Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAFIC DE DROGUE: Bouba Chinois retourne en prison

Article Lu 12083 fois

L’ex-caïd reconverti en trafiquant notoire de drogue, Bouba Chinois renoue avec le milieu carcéral. Coincé par les éléments de la sûreté urbaine, il a été pré­senté, hier, au procureur de la République qui l'a placé sous mandat de dépôt.



Depuis jeudi passé, l'ex-caïd était entre les mains des hom­mes du commissaire Diagne de la sûreté urbaine. À la base de son arrestation, une affaire de trafic de drogue. En effet, informés que Bouba Chinois se livrait à un intense trafic de drogue, cher lui à Rebeuss, les éléments du com­missaire Diagne décident d'en­trer en action en s'attachant les services d'un indicateur. Sûrs qu'ils ne vont pas rentrer bre­douilles, les limiers remettent à l'indicateur un billet avant qu'il ne se présente cher Bouba dans le but de se procurer de la dro­gue. Et c'est facilement qu'il sera servi par un certain Jean Pida qui officie chez l'ex-caïd comme vendeur de drogue. Une fois le cornet de chanvre récupéré pour servir de pièce à convic­tion, les limiers débarquent dans la maison pour arrêter Pida trouvé en possession d'au­tres paquets de l'herbe qui tue. Ce dernier ne manquera pas de leur révéler le nom de son employeur qui n'est personne d'autre que Bouba. La fouille effectuée dans les coins et recoins de la maison a permis aux policiers de découvrir une autre camelote de yamba qu'ils ont saisie. Et à l'instar de Pida, Bouba sera jeté dans le panier à salade pour être acheminé au commissariat central où il a dormi ce week-end.

Pendant tout le temps qu'a duré son interrogatoire, Bouba Chinois a encore excellé dans les dénégations en déclarant n'avoir point trafiqué du chan­vre. Récemment élargi de prison pour des faits similaires, Bouba s'est toujours couvert du man­teau d'une autre personne pour vendre de la drogue. C'est ainsi qu'en 2002, alors qu'il travaillait pour le compte de ce caïd, un policier de la 11e promotion, radié à l'époque, a été pris chez lui avec deux camelotes de yamba et la somme de 96.000 francs provenant de la vente de cette drogue.

Déféré pour ce fait délictuel par le commissaire Mafall qui était à la tête de la sûreté urbaine, l'ex-policier véreux écopera de deux ans de prison ferme. Bouba est également connu pour être un spécialiste du chantage. On se souvient de ses propos lors de sa dernière arrestation. Appréhendé pour trafic de drogue, il disait être victime des agissements d'un homme public qui cherchait à lui régler des comptes politi­ques.

Ndiogou CISSE

Source: Walf Gran Place

Article Lu 12083 fois

Jeudi 27 Mars 2008





1.Posté par segui le 27/03/2008 10:38
b[i[u[qt[[

2.Posté par MINA le 27/03/2008 11:18
VOUS PENSEZ VRAIMENT K CE TYPE EST NORMAL?

3.Posté par jazz le 27/03/2008 13:26
chassez le naturel,li revient au galop....vraiment qu'il croupisse en taule cette mauvaise graine pour notre pays et nos enfants......

4.Posté par mima le 27/03/2008 16:51
ah ha ha ha
j'en étais sur
quand Maty 3 pomme l'avait invité
j'avais parié avec mon frére que bouba rasemblai les enfants pas pour les aider à changer positivement mais pour les former à étre de bon traficant de drogne.
trafican ,voleur ,tueur ne changerons jamais.
c'est la 1000 em fois qu'on l'attrap . tuer le et cela va servir d'exemple

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State