Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRANSFERTS FINANCIERS DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTERIEUR : MIEUX UTILISER UNE MANNE DE 500 MILLIARDS PAR AN

Article Lu 1500 fois


TRANSFERTS FINANCIERS DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTERIEUR : MIEUX UTILISER UNE MANNE DE 500 MILLIARDS PAR AN
« Les flux financiers drainés par les Sénégalais de l’extérieur sont estimés à près de 500 milliards de F Cfa et constituent une véritable manne financière pour notre pays », selon le ministre des Sénégalais de l’Extérieur et du Tourisme, Mme Aminata Lô Dieng qui présidait hier, l’ouverture de l’atelier de partage sur le thème : « l’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur ». Cette rencontre avait pour objectif de réfléchir avec les différents acteurs sur les mécanismes institutionnels à mettre en place en vue de mieux canaliser l’épargne des émigrés sénégalais et leur offrir des produits et services financiers appropriés.

Cet atelier permet aux différents acteurs concernés de pouvoir partager sur les mécanismes et les stratégies à mettre en œuvre pour mobiliser l’épargne des émigrés sénégalais et l’orienter vers des créneaux porteurs de valeurs ajoutées et d’emplois, mais aussi constitue une bonne opportunité pour échanger sur toutes les questions relatives à l’investissement de Sénégalais de l’extérieur, a noté le ministre des Sénégalais de l’Extérieur et du Tourisme, Mme Aminata Lô Dieng qui présidait l’ouverture de l’atelier de partage sur l’appui à l’investissement des Sénégalais émigrés.

Les différents acteurs ont aussi échangé sur les mécanismes institutionnels pour mieux canaliser l’épargne des Sénégalais et offrir à ces derniers des produits et services financiers et non financiers appropriés.

Elle visait également à identifier les produits et services financiers et non financiers à offrir aux Sénégalais de l’extérieur désireux d’investir au Sénégal et à définir les mécanismes d’articulation entre banques et institutions de micro finance pour favoriser le financement des Pme/Pmi au profit des compatriotes vivant à l’étranger.

« La politique d’émigration de notre gouvernement vise non seulement à assurer la protection sociale de nos émigrés, mais aussi à promouvoir une émigration orientée vers le développement en favorisant l’investissement productif », a déclaré Mme Dieng qui a assuré qu’avec la création de trois nouvelles directions : la direction de l’appui à l’investissement et aux projets, celle de la promotion de l’habitat des Sénégalais de l’extérieur et celle des affaires sociales, les Sénégalais de l’extérieur devront se sentir « plus impliqués dans l’effort de développement de leur pays d’origine ». Elle a, en outre, indiqué que la stratégie mise en place pour favoriser l’investissement productif tourne autour de deux axes majeurs que sont l’identification des projets porteurs des Sénégalais de l’extérieur et un accompagnement pour le financement de ces projets.

Selon elle, le fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur qui a déjà reçu l’aval du président de la République, va servir au financement des projets des émigrés par l’octroi soit de lignes de crédit, soit de garanties auprès d’institutions financières partenaires tels que les banques, les compagnies d’assurance et les mutuelles d’épargne et de crédit.

Pour le représentant de l’Organisation internationale des migrations (Oim), les estimations de la Banque mondiale, les transferts de fonds recensés en faveur des pays en développement dans le monde ont atteint 206 milliards de dollars en 2006 et le Sénégal fait partie des pays recevant les plus grosses sommes d’argent en provenance des sénégalais établis à l’étranger.

Les ressources issues des transferts des Sénégalais de l’extérieur représentent, selon lui, de grandes potentialités pour le développement économique et social tant au niveau des ménages qu’au niveau local et national.

Le directeur adjoint de l’Apix et le représentant de l’Association des élu locaux ont, quant à eux, noté l’importance et le rôle que leurs deux institutions accordent aux transferts de fonds des compatriotes basés à l’extérieur qui constituent des ressources substantielles importantes pour la réalisation des projets de développement économique et social.

Source: Le Soleil

Article Lu 1500 fois

Mercredi 16 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State