Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAVAUX DE MODERNISATION DE TOUBA : SERIGNE BARA PLUS CONCRET QUE WADE

Article Lu 11190 fois

L’agriculture, l’éducation, les projets pour moderniser Touba, la paix et la création d’emplois ont été les maîtres mots du discours du Khalife général des mourides à la fin de la clôture de la 114e édition du magal 09.



TRAVAUX DE MODERNISATION DE TOUBA : SERIGNE BARA PLUS CONCRET QUE WADE
La cérémonie officielle du magal 09 a été le prétexte, pour le Khalife général des Mourides, de donner un aperçu de ce que sera son magistère. Elhadji Mouhamadou Lamine Bara Mbacké dans un discours, en français, prononcé par Dame Dramé ancien secrétaire particulier de Serigne Mouhamadou Fadel Mbacké (le père de l’actuel Khalife) a tenu à s’adresser aussi bien aux talibés mourides qu’aux autorités politiques du pays et aux dirigeants du monde entier. Aux dirigeants de la confrérie mouride, il recommande de se conformer davantage aux principes fondateurs de la confrérie en orientant les disciples dans la bonne direction, c’est-à-dire «le savoir utile, la bonne action et le respect des règles de bonne conduite». Il leur recommande aussi «d’œuvrer pour le développement des villages que les prédécesseurs ont créés pour servir d’extension à Touba. De s’occuper davantage de la culture des terres avec diversification en se dotant de tout ce que cela requiert comme moyens».

Aux disciples et fidèles mourides, il demande de suivre «l’exemple des premiers disciples du Cheikh et d’œuvrer dans la pureté de la foi, dans la sincérité des rapports avec le Cheikh, dans la force de détermination et dans la noblesse des ambitions. C’est sur la base de ces principes que nos ancêtres ont renoncé aux futilités de la vie pour accompagner Cheikhoul Khadim dans sa mission grandiose à la recherche de l’agrément de Dieu». Aux autorités politiques, El Hadji Mouhamadou Lamine Bara, lance un appel pour «accentuer les efforts tendant au renforcement de l’éducation religieuse dans le système officiel pour l’impact primordial qu’elle a sur le comportement du bon citoyen». Mais aussi de «renforcer l’appui de l’Etat à l’agriculture en assurant aux agriculteurs la formation et les moyens nécessaires pour la réussite des politiques mises en œuvre pour atteindre l’objectif de l’autosuffisance et de la sécurité alimentaire».

En outre, le Khalife appelle à l’unité et à la cohésion autour de l’essentiel pour faire face à la conjoncture. D’ où son invite aux «Sénégalais nantis, à l’intérieur comme à l’extérieur, (à) investir dans l’agriculture et l’industrie et créer des projets de développement qui puissent maintenir les jeunes dans leurs terroirs et leur permettre d’avoir des revenus dans la dignité et d’être à l’abri des tentations d’aventures vers l’inconnu».

Au corps diplomatique présent à la cérémonie officielle, il leur demande d’appeler «tous les dirigeants du monde entier à œuvrer pour la paix, la concorde et à une action commune pour le règlement définitif des conflits sur la base de la justice, du respect mutuel et du dialogue. C’est cela seulement qui pourra garantir sécurité et prospérité à l’humanité». Pour finir, le chef religieux réitère son engagement pour le renforcement de l’unité et la concorde au sein de la confrérie Mouride et au sein de la communauté musulmane. «J’établis des contacts permanents et effectue des déplacements à l’endroit des condisciples et coreligionnaires partout au Sénégal», dit-il.

Le Khalife a tracé sa feuille de route qui consiste à «poursuivre le chemin tracé par nos prédécesseurs en me préoccupant de tout le patrimoine islamique Mouride dont la ville de Touba qui est l’un des sanctuaires de la foi et de la morale. Avec la volonté de Dieu, nous accorderons une attention particulière à cette ville dans les différents domaines. Ainsi, nous nous occuperons de la modernisation et de l’organisation des institutions comme la Grande Mosquée, la bibliothèque, l’université, les daaras, les instituts islamiques tout en créant d’autres établissements d’enseignement supérieur. De la même manière, nous nous attèlerons à la modernisation et à l’extension de ses réseaux sanitaire, routier, électrique, hydraulique, etc. En somme, nous œuvrons à faire de Touba, une ville moderne à la hauteur de sa dimension spirituelle et sociale».

Boucar Aliou DIALLO
Source Le Quotidien

Article Lu 11190 fois

Mardi 17 Février 2009





1.Posté par kine le 17/02/2009 17:06
yalle gafi yague te werr mbacke

2.Posté par MOURIDE SADIKH le 18/02/2009 10:05
CHEIKH SALIOU YALLA YOK AY LERAM
SERIGNE BARRA YAG FI LOL TE WER
BARKEP BORROM DARU AMINE

3.Posté par niang le 18/02/2009 14:36
DIEUREUDIEF SERIGNE TOUBA .YALLA NA YALA YOK LEEROU SERIGNE SAIOU AK NGAYE YOU BAKHE NIEUP AMIN
SERIGNE BARA MBACKE SERIGNE TOUBA AK SRIGNE CHEIKH DJEMBE FALL .YALNANOU FII YAGUE TEE WEERAMIE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State