Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRANSPORT DES MARCHANDISES DANS L’ESPACE CEDEAO: Les acteurs déplorent les lenteurs dans la mise en œuvre du Trie

Article Lu 11358 fois

« Le Trie tel qu'il fonctionne n'apparaît pas comme un instrument d'intégration, mais comme un outil au service de certains groupes ». Ces propos sont ceux du Président de la Chambre de commerce, d’Industrie et de l’Agriculture de Dakar, à la cérémonie d'ouverture de la rencontre Cedeao/Trie, hier, à Dakar. M. Amadou Lamine Niang a par ailleurs, déploré les lenteurs dans la mise en œuvre du Transit routier inter-Etats des marchandises (Trie).



L'ouverture de la 9-ème assemblée générale des Cautions Nationales Trie/Cedeao a offert des fenêtres de tirs au Président de la Cciad. M. Niang n’a pas cherché à se refuser dernière une quelconque langue de bois lorsqu’il a été question de faire état de lieu. « Le Trie tel qu'il fonctionne n'apparaît pas comme un instrument d'intégration, mais comme un outil au service de certains groupes. Lorsqu'un transporteur doit prendre deux à trois carnets sur la route, cela pose problème », a déploré le Président, tout en estimant que le développement de la sous-région devrait être passé d’abord par l’intégration de ses économies. Mais, selon lui, pour atteindre cet objectif, il est impérieux de dynamiser les échanges régionaux, en vue de faciliter le développement du commerce intra-communautaire.
D’une part, il a indiqué que la convention sur le Trie pourrait être ce formidable instrument de lutte contre la pauvreté parce qu’elle éradique les surcoûts engendrés dans la chaîne des transports à travers ses mesures de facilitation. Et de l’autre, M. Niang n’a pas fait dans la demi-mesure pour apprécier (le Trie) qu’il a qualifié d’un « outil au service de certains groupes ». "Jusqu'ici, il reste à adopter les modalités pratiques de mise en œuvre du Trie tel qu'adopté en 1982", a dit M. Niang, pour qui les obstacles ne se situent pas seulement à l'échelle des cautions nationales. Et D’ajouter « les responsabilités sont partagées par les différentes parties en charge du trafic. Les gens doivent accepter de ne pas trop regarder leurs intérêts propres ». Même son de cloche chef pour le Président du Bureau de coordination des cautions nationales Trie/Cedeao, M. Daouda Thiam.
Il a aussi déploré l’allongement des délais de dédouanement, les contrôles intempestifs, sur les routes. « le principal défi auquel le secteur privé est confronté demeure l'intégration », a-t-il soutenu. Pour le directeur de cabinet du ministre des Transports terrestres et des Transports aériens, Cheikh Tidiane Senghor la mise en oeuvre du Trie dont la volonté a été exprimée par les chefs d'Etat, ne peut être effective que si elle est suivie de celle des responsables chargés de son application à la base. Les délégations des cautions nationales des pays membres de la Cedeao ont tenu une rencontre de deux jours pour définir les modalités de mise en œuvre du Trie telle qu'adopté en 1982.
Selon M. Daouda, les cautions nationales représentées dans les pays francophones par les chambres de commerce et dans les pays anglophones par les assurances, ont pour rôle de donner une garantie à l'administration douanière, et se substituer en cas de risque à l'opérateur économique indélicat. Rappelons que Les chefs d'Etat avaient adopté en 1982 à Cotonou au Bénin une convention pour la simplification des procédures de transit pour une meilleure circulation des biens entre les Etats membres de la Cedeao. En 2006 les cautions nationales avaient examiné un manuel de procédure pour l'application de cette disposition. Dans le manuel de procédure, il a été défini des quotas de l'ordre de 0,5 % de la valeur (de la transaction) à répartir entre les différents pays traversés.

Source: Le Matin

Article Lu 11358 fois

Mercredi 5 Septembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State