Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAITE DES ENFANTS: MENDICITE A DAKAR - 8000 enfants sont exploités dans des réseaux

Article Lu 1711 fois

La dernière étude réalisée sur le phénomène de la mendicité, sur une requête de la banque mondiale (Bm) et du Bureau international du travail (Bit), révèle que le mal touche 8 000 « bouts de bois de Dieu ». Face à l’ampleur de cette forme d’exploitation des enfants, les acteurs du combat visant la promotion des droits de ces derniers envisagent de tenir dans un proche avenir des assises sur la mendicité.



TRAITE DES ENFANTS: MENDICITE A DAKAR - 8000 enfants sont exploités dans des réseaux
Quelque 8 000 enfants sont lâchés chaque jour dans les rues de la capitale sénégalaise pour « travailler » dans le cadre de la mendicité. Ces jeunes en âge d’aller à l’école qui s’activent pour le compte d’adultes, sont exploités dans des réseaux, selon Mme Ndeye Lissa Diop, la directrice de la protection des droits de l’enfants au ministère de la femme, de la famille, du développement social et de l’Entreprenariat féminin, qui s’exprimait hier lors de la séance d’information à l’intention de la presse, en prélude à la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Cette révélation des autorités publiques trouve sa source dans une nouvelle étude qui évalue le nombre de talibés mendiants à Dakar à environ 8 000 enfants. Et contrairement à ce que les gens pensent, cette étude explique que ces enfants ne sont pas tous des pensionnaires des Daaras (écoles coraniques). Selon Mme Diop, « sur les 8 000 enfants concernés par ce trafic – parce que c’en est une dès lors que les adultes en tirent profit – 50% sont transportés des régions africaines limitrophes ou du monde rural vers Dakar afin de les exploiter dans les rues de la capitale ». A en croire la directrice de la Protection des droits de l’enfance, « cette pratique n’a rien à voir avec les apprenants des Daaras que l’on voit dans la rue ; au contraire, ces enfants en provenance d’autres horizons sont insérés dans des réseaux organisés ». Selon Mme Diop, « il suffit d’installer une longue discussion avec eux pour qu’un adulte se présente pour éviter des problèmes ». Face à ce fléau, les autorités publiques et leurs partenaires de la Société civile ambitionnent de tenir les assises nationales sur la mendicité, au-delà du mois de juin durant lequel beaucoup de manifestations seront organisées en faveur de la promotion des droits de l’enfant.

Abdoul Aziz Seck
Source: Le Populaire

Article Lu 1711 fois

Jeudi 7 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State