Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAFIC DE DROGUE DURE : 20 kilos de cocaïne abandonnés dans un bus à Gouloumbou

Article Lu 1602 fois


Profitant de l’affluence et de l’obscurité, le porteur de 20 kilogrammes de cocaïne a préféré laisser la drogue sous les sièges d’un bus de transport en commun en provenance du marché hebdomadaire de Diaobé. La découverte a eu lieu à Gouloumbou.

Deux sachets en plastique contenant au total 20 kilogrammes de cocaïne ont été découverts abandonnés sous les sièges d’un véhicule de transport en commun en provenance du marché hebdomadaire de Diaobé (région de Kolda), mercredi dernier. Ce jour, le bus revenait du « louma » (marché hebdomadaire) de Diaobé dans la région de Kolda. Six bus remplis sont bloqués devant le pont situé à la limite des régions de Tambacounda et Kolda pour un contrôle douanier. La drogue a été découverte par les douaniers aux environs de 3h du matin, cachée sous les sièges d’un véhicule de transport en commun. La nature de la cocaïne a été identifiée par les hommes de l’Office centrale de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), nous confie l’Inspecteur régional des douanes du Sud-Est, le colonel Amadou Mbodj.

Malheureusement, le porteur de la drogue s’est éclipsé, profitant de la position géographique de ce milieu et aussi de l’obscurité et de l’affluence, explique le colonel Mbodj.

Le marché de Diaobé, par la force des choses, est devenu permanent avec comme jours de pointe les mardi, mercredi et jeudi. A cause de la fréquentation de plus en plus importante de ce centre d’échange commercial, les éléments postés au niveau du démembrement de la Brigade de Gendarmerie de Gouloumbou sont sur le qui-vive. Et parfois, les prises de drogue sont spectaculaires, comme c’est le cas cette fois-ci avec la découverte de ces deux sachets remplis de cocaïne. Les saisies de drogue dure sont fréquentes dans la zone, nous apprend-on. Selon les déclarations du colonel Mbodj, ces saisies tournent autour de trois kilogrammes de drogue en moyenne par mois au niveau de Gouloumbou sur des convoyeurs qui sont généralement des ressortissants de Guinée-Bissau ou de la République de Guinée.

Du côté de Koumpentoum, la dernière prise pesait trois tonnes de chanvre indien venant du Mali.

Source: Le Soleil

Article Lu 1602 fois

Mardi 27 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State