Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRANSPORTS ROUTIERS : 17 acteurs arrêtés

Article Lu 11472 fois


TRANSPORTS ROUTIERS : 17 acteurs arrêtés
La tension reste vive dans le secteur du transport urbain et interurbain où 17 acteurs dont plusieurs responsables de la corporation ont été arrêtés et déférés au cours des dernières quarante-huit heures pour troubles à l’ordre public et entrave à la circulation des biens et des personnes. Kolda a ouvert le bal avec l’interpellation et la mise sous mandat de dépôt de 15 chauffeurs dont le président régional du regroupement des transporteurs de la région, Aliou Mballo. La crise qui secoue le Fouladou est partie d’un mouvement initié par les conducteurs à la suite d’une hausse de la taxe municipale introduite par les responsables de la commune de Médina Yorofoula. Ce qui a provoqué la colère des chauffeurs qui ont érigé des barricades sur les tronçons menant vers ledit département et la ville de Kolda. L’intervention des gendarmes pour lever les barrages dressés a ainsi abouti à l’arrestation des conducteurs considérés comme les cerveaux du mouvement, lesquels ont finalement été écroués à la maison d’arrêt de Kolda, selon les renseignements obtenus auprès de la Gendarmerie nationale. Quant à la situation qui prévaut à Dakar, elle a été engendrée par une descente de responsables de la gare routière à hauteur du port autonome où ils se sont opposés à l’ouverture d’une station parallèle par les dirigeants de Niokolo Transports, Gie fondé par des émigrés et connu sur l’axe Tamba-Kédougou. La violente altercation qui a éclaté dans la soirée du jeudi 20 août a conduit les éléments du commissariat central à effectuer une descente sur les lieux et procéder à l’interpellation de deux chefs de gare parmi lesquels Moussa « Guerrier » de la station Pompiers. Les mis en cause, qui ont d’abord été placés en garde à vue, ont ensuite été déférés vendredi pour les motifs déjà évoqués. En attendant, la grève décrétée pour exiger la remise en liberté des responsables arrêtés tant à Kolda qu’à Dakar où une paralysie du transport interurbain se poursuit. Il convient de souligner que la grève a été suivie dans bon nombre de régions, de localités du pays à l’exception de Touba où les conducteurs ont déclaré n’avoir pas été informés à temps.

P .GUEYE
Source Le Soleil

Article Lu 11472 fois

Samedi 22 Août 2009





1.Posté par KARIM le 22/08/2009 07:35
ce camion est dangereusement charge

2.Posté par naomed le 22/08/2009 08:57
La taxe municipale est-elle vraiment légale ? Je n'en suis pas vraiment certain...

3.Posté par omar le 22/08/2009 11:33
les africains n aiment pas la vie....ils se suicident à tout moment.....avec un tel chargement le proprietaire et le chauffeur devaient etre emprisonnè pour mettre en danger la vie d'autrui.........c est honteux c est fou de laisser passer un camion ainsi chercgè.......

4.Posté par balde le 22/08/2009 12:41
Il faut bien vérifier l"infos il s'agit de la municipalité de pata et non du MYF en plus 12 seul sont arrétés .Je vous supplie de voire www koldanews.com

5.Posté par kiki le 22/08/2009 16:49
franchement ce chargement me fais peur et tres dangereux pour la circulation ah cest ça le senegal sans loi ni état que de la corruption cest sur que ce camion est passer dans plusieurs postes de police mais avec 1000 fcfa ca passe tranquille

6.Posté par VERITE le 22/08/2009 17:57
VOILA LE DES SENEGALAIS DES CAMIONS CHARGEAIENT A LA MORT

7.Posté par torodo le 23/08/2009 10:53
rien qu'à voir la phto, on a pas besoin de continur la lecture.ce camion risque de se renverser ,c'est la suite probable et logique vu son chargement et on voit ça tout les jours mais que peut on?la police on se demande vraiment ce kil font au sénégal! pays de complaisance où on néglige chaque jour la vie de millers de persnnes sur nos routes.vraiment honte, on souhaite que aucun étranger ne voit ce décor

8.Posté par torodo le 23/08/2009 11:00
rien qu'à voir la phto, on a pas besoin de continur la lecture.ce camion risque de se renverser ,c'est la suite probable et logique vu son chargement et on voit ça tout les jours mais que peut on?la police on se demande vraiment ce kil font au sénégal! pays de complaisance où on néglige chaque jour la vie de millers de persnnes sur nos routes.vraiment honte, on souhaite que aucun étranger ne voit ce décor

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State