se trouvait à l’intérieur de son sac.

Issa Mbaye, qui ne semblait pas mesurer la gravité des faits qu’on lui reprochait, a passé tout son temps à sourire comme si de rien n’était. D’ailleurs, il a fait comprendre au président que ses parents, qui sont domiciliés à Mbour, ne se soucient même plus de lui. On peut même affirmer que le jeune prévenu est une âme en errance qui a opté pour un long bail avec le milieu carcéral. Le tribunal l’a envoyé pour un séjour de trois mois en prison.

Source: Le Soleil

Article Lu 1679 fois

Mercredi 19 Mars 2008





1.Posté par dioulabi le 19/03/2008 12:09
FAITES QUELQUES CHOSES!!!!!!!!!!!! Installer au moins un programme de reinsertion pour delinquants mineurs enfants auquel chaque commune du Pays serait dote d´un centre d´accueuil oú fonctionnaires pedagogues et techniciens s´occuperaient de ces derniers. Sinon construisez des Dahras techniques c-a-d rimer Coran et technique - Salaam

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State