Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAFIC DE DROGUE : LA DOUANE DEMANTELE UN RESEAU A L'UCAD

Article Lu 12932 fois

Trois étudiants Ibabous de l’Université Cheikh Anta Diop sont écroués par la Douane sénégalaise pour importation et trafic de drogue. A. Mané, M. Sissokho et M. Boye ont nié les faits. Cependant l’enquête suit son cours.



TRAFIC DE DROGUE : LA DOUANE DEMANTELE UN RESEAU A L'UCAD
Le commerce illicite de chanvre indien, c’est connu, se faisait au Campus de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad). Mais il paraît que celui de la drogue dure n’est pas en reste. En atteste l’arrestation de trois étudiants Ibadous par la Douane sénégalaise. En effet, les soldats de l’économie ont arrêté A. Mané, M. Sissokho et M. Boye. Ces étudiants ont été arrêtés pour importation et trafic de drogue dure. C’est un colis, venu du Paraguay et adressé à ces mis en cause, qui a éveillé les soupçons. Semblant suspect aux yeux des douaniers, le paquet a été testé. C’est ainsi que de la drogue dure y a été retrouvé. Le colis en question est bien protégé, sûrement pour empêcher aux soldats de l’économie de flairer le contenu du ballot.

Appelés pour récupérer la marchandise, les trois étudiants se sont présentés devant les douaniers. Mal leur a pris, puisqu’ils ont été arrêtés pour les infractions d’importation et trafic de drogue. Ne disposant pas de prison, les mis en cause ont été confiés à une brigade de la place pour les besoins de la garde-à-vue. «Au cours des interrogations, les mis en cause ont réfuté les faits qui leur sont reprochés. Ils ont même laissé entendre qu’ils ne connaissent pas l’expéditeur de ce colis», a révélé une source bien impliquée dans ce dossier. Mieux, les trois étudiants Ibadous ont laissé entendre que cette boîte postale était utilisée par plusieurs étudiants. Ces derniers y recevaient des courriers venus de partout à travers le monde.

Le commandant Nicolas Sarr, chargé des affaires extérieures à la Douane sénégalaise, a tenu à rectifier que le colis était au nom d’un seul étudiant. En revanche, il n’a pas voulu cité nommément lequel des trois mis en cause a été le destinataire du paquet suspect. «C’est ce dernier qui, au cours de l’enquête, a cité d’autres personnes qui sont convoquées pour les besoins d’éclaircissement de l’affaire», a expliqué le commandant Sarr. Non sans préciser que l’enquête suit son cours. Tout compte fait, les trois étudiants inculpés doivent être déférés incessamment devant le Procureur de la République pour complément de l’enquête.

MAKHALY NDIACK NDOYE
Source L'Observateur

Article Lu 12932 fois

Samedi 6 Février 2010





1.Posté par regreg le 06/02/2010 20:08
que fait ibadou ladans.

2.Posté par pointini le 07/02/2010 00:26
exactement, quelle -?

3.Posté par sadakhta le 07/02/2010 00:48
thiey yallah

4.Posté par zosoly le 07/02/2010 09:57
vous etes des menteurs
que faire Ibadous dans cette affaires et puis
vous n'etes sure de ce que vs dites
pardon verifier vos informations attention a votre crébilité
personne ne vous croit

5.Posté par Mohamed le 07/02/2010 10:22
Mais se me gars yi metti nguene d. Les 3 suspects sont ibadous c la raison pour laquelle l'auteur en fait allusion c tout. Je pense pas qu'il y ai une quelquonque volonté de nuire. L'info a été donné par la douane qui refuse pour l'instant d'en dire plus pour ne pas chambouler l'enquête. Nguene Baal me akh.

6.Posté par Karl le 07/02/2010 19:50
Des nullards ses douaniers ils auraient pu contacter L'OCTRIS Pour remonter aisément la filière, laisser partir ces jeunes avec le paquet, les infiltrer pour mieux dementeler les réseaux et sous réseaux de l'université.
ça fait des mois que nous faisons des planques pour cartographier le réseaux de l'UCAD / ISM

7.Posté par b52 le 07/02/2010 22:08
c vrai si s'etait des mourides ils allaient pas dire 3 mourides interpellés pour trafic de drogue arretez vos conneries journaleux a la con

8.Posté par jahmet le 07/02/2010 22:22
je crois qu'il fallait pas dire ibadou mais trois étudiants seulement aurait suffi et s'il vous plait arreter d'incrimer les ibadou

9.Posté par su le 07/02/2010 23:50
je penses que c'est l'article le plus nul jamais lu sur xibar. les gars fo tjrs verifier la veracité des faits avant d'ecrire un article.

10.Posté par neta le 08/02/2010 09:35
de toute façon je doute cette information. Si le journaliste disait seulement 3 étudiants ça ne sera pas étonnant. Mais des ibadou?

11.Posté par Mbacké le 08/02/2010 10:54
Pour échapper aux mensonges de nos journalistes qui ne veulent que vendre leurs journaux je vous fait l résumé des fait :Comme la boite postale de la mosquée est ouvert pour tout le monde (càd étudiant),ce colis a été envoyé à 7 adresse.Et comme c'est le secrétaire récupérer les courrier de la dite adresse se présentant à la poste il a été pris par la douane pour faire des enquête. C'EST TOUT!!!

12.Posté par el hadji le 08/02/2010 15:09
du n'imporrte quoi franchement, arrêter de vouloir salir le nom des ibadous, si tous les senegalais étaient comme eux y'aurait la paix dans ce pays corrompu.

En plus ces douaniers sont vraiment nuls, quelqu'un se presente pour recupérer un coils rek allez hop tu es un trafiquant de drogue

13.Posté par mam le 09/02/2010 16:49
Hé may léen gnou diamm
ibaadou moy kan?
ils sont accusés et on les a cité.
Si s'etait dans une bonne affaire vous n'allez pas dire que le mot ibadou ne devait pas être mentionné.
S'ils sont inocents, ils seront bientot relaxer sinon qu'il payent comme tout le monde.

14.Posté par mac le 09/02/2010 18:10
C'est pas eux qui ont demandé à être appelé Ibadou mais ce sont les journalistes et la presse thiouné qui veulent vendre leur chiffon à tout prix qui cherchent à faire sensation avec ce qualificatif.

Rien ne prouve pour le moment qu'ils sont coupables et le fait de ce presenter à la poste montre bien que s'il y'avait trafic ces gens là seront moins naïfs pour faire passer de la drogue à la poste. C'est bidon comme plan



15.Posté par THIOMBANE le 10/02/2010 17:01
Voici le problème posé autrement par d'autre source: pour dire que c'est la peine de se precipiter pour culpabiliser ces freres IBADOUS. je ne doute pas de leurs innocence/ ILS NE SONT PAS DES TRAFICANTS, ET ILS L'ONT JAMAIS ETE.

NETTALI.NET – Trois étudiants « Ibadous » de l’Université ont été déférés au parquet ce vendredi 05 février pour importation et trafic de drogue. Il s’agit de M. Boye, secrétaire général de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Dakar (Aeemud) et par ailleurs responsable du courrier ainsi que A. Mané et M. Sissokho, membres de cette association religieuse. En attendant l’inculpation des mis en cause qui ont bénéficié d’un retour de parquet ce vendredi, une question taraude l’esprit des membres de l’Aeemud : qui a envoyé ce colis à la mosquée de l’Université.


A en croire nos sources, tout est parti d’un courrier qu’une femme « Ibadourahmane » (voilée comme les Afganes ou Iraniennes) a remis à A. Mané, trouvé à la mosquée de l’Ucad. Après le départ de la jeune fille, ce dernier a remis le courrier à M. Cissokho qui à son tour le donne à M. Boye, secrétaire général de l’Aeemud et par ailleurs responsable du courrier.

A ce propos, renseignent nos sources, la mosquée de l’Université dispose d’une boîte postale utilisée par une bonne partie de la communauté universitaire. Or ce courrier qui est l’origine de l’arrestation des 03 étudiants n’a pas été envoyé dans ladite boîte. Mais c’est une femme « Ibadou » qui l’a amené à la mosquée de l’Ucad. Pire, le nom de l’expéditeur n’y était pas mentionné. Seulement le destinataire, « Mosquée Ucad », y était inscrit.

Une chose qui avait fini par intriguer M. Boye qui voulait connaître le nom de l’expéditeur. Pris par un emploi du temps chargé, ce n’est que 03 jours plus tard que le chargé du courrier s’est rendu à l’agence Colis postaux sis sur l’avenue Malick Sy.

D’après toujours nos informateurs, c’est au moment où l’étudiant attendait d’être édifié sur l’identité de l’expéditeur de ce colis venant du Paraguay que des douaniers sont entrés en scène. Ainsi Boye apprit que le colis contient de la drogue, soit quelques grammes.

Surpris par une telle révélation, Boye clame son innocence et donne sa version des faits. Faisant croire à l’étudiant qu’ils avaient foi en lui, les gabelous suggèrent tout de même à ce dernier de retirer le colis et de l’amener à l’Université au cas où son véritable propriétaire se présenterait. Ainsi dans l’espoir de mettre la main sur ce dernier, deux agents sont partis avec lui, avec le colis empoisonné Après avoir prié la prière de 17heures à la mosquée de l’Ucad, les soldats de l’économie n’ont vu l’ombre d’un destinataire. Alors ils reviennent à la charge en demandant à Boye qui lui a remis le courrier. Ce dernier indique que c’est A. Mané. Celuic-ci sera appréhendé et il désignera à son tour M. Cissokho qui sera cueilli chez lui, tard dans la nuit à Keur Massar.

Pour les besoins de l’enquête le trio passera deux nuits à la brigade de la gendarmerie de Thiong et une 3ème à celle de Colobane avant d’être déféré au parquet ce vendredi 05 février. Cependant les 03 étudiants n’ont pas pu être auditionnés par le procureur puisqu’ils ont fait l’objet d’un retour de parquet. Ils seront déférés à nouveau ce lundi.

Depuis, les supputations vont bon train. Cela d’autant plus qu’une Française a vécu la même mésaventure que ces trois étudiants. Il y a deux semaines de cela précisent nos sources proches du Palais du justice qui renseignent que la Française a été placée sous mandat de dépôt pour transport et trafic de drogue.

16.Posté par WEUZ MBAYE le 05/03/2010 12:06
Ce qu'il faut rappeler et souligner est que dans tout le monde entirer " L'ISLAM DERANGE '' alors que ceci est une REVELATION DIVIINE . C'est dans ce contexte que LES SEMEURS DE DISCORDE ont piégé ces VERTUEUX MUSULMANS qui ne croient qu'en ALLAH ET SON MESSAGER (P.S.L.).Nous,en tant que musulmans,soutenons ces GRANDS CROYANTS.
Il ne faut pas se décourager, ALLAH LE TRES PUISSANT vous payera de vos merveilleux acts que vous etes entrain de faire dans l'universite Cheikh Anta DIOPde Dakar et dans tous le monde.Quiconque essaye d'interrompre ce travail islamique DIEU L'EXALTE le punira d'ici bas et dans l'au delà .

17.Posté par kelk1 le 29/03/2010 00:20
Comme l ont deja dit certains, cette affaire montre que vraiment la douane senegalaise fait de l amateurisme il en est de meme pour la presse. Pour qui connait la mosquee de l ucad et les ibadous, il faut dire que c est la entite correcte et serieuse du Senegal. De grace donc arrêtez de vomir sur ces honnetes gens-la. Ces gens sont innoncents et Allah restaurera tôt ou tard leur image ecornee.

18.Posté par mor le 02/06/2011 17:30
ce vraie ce sont des connards c'est une facon de rendre tortueux la voie des autres moi je ne suis pas encore Ibadou mais j'apprécie trés bien leur maniére de pratiquer la religion.ceci n'est k'un mensonge

19.Posté par mor le 02/06/2011 17:33


20.Posté par mor le 02/06/2011 17:43
voila bien ke le commentaire de THIOMBANE montre que ceci est une piége.je pense plus tot kon essaye de lutter contre les ibadous parce k il accomplisse bien leur devoir envers Leur Seigneur.et vraima é sincérement a chake sermon du Vendredi nous apprend davantage sur notre religion.La femme voilé a mon avis n'est pas une ibadou mé elle s'est habillé ainsi pour trompé les gens mé k'elle sache kelle na fait du tort ka elle méme.voila maintenant ke ce sont les musulman ki combatte l'Islam.oh mais frére et soeur craigné ALLAH et le Jour Dernier .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State