Référence multimedia du sénégal
.
Google

TIRAILLEURS: Les premières troupes indigènes ont été levées au 17-ème siècle

Article Lu 1509 fois


TIRAILLEURS: Les premières troupes indigènes ont été levées au 17-ème siècle
Dakar, 22 mai (APS) – Le corps des « Tirailleurs sénégalais » qui s’est illustré n’est pas le plus ancien groupes de soldats noirs ayant été intégrés dans l’Armée française.



Bien avant la création de la Force Noire, chère au Général Mangin, la France a utilisé des troupes indigènes dans ses possessions en Afrique, écrivent les historiens Iba Der Thiam et le colonel Mamadou Lamdou Touré.

Les Compagnies à Chartes qui, depuis 1626, trafiquaient sur les côtes de l’Afrique occidentale, créèrent les premières troupes noires précisent Thiam et Touré sur le site de la « Journée du Tirailleur ».

’’Contrairement à ce qui s’est passé aux Antilles, des « Noirs armés » jouèrent un rôle primordial dans la défense des intérêts des établissements commerciaux’’, précisent-ils.

Après la guerre de 7 ans, le gouverneur de Gorée décide la création d’un corps permanent de soldats recrutés sur place : c’est la création, le 1er octobre 1765, par le gouverneur du Mesnager, du Corps de Laptots, qui est considéré comme l’ancêtre de toutes les troupes indigènes, que la France a levées et a organisées en Afrique.

En 1802, le gouverneur Blanchot crée, à Saint-Louis, « le Corps des Volontaires du Sénégal », dont les éléments étaient appelés à servir, indifféremment, sur les navires de guerre, ou à terre, comme artilleurs et fantassins. Le 20 avril 1802, « deux compagnies de noirs de Yoloffs (wolofs) du Sénégal » embarquent pour « L’Ile Sainte-Marie de Madagascar ».

Le 1er Avril 1836, un arrêté du gouverneur crée « la Compagnie du Sénégal », avec pour noyau, les hommes revenant de Madagascar. Ces soldats noirs sont appelés, parfois, Tirailleurs Sénégalais, parfois Chasseurs du Sénégal.

En 1843, la première unité de spahis arrive à Saint-Louis, en provenance d’Alger. Elle s’africanise au fil du temps et devient l’escadron de Spahis sénégalais. Elle est dissoute en 1927 et reversée dans la Gendarmerie coloniale.

Source: APS

Article Lu 1509 fois

Vendredi 23 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State